Conseil supérieur de l'éducation

Les Rencontres de l’École branchée : Entretien avec Maryse Lassonde, présidente du Conseil supérieur de l’Éducation

Maryse Lassonde est présidente du Conseil supérieur de l’éducation. Dans cette entrevue, elle nous parle de son parcours professionnel et des travaux de son organisation, mais aussi des défis qui attendent le milieu scolaire dans la prochaine année, d’intégration du numérique dans les écoles et des changements causés par la pandémie.

« Il ne suffit plus d’enseigner par le numérique, il faut éduquer au numérique »

Si des progrès ont été réalisés en matière d’intégration des technologies à l’école, il reste encore du chemin à parcourir et surtout des défis à relever, nous rappelle le Conseil supérieur de l'éducation.

Révision du cours d’Éthique et culture religieuse – La place de la citoyenneté numérique et autres thématiques

Dans un nouvel avis au ministre de l’Éducation, le Conseil supérieur de l’Éducation du Québec traite de la révision du programme d’Éthique et culture religieuse (ECR), émet des recommandations afin d’en garantir le succès et formule certains bémols concernant la démarche effectuée présentement.

Faciliter la gestion de la classe dans l’enseignement à distance

La pandémie a entraîné pour les enseignants plusieurs défis de gestion de la classe. Le conseil de la semaine du Conseil supérieur de l'éducation (CSE) rappelle à cet effet l’importance de créer un climat de communication et de confiance qui facilitent la gestion de classe et réduisent les facteurs contraignants.

L’amélioration de l’enseignement de l’anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver

Le Conseil supérieur de l’éducation rend public le 27 août dernier un avis intitulé L’amélioration de l’enseignement de l’anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver. Compte tenu des enjeux que le Conseil a dégagés – liés à l’identité, à l’efficacité et à l’équité – cet équilibre exige des aménagements différents selon les contextes, les milieux, les régions.

Le développement professionnel, un enrichissement pour toute la profession enseignante

Le Conseil supérieur de l’éducation a rendu public le 3 juin un avis intitulé Le développement professionnel : un enrichissement pour toute la profession enseignante. Dans cet avis, le Conseil soutient que le développement professionnel du personnel enseignant est une source majeure de valorisation de la profession pourvu que chaque enseignante et enseignant soit véritablement au cœur de ce processus.

La prématernelle recommandée par le Conseil supérieur de l’éducation

Le Conseil supérieur de l’éducation a rendu public cette semaine un avis à propos des enfants d’âge préscolaire. Il recommande notamment au gouvernement « de se donner pour objectif que, d’ici 5 ans, 90 % des enfants québécois de 4 ans fréquentent les services d’éducation réglementés par l’État ».