Enseignement à distance : Plus de temps d’écran? Pas de panique

Avec la pandémie, les écrans n’ont jamais pris autant de place dans nos vies (enfant comme adulte). Voici quelques conseils pour trouver un certain équilibre.

Publié le :

LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Avec la pandémie, les écrans n’ont jamais pris autant de place dans nos vies (enfant comme adulte). Et avec l’enseignement en ligne qui se poursuit dans plusieurs régions, faut-il s’en inquiéter? Évidemment, nous n’avons pas vraiment le choix, et c’est pourquoi il faut être doublement attentifs à prévoir du temps « hors du virtuel ».

À certains égards, plusieurs parents ont peut-être été plus permissifs. Cela ne veut pas dire qu’il ne doit plus y avoir de règles ou d’encadrement. Les enfants ont quand même besoin de balises claires. Si le temps d’écran doit être plus grand qu’à l’habitude, il faut peut-être davantage encadrer les usages qui en sont faits (temps d’apprentissage vs temps pour jouer ou socialiser).

De plus, certains bons conseils demeurent valables :

  • Prévoir un temps sans écran avant d’aller au lit;
  • Ne jamais regarder la télévision dans l’obscurité totale;
  • Apprendre à reposer ses yeux pendant au moins quinze minutes après un visionnement de deux heures;
  • Porter attention à la distance qui sépare votre enfant de l’écran, s’il est vraiment proche, c’est qu’il a vraisemblablement besoin de lunettes.

Et puis, comme la communauté scientifique se préoccupe des effets de la lumière bleue des écrans sur la rétine de l’œil à long terme, il est d’autant plus important de prévoir du temps pour des activités sans écran et, surtout, pour sortir à l’extérieur.

Téléchargez gratuitement le numéro spécial du magazine École branchée, Le bien-être, un levier pour l’apprentissage… même à distance pour d’autres articles en lien avec l’enseignement à distance.

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

À propos de l'auteur

Martine Rioux
Après des études en communication publique, Martine a été journaliste pour différentes publications, avant de poursuivre sa carrière comme conseillère en communications interactives chez La Capitale, groupe financier, puis chez Québec numérique, organisme dont elle a pris la direction générale avant de faire le saut comme conseillère politique au cabinet du ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale. Elle est aujourd'hui rédactrice en chef adjointe et chargée de projets spéciaux à l'École branchée. Son rêve : que chacun ait accès à la technologie et puisse l'utiliser comme outil d’apprentissage et d’ouverture sur le monde.

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!

Nos prochaines formations en direct