Un nouvel élan pour OPEQ

Chaque année, OPEQ recueille des milliers d’appareils électroniques qui ont déjà eu une première vie dans des ministères fédéraux, provinciaux ainsi que des grandes entreprises. Des ordinateurs de bureau, des portables, des tablettes, des cellulaires et des imprimantes sont remis à niveau par une équipe de techniciens informatiques. - Publireportage
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Publireportage de l'équipe OPEQ

Comme la majorité des organisations, l’organisme Ordinateurs pour les écoles du Québec (OPEQ) a vu le cours de ses activités complètement chamboulé en mars dernier. Après une période de turbulence, l’équipe retombe sur pied et voit de nouveaux projets émerger en lien avec sa raison d’être.

Présent dans le milieu scolaire québécois depuis les années 1990, OPEQ a une double mission, soit celle de favoriser le réemploi de matériel informatique tout en participant à l’accompagnement et à l’intégration de jeunes techniciens au marché du travail.

Concrètement, à chaque année, l’organisme recueille des milliers d’appareils électroniques qui ont déjà eu une première vie dans des ministères fédéraux, provinciaux ainsi que des grandes entreprises. Des ordinateurs de bureau, des portables, des tablettes, des cellulaires et des imprimantes sont alors remis à niveau par une équipe de techniciens informatiques principalement composée de jeunes en formation, leur offrant ainsi une première expérience concrète du marché du travail.

Au cours de ce processus, OPEQ ne lésine pas sur la sécurité et la confidentialité des données ayant pu se trouver sur les appareils donnés. Des protocoles d’effacement sont appliqués rigoureusement.

Une fois remis en état, les appareils sont redistribués à ceux qui en font la demande. Les destinataires sont principalement des écoles primaires et secondaires du Québec, des organismes sans but lucratif (Carrefour jeunesse-emploi, Maison des jeunes, etc.). Depuis trois ans, des familles à faible revenu peuvent aussi recevoir des appareils lorsque la demande provient d’un établissement d’enseignement ou d’un organisme communautaire.

L’OPEQ en chiffres (2019-2020)
21 834 ordinateurs délivrés
66 000 ordinateurs récupérés
55 000 heures de formation données

Survivre à la pandémie

Après avoir craint pour la continuité de ses activités, OPEQ a vu son marché s’accroître considérablement. Sa mission prend désormais un tout nouveau sens avec le déploiement massif de l’enseignement à distance.

« Il faut savoir que les dons d’appareils ont soudainement cessé en mars. Au même moment, nous nous sommes mis à recevoir un grand volume de demandes des écoles qui organisaient l’enseignement à distance et qui désiraient équiper leurs élèves n’ayant pas d’appareil à la maison. Notre inventaire était au plus bas », indique François Paré, conseiller en développement du marché chez OPEQ.

« Nous n’avons pas seulement vécu un défi d’approvisionnement. Il a aussi fallu réorganiser complètement le travail dans nos ateliers afin de garantir la sécurité des employés. Heureusement, tout s’est bien déroulé jusqu’à maintenant et les dons ont repris peu à peu ».

Ainsi, en huit mois, OPEQ a livré 11 400 ordinateurs reconditionnés, dont près de la moitié a été dirigée vers des familles à faible revenu. Plus de 1 000 étudiants des niveaux collégial et universitaire ont aussi reçu des appareils. « Ce créneau est tout à fait nouveau pour nous. Il y a plus d’étudiants qu’on peut croire qui n’ont pas d’ordinateur personnel, même à ces niveaux », dit M. Paré. Son organisme a aussi distribué des casques d’écoute et des caméras, ce qui représente aussi une nouveauté.

Par ailleurs, OPEQ gère depuis peu la réserve d’équipements acquise par le Ministère (plus de 30 000 appareils) pour les centres de service et les commissions scolaires du Québec qui ont de nouveaux besoins en raison du confinement de certains élèves. « Nous nous chargeons de la réception, de l’entreposage et de la distribution aux écoles. Il s’agit d’un défi emballant pour nos jeunes employés. »

Le programme Ordinateurs pour les écoles (OPEQ) est également offert dans les autres provinces et territoires canadiens. Informez-vous des prestataires.

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!



À propos de l'auteur

Collaboration spéciale
Collaboration spéciale
L'École branchée diffuse des textes provenant d'acteurs de la communauté éducative. Vous pouvez contribuer vous aussi! Profitez-en pour transmettre vos idées, parler d'un projet pédagogique vécu en classe, etc. Trouvez les détails dans le menu À propos / Soumettre un article.

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!