Le Rendez-vous RÉCIT : les jeux sérieux en univers social

Assurant l’animation, Steve Quirion et Alexandre Lanoix du RÉCIT en univers social ont mis la table pour 90 minutes de webinaire fort pertinent sur l’utilisation des jeux sérieux en contexte d’enseignement au primaire et au secondaire.
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

#JusticePourJoyce

7 minutes, 12 secondes. C'est le temps que dure la vidéo mise en ligne sur Facebook par Joyce Echaquan juste avant qu'elle décède dans des circonstances troublantes et empreintes de racisme. Regards sur la complexité des relations entre Autochtones et non-Autochtones à travers l'histoire.

TikTok : stop ou encore?

Avec plus de deux milliards de téléchargements depuis sa création en septembre 2016, TikTok est sans contredit l'application avec la plus forte croissance jamais enregistrée. Donald Trump veut en interdire son utilisation aux États-Unis. Zoom sur un phénomène générationnel plus grand que nature et aux considérations éthiques profondes.

Can we reverse the biodiversity decline before 2050?

The observations are troubling and unmistakable: two thirds of the wild fauna has disappeared in less than 50 years. This shocking declaration of the World Wildlife Fund (WWF) is sounding the alarm, identifying the primary cause of this decline as human activity. It is approximately 4 000 vertebrate species, spread across 21 000 animals across the world that have disappeared following the destruction of their natural habitat, mainly for agriculture.

À quoi ressemblera la ville du futur?

Qu'aura l'air le monde dans 30 ans? Dans 40 ans? La crise sanitaire que nous vivons depuis mars 2020 a accéléré certains changements qui tendent vers la vision que nous pouvons avoir de la ville du futur. À travers un parcours d'apprentissage autonome, les élèves porteront un regard sur diverses façons d'entrevoir l'avenir des villes et sur les actions durables à poser.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Un guide pratique pour basculer vers l’enseignement à distance en 24 heures

Peut-être l'avez-vous vu circuler récemment sur les réseaux sociaux : une équipe du CSS de la Baie-James a développé et partagé son « Pense-bête » pour guider simplement et concrètement un éventuel basculement en enseignement à distance. Pour en savoir plus sur cet outil de référence, nous avons discuté avec Marc Nolet, personne-ressource au RÉCIT local du CSSBJ.

LA compétence numérique ou LES compétences numériques?

Pourquoi, au Québec, dit-on LA compétence numérique plutôt que LES compétences numériques? Marjorie Cuerrier, doctorante en sciences de l’éducation à l'Université de Montréal et membre de la Chaire de recherche du Canada sur le numérique en éducation, revient sur le sujet et propose quelques ressources à découvrir.

L’après COVID-19… Redémarrer ou réinventer?

Comment pouvons-nous profiter de l’expérience du printemps 2020 comme levier vers l’amélioration de la pédagogie dans nos écoles? Consolider et réfléchir à ce qui nous avons appris pour en tirer des leçons, c’est déjà se préparer pour la prochaine rentrée. L’équipe du RÉCIT de l’enseignement privé vous propose quatre grandes recommandations, tirées de ses accompagnements pendant la crise de la COVID-19, qui vous permettront de perfectionner les pratiques pédagogiques de votre école.

Vers un droit à l’éducation au numérique

Des étudiants de l'Université Laval ont rédigé une Déclaration de principes à l’égard du droit à l’éducation au numérique pour éveiller à l’urgence de mieux préparer les jeunes aux enjeux d’une société où le numérique croît de façon exponentielle.

Le 15 janvier dernier se tenait le deuxième Rendez-vous virtuel du RÉCIT. Six ateliers gratuits étaient offerts en ligne afin d’introduire les acteurs éducatifs à diverses thématiques pouvant être explorées dans le cadre du Plan d’action numérique en éducation. Les enregistrements de ces ateliers ainsi que les ressources présentées seront disponibles sur le site Web du RÉCIT.

Le jeu… ça peut être sérieux?

Assurant l’animation, Steve Quirion et Alexandre Lanoix du RÉCIT en univers social ont mis la table pour 90 minutes de webinaire fort pertinent sur l’utilisation des jeux sérieux en contexte d’enseignement au primaire et au secondaire. La vocation du jeu sérieux combine une intention d’apprentissage et des ressorts ludiques. C’est donc une manière de rendre attrayant l’aspect pédagogique en y intégrant, entre autres, une interactivité, une rétroaction rapide et un sentiment d’autonomie grandement appréciés des élèves.

Dans cette optique, nous avons assisté, d’une part, à l’implantation du jeu sérieux Discovery Tour : Ancien Egypt dans les classes de Véronique Blouin à la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV) et de Nathalie Claivaz à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) et, d’autre part, à la réalisation d’un projet sur le Québec en 1905 à l’aide de Minecraft dans quelques classes du primaire à la Commission scolaire des Découvreurs (CSDD).

Discovery Tour : Ancien Egypt

La version éducative d’Assassin’s Creed Origins est bien sûr dépourvue de violence et transporte les joueurs dans une Égypte antique au fort potentiel pédagogique. En effet, des dizaines de stations ponctuent le parcours des apprenants et serviront à corroborer par induction ou par déduction des questionnements qu’ils auront établis au préalable. Dans l’exemple que donne Steve Quirion, à la question « Quelles sont les traces qui démontrent que la civilisation du Nil est sédentaire? », les élèves sont amenés à faire une recherche par déduction sur les caractéristiques de la sédentarisation qui sont présentes à travers le jeu. En se basant donc sur ce qu’ils voient dans le jeu et en prenant des captures d’écran pour appuyer leurs affirmations, il seront en mesure de confirmer leurs sources documentaires, renchérit Sébastien Quirion, conseiller pédagogique à la CSMV.

L’engagement et la motivation des élèves ne se démentent pas : les jeunes de première secondaire de la classe de Véronique Blouin que nous avons eu le privilège de voir en action apprécient grandement l’immersion procurée par Discovery Tour et il nous aussi ont fait part du plaisir qu’ils ont à apprendre dans un contexte interactif, prônant l’autonomie. Les apprenants ne repoussent pas l’enseignement magistral du revers de la main pour autant. Bien au contraire, ils jugent la présence de leur enseignante comme essentielle dans le processus d’apprentissage et mentionnent également qu’elle demeure leur guide dans un jeu où on peut aisément dévier de l’intention initiale.

Même son de cloche à la CSMB où Nathalie Claivaz, enseignante au secondaire, et Alexandre Joly-Lavoie, conseiller pédagogique, parlent d’une expérimentation réussie. En effet, les élèves ont été amenés à déployer leur pensée critique pour faire ressortir les caractéristiques de la civilisation égyptienne et ainsi les comparer à celles de la Mésopotamie. Le jeu Discovery Tour servait une fois de plus à fournir des réponses aux questionnements des élèves et à corroborer le dossier documentaire qu’ils avaient entre les mains pour l’occasion.

On nous rappelle, en terminant, que l’intention pédagogique doit être claire et comprise par tous les apprenants pour éviter les pertes de temps dans un jeu aussi vaste. De ce fait, la gestion de classe se verra souvent facilitée par des objectifs précis et des consignes bien établies.

Minecraft

Daniel Deschênes, conseiller pédagogique à la CSDD, a fait état du projet de création qu’il porte maintenant dans une douzaine de classes du primaire, facilité par le jeu sérieux Minecraft. Ce jeu de type « bac à sable » permet aux utilisateurs de créer tout ce dont ils ont envie à partir des ressources naturelles qui sont disponibles en quantité illimitée dans le mode créatif. Ils transformeront alors le bois, la pierre, le fer, le diamant et l’or en bâtiments plus originaux les uns que les autres.

En milieu scolaire, l’utilisation d’un jeu vidéo tel que Minecraft sert de prétexte pour cibler des objectifs pédagogiques, nous rappelle M. Deschênes. La méthode historique, le travail sans cahier, l’utilisation de sources méconnues et la connaissance de l’histoire locale font partie des quelques intentions qu’il a ciblées dans l’élaboration d’un projet de création représentant le Québec de 1905. L’effet sur les élèves est immédiat : ils sont motivés, impliqués, engagés et vont au-delà des problèmes. Daniel Deschênes ajoute également que plusieurs élèves du 3e cycle au primaire sont souvent de bons joueurs à la base et connaissent déjà très bien Minecraft, pour y avoir joué régulièrement à la maison. Ces jeunes deviennent donc les experts en classe et sont d’utiles ressources pour un enseignant qui serait débutant en la matière.

Pour conclure

Marc-André Éthier, professeur en didactique des sciences humaines à l’Université de Montréal et chercheur, entre autres, sur les jeux sérieux en éducation, constate que les élèves apprennent bien à travers des jeux sérieux tel que Discovery Tour ou Minecraft et que la rétention de connaissances déclaratives se fait de manière signifiante. Le jeu sérieux peut amener également les apprenants à s’investir dans une démarche active de découvertes en sollicitant leur esprit critique et en se rapprochant d’une véritable méthodologie historique. C’est donc dans cet esprit que l’utilisation du jeu sérieux en classe trouve sa véritable force et qu’il rend possible une redéfinition de la tâche.

***

Vous pouvez regarder cette vidéo qui a été tournée dans la classe de Véronique Blouin et qui met en vedette ses élèves jouant à Discovery Tour.

Vous pourrez voir ou revoir le webinaire du RÉCIT sur les jeux sérieux ici.

 

 

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!



À propos de l'auteur

Maxime Laflamme
Maxime Laflamme
Maxime Laflamme est conseiller pédagogique et chargé de projets à l’École branchée. Il est également rédacteur en chef des guides pédagogiques SCOOP!. Il possède un baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement au primaire de l’Université de Sherbrooke et poursuit un diplôme de 2e cycle en gestion scolaire à l’Université Laval. Il transmet sa passion pour le numérique éducatif et les pratiques innovantes dans le cadre de CréaCamps, de conférences et d'ateliers dans toute la francophonie.

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Vous avez quelques minutes pour nous aider?

Voici le sondage à nos lecteurs que nous menons présentement!