ANNONCE

1 appareil par élève au CSS des Premières-Seigneuries : un projet devenu réalité

Lors du congrès 2023 de l’AQUOPS, Sylvie Perron et Genevière St-Arnaud-Gaboury, professionnelles à la pédagogie numérique au CSS des Premières-Seigneuries (CSSPS) ont présenté leur modèle d'intégration du numérique 1:1 (un appareil pour un élève). Un projet dont les racines remontent au milieu des années 2010 et qui a véritablement pris son envol en 2021. 

Publié le :

Classé dans :

Lors du congrès 2023 de l’AQUOPS, Sylvie Perron et Genevière St-Arnaud-Gaboury, professionnelles à la pédagogie numérique au CSS des Premières-Seigneuries (CSSPS) ont présenté leur modèle d’intégration du numérique 1:1 (un appareil pour un élève). Un projet dont les racines remontent au milieu des années 2010 et qui a véritablement pris son envol en 2021. 

Le plan d’action numérique qui est en cours de déploiement au CSSPS permet à plus de 11 000 jeunes du 3e cycle du primaire et du secondaire 1 à 5 de bénéficier d’un appareil numérique dédié. Le Chromebook a été choisi comme appareil puisqu’il présente un bon mélange des possibilités de l’ordinateur (clavier) et de la tablette (écran tactile), en plus de l’intégration aux outils Google qui étaient déjà utilisés dans le CSS. Quelque 6 000 tablettes iPad sont aussi à la disposition des élèves.  

Bien avant le lancement du plan d’action numérique du ministère de l’Éducation (en 2018), plusieurs initiatives avaient été mises en place dans différentes écoles du CSS, a expliqué Sylvie Perron lors de l’atelier. C’est néanmoins la pandémie qui a créé le momentum pour concrétiser le déploiement dans tous les établissements. 

« Plusieurs enseignants ont été forcés d’apprendre de nouvelles façons de faire avec le numérique en raison de la pandémie. De retour en classe, ils ne voulaient pas perdre certains acquis de l’enseignement numérique fait en ligne. Il y avait une demande pour plus d’accès aux appareils en classe », explique-t-elle. 

Pour concrétiser le projet, le CSSPS a regroupé les sommes allouées de plusieurs mesures financières. « Cette façon de faire est à accessible à tous les CSS », assure Sylvie Perron.

L’année scolaire 2022-2023 qui est en cours est la première véritable année du déploiement. « On est à l’an 1, on a encore des observations à faire, mais la motivation des élèves est visible par leur engagement dans les projets qu’on leur propose », mentionne Geneviève St-Arnaud-Gaboury.

Le ratio 1:1 est appliqué pour les élèves du 3e cycle du primaire et pour ceux du secondaire. Pour les élèves du préscolaire, du 1er et du 2e cycle du primaire, le ratio est d’un appareil pour 6, 8 et 12 élèves. Ce ratio sera en diminution dans les prochaines années, selon le plan établi. 

Un soutien constant

Un soutien numérique technique et pédagogique est disponible en tout temps pour l’ensemble du personnel. Une équipe de trois techniciens répond en première ligne aux questions du personnel : téléphone, courriel et clavardage. Une centaine de demandes sont enregistrées chaque jour. Elles ne concernent pas nécessairement des demandes d’intervention immédiate. 

Sept conseillères et conseillers pédagogiques spécialisés en intégration du numérique (les PPN, pour professionnel(le)s à la pédagogie numérique) accompagnent le personnel. De plus, 85 leaders technopédagogiques (voir autre texte), des enseignantes et enseignants reconnus par leurs pairs pour leurs habiletés numériques, facilitent l’intégration dans leur milieu. Enfin, une trentaine d’autres conseillères et conseillers pédagogiques offrent du soutien supplémentaire.

Au CSS, les conseillers pédagogiques relèvent désormais du Service de la transformation numérique et des ressources informationnelles, et non plus des Services éducatifs. Les sept PPN ont des écoles assignées et ont leur propre bureau dans la salle du personnel de chacune des écoles, ce qui facilite la collaboration avec celles et ceux qu’ils accompagnent. 

Des outils ont été produits pour soutenir cet accompagnement. En voici quelques-uns. 

Les parents ont aussi reçu des formations sur l’accompagnement de leurs enfants et ils signent un contrat d’utilisation des appareils.

« La collaboration de tous est nécessaire pour mettre en place un tel projet. Nous avons réussi à former un écosystème de solidarité qui fait que ça fonctionne », dit Sylvie Perron.

Des retombées concrètes

Le projet se déploie sans anicroche et porte déjà des fruits (par ex., le développement de la compétence numérique, une meilleure communication avec les parents, la posture de l’enseignant-apprenant, etc.). L’accompagnement individualisé qui est offert aux membres du personnel enseignant semble l’un des facteurs de succès jusqu’à maintenant. 

« Les PPN accompagnent les enseignants à partir ce qu’ils font déjà, d’où ils sont. Peu importe leur milieu, ils ont accès à des ressources d’accompagnement. Oui, certains ont encore des hésitations face au numérique, mais nous sommes là pour les appuyer », conclut Sylvie Perron. 

Pour plus de détails, consulter la présentation

Déjà paru sur l’École branchée au sujet de l’intégration du iPad 1:1 à l’École secondaire Le Sommet au CSSPS : 
2013 : Avantages et défis de l’iPad à l’école 
2015 : L’iPad à l’école Le Sommet : un bilan très positif 
2019 : Le virage 2.0. de l’École secondaire le Sommet

À propos de l'auteur

Martine Rioux
Martine Rioux
Martine Rioux est rédactrice et gestionnaire de projets d’éditions numériques. Au fil de ses expériences, elle a développé une solide expertise en lien avec la transformation numérique dans divers secteurs d’activités (éducation, culture, administration publique, etc.). Elle maîtrise les subtilités de l’univers numérique, ses enjeux, ses possibilités et sait les vulgariser en deux clics de souris. Elle est notamment rédactrice en chef des médias de l’École branchée. Son rêve : que chacun ait accès à la technologie et puisse l'utiliser comme outil d’apprentissage et d’ouverture sur le monde.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Reproduction de textes

Toute demande de reproduction des articles de l'École branchée doit être adressée à l'organisme de gestion des droits Copibec.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

Revoyez le premier webinaire de la série Leaders à l’ère du numérique : Un sport d’équipe!

Alimenter votre Vision Innovante et Pédagogique : telle était l’intention du webinaire du 23 avril dernier, premier de la série « Leaders à l’ère du numérique : Un sport d’équipe », une collaboration École branchée et escouadeÉDU. Revoyez les pistes de réflexion et exemples proposés par les animateurs aux participants afin qu’ils puissent mieux atteindre leurs objectifs professionnels et organisationnels.

Le bien-être, une responsabilité partagée

Découvrez les actions nécessaires pour améliorer le bien-être au travail, y compris des initiatives individuelles, collaboratives et systémiques, pour créer un environnement de travail sain et positif.

Appel à projets d’innovation liés aux technologies numériques en éducation (mesure 15081)

Communiqué - La période de dépôt de Projets d’innovation liés aux technologies numériques en éducation (mesure 15081) est en cours jusqu'au 5 mai. Cette mesure offre du financement pour les projets permettant de stimuler le développement de pratiques pédagogiques innovantes en éducation préscolaire, enseignement des jeunes, en formation des adultes, ainsi qu'en formation professionnelle.