Quand une journée de formation devient un incubateur d’idées!

0

Marc-André Brassard est directeur adjoint de l’école du Harfang-des-Neiges de la CS des Premières-Seigneuries. Dans cette entrevue, il nous présente la raison d’être du Colloque Entre-Deux-Montagnes ainsi que les retombées qu’il espère suite à cette journée de perfectionnement.

C’est en travaillant en tant que directeur-adjoint dans deux écoles de la couronne nord de Québec qu’il a reconnu des besoins communs des enseignants en terme d’accompagnement et de formation continue. C’est ainsi qu’il a eu l’idée, à la fin de la dernière année scolaire, d’organiser une journée de formation pour le bénéfice de ses deux équipes.

Après consultation, le Colloque Entre-Deux-Montagnes est né pour répondre au désir exprimé par les enseignants de travailler plus particulièrement l’enseignement des mathématiques, avec une touche numérique!

Marc-André estime que ce genre de journée est un réel incubateur d’idées pour les enseignants. Au terme de l’événement, son rôle est de mettre en place les conditions gagnantes pour répondre aux nouvelles demandes de son équipe et de les soutenir afin de vivre de réelles retombées en classe, auprès des élèves.

Les facteurs de succès pour des retombés positives de ces journées de développement professionnelle :

  1. Laisser le temps aux enseignants de faire leur réflexion;
  2. Créer un comité pédagogique pour encourager les retombées suite à ces journées;
  3. Soutenir le personnel enseignant dans ses réflexions:
    • Quels sont les besoins des jeunes auxquels je réponds par ce projet, par cette demande?
    • Quelle est l’intention pédagogique derrière cette demande, ce projet?
  4. Investir pour permettre la réalisation des projets pédagogiques qui en découlent.

Laisser un commentaire