ANNONCE

Un ouvrage collaboratif sur les usages créatifs du numérique pour l’apprentissage au 21e siècle

Plusieurs éducateurs québécois ont collaboré à un ouvrage intitulé Usages créatifs du numérique pour l’apprentissage au 21e siècle.

Publié le :

Classé dans :
ANNONCE

Attention! Ce contenu a été mis à jour il y a plus de 3 ans. Il pourrait contenir des liens qui ne fonctionnent plus. Vous aimeriez que notre équipe le révise? N'hésitez pas à nous écrire!

Plusieurs éducateurs québécois ont collaboré à un ouvrage intitulé Usages créatifs du numérique pour l’apprentissage au 21e siècle, sous la direction de Margarida Romero.

Les 10 et 11 octobre dernier s’est tenu à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) le colloque annuel de la CIRTA (Communauté pour l’Innovation et la Recherche sur les Technologies dans l’Enseignement/Apprentissage). Cette année, le colloque avait pour thème « Ouvrir les murs de la classe avec le numérique ».

Parmi les activités de cette conférence se trouvait le lancement de Usages créatifs du numérique pour l’apprentissage au XXIe siècle, un ouvrage collaboratif dirigé par Margarida Romero. Madame Romero est chercheure à l’Université Laval et directrice du Laboratoire d’Innovation et Numérique pour l’Éducation (#fabLINE) à l’ÉSPÉ de l’Université de Nice Sophia Antipolis.

L’ouvrage se divise en trois parties qui portent respectivement sur les thématiques suivantes :

  • Éducation co-créative pour le 21e siècle ;
  • Activités pour une éducation co-créative ;
  • Innovation, compétences professionnelles et leadership.

Coup d’œil sur ce nouvel ouvrage

À travers une approche collaborative, l’ouvrage aborde en profondeur les particularités de l’apprentissage dans un monde de plus en plus complexe. Dans un premier temps, Margarida Romero et Benjamin Lille de l’Université Laval traitent de l’importance de la créativité, compétence qu’ils situent au cœur des apprentissages de groupe.

Pour ma part, j’ai particulièrement apprécié le quatrième chapitre de la première partie où les auteurs introduisent le terme inédit de la « créattitude ». Ce mot valise exprime parfaitement la valeur accordée à une attitude créative dans le modèle éducatif mis de l’avant par l’équipe #CoCreaTIC.

Dans la deuxième partie de l’ouvrage, la Québécoise d’adoption Stéphanie Netto propose, en collaboration avec Margarida Romero et Alexandre Lepage, un ensemble de conseils et de réflexions sur l’importance de l’apprentissage de la programmation créative.

On retrouve ensuite dans la troisième partie les écrits de Jacques Cool. Celui-ci supporte avec brio le dossier du développement des compétences professionnelles des enseignants. Dans cette partie, l’innovation est présentée comme une démarche d’amélioration continue.

Le dernier mot appartient finalement à Marc-André Girard qui traite de l’importance fondamentale du leadership dans un contexte de changement en milieu scolaire. Comment peut-on appliquer cette fameuse mentalité de croissance (Growth Mindset) au service du développement professionnel ? Marc-André aborde aussi le concept de tribu, qui apporte à chaque individu une certaine sécurité lors de cette démarche innovatrice pouvant parfois être anxiogène.

En somme, il s’agit d’un ouvrage complet, réalisé grâce à la participation collective d’une brochette d’éducateurs de diverses nationalités, parmi lesquels figurent plusieurs québécois.

 

SOURCE : Usages créatifs du numérique pour l’apprentissage au XXIe siècle. Sous la direction de Margarida Romero & AL (2017) Québec : Les Presses de l’Université du Québec, 186p.

À propos de l'auteur

Ninon Louise Lepage
Ninon Louise Lepage
Ninon Louise LePage est pédagogue et muséologue récemment sortie d’une retraite prématurée pour renaître comme désigner pédagogique. Elle a enseigné à l'Université du Québec à Montréal et à l'Université de Sherbrooke en didactique des sciences, en plus de travailler au Réseau canadien d'information sur le patrimoine comme expert-conseil en muséologie. Elle écrit également pour nos amis français chez Ludomag. Elle invite par ailleurs tous les intéressés à la contacter afin qu’elle parle de vous, vos élèves, votre école et vos expériences particulières en éducation au numérique et à l’informatique.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

Les élèves se sont adaptés à l’école en ligne et la moitié des parents veut plus de numérique à l’école

Selon la plus récente enquête NETendance rendue publique par l’Académie de la transformation numérique, 82 % des parents québécois dont les enfants ont dû demeurer à la maison à cause de la pandémie estiment que ceux-ci se sont bien adaptés aux apprentissages scolaires réalisés en ligne. La moitié des parents est également d'avis que le numérique devrait occuper plus de place dans les apprentissages scolaires de leurs enfants.

Accroître les services aux élèves en orthophonie avec le numérique : une réalité au CSS des Patriotes

La pandémie a mis de l’avant de nouvelles façons de faire pour assurer les services aux élèves dans le système scolaire public. L’orthophonie à distance s’est avérée plus que concluante, permettant non seulement d’assurer les services mais également de bonifier les pratiques existantes. À l’heure où les listes d’attente s’étirent en orthophonie scolaire, la clé serait-elle à portée de main?

Enseignement en ligne en janvier : deux classes de 1re secondaire vivent un défi mathématique collaboratif

En apprenant que l’enseignement se ferait en ligne au retour du congé des Fêtes, Frédéric Ouellet, enseignant de mathématiques au Collège Sainte-Anne de La Pocatière, a eu l’idée de proposer une activité hors de l’ordinaire à ses élèves. C’est ainsi qu’il a organisé un défi mathématique avec sa collègue Mélanie Morissette, enseignante pour sa part au Collège Saint-Joseph, situé 550 kilomètres plus loin, à Gatineau!