ANNONCE

Quelles règles budgétaires pour l’intégration du numérique à l’école?

Nous avons jeté un coup d’œil à la plus récente version des règles budgétaires du ministère de l’Éducation du Québec afin de repérer les mesures pouvant faciliter les projets numériques dans les écoles québécoises. Voici notre résumé.

Publié le :

Classé dans :

Chaque année, le ministère de l’Éducation du Québec (MEQ) publie une mise à jour des règles budgétaires qui présente les montants des dépenses de fonctionnement qui sont admissibles pour les centres de services scolaires et les commissions scolaires. Nous avons jeté un coup d’œil à la version mise à jour en juin 2023 afin de repérer les mesures pouvant faciliter les projets numériques dans les écoles québécoises.

Le document complet est disponible sur le site Web du MEQ. De même, les formules d’allocations sont présentées dans le document. Pour certaines mesures, des instructions seront disponibles au cours de l’année scolaire à l’adresse collecteinfo.education.gouv.qc.ca.

Si vous repérez d’autres mesures pertinentes, n’hésitez pas à nous en faire part!

La famille de mesures 15080

Les mesures regroupées sous les chiffres 15080 concernent spécifiquement le développement pédagogique et numérique dans les écoles. Elles s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action numérique en éducation.

Mesure 15081 — Projets d’innovation liés aux technologies numériques

Elle vise à stimuler le développement de pratiques innovantes et à déployer le potentiel du numérique en contexte éducatif en soutenant financièrement des projets d’innovation pédagogique liés aux technologies numériques. (NDLR. Les demandes concernant cette mesure doivent être formulées vers la fin de l’année scolaire pour l’année suivante. Il est donc trop tard pour formuler de nouvelles demandes en 2023-2024, mais vous pouvez vous préparer pour 2024-2025.)

Mesure 15082 — Ressources éducatives numériques

Elle vise à financer l’acquisition de ressources éducatives numériques (REN) pour soutenir l’enseignement, l’apprentissage et l’évaluation de l’ensemble des apprenants, et contribuer au développement des compétences du 21e siècle chez les élèves (ex. : abonnements à des plateformes de REN ou licences annuelles).

Mesure 15083 — Réseau pour le développement des compétences des élèves par l’intégration des technologies (RÉCIT)

Elle finance directement les personnes-ressources du RÉCIT afin qu’elles puissent soutenir le personnel enseignant dans l’utilisation pédagogique des technologies et des ressources numériques.

*Nouveauté 2023 : les mesures 15084 et 15085 ont fusionné vers la 15084.

Mesure 15084 — Formation continue du personnel scolaire sur l’usage pédagogique des technologies numériques et de la programmation informatique

Elle vise le développement professionnel du personnel scolaire à la formation générale des jeunes, à la formation générale des adultes et à la formation professionnelle par des activités de formation continue sur l’usage pédagogique des technologies numériques et de la programmation informatique. L’enveloppe budgétaire disponible est de 14,73 M$ pour l’année scolaire 2023-2024.

Les allocations peuvent être utilisées pour :

⎯ libérer le personnel enseignant pour sa participation à des activités de formation continue;

⎯ assumer les coûts des activités de formation auxquelles participe le personnel scolaire.

Mesure 15086 — Soutenir le leadership « pédagonumérique » dans les établissements d’enseignement en formation générale des jeunes

Elle permet de financer la libération d’enseignants afin de développer et soutenir le leadership « pédagonumérique » dans les établissements d’enseignement pour :

⎯ la mise en place de communautés de pratique;

⎯ l’accompagnement de l’équipe-école par un(e) enseignant(e) expert(e);

⎯ la formation et l’accompagnement d’équipes d’élèves experts.

Mesure 15087 — Soutien technique aux usagers des établissements pour les appareils numériques dédiés à la pédagogie

Elle vise à soutenir les organismes scolaires afin qu’ils renforcent et améliorent le soutien technique destiné aux élèves, au personnel enseignant et au personnel professionnel et technique (usagers) à l’égard de leur utilisation du numérique en contexte éducatif.

Elle peut être utilisée pour :

⎯ couvrir les salaires du personnel qui coordonne ou assure le soutien technique;

⎯ financer la participation à des activités de formation continue liée au soutien technique;

⎯ développer des ressources et des outils destinés au soutien des usagers.

Une mesure spécifique à la formation des adultes : Mesure 15167 — Soutenir le leadership « pédagonumérique » dans les centres d’éducation des adultes

Elle vise à accompagner et à soutenir les centres au regard du leadership « pédagonumérique ». Ce soutien permet de financer la libération de personnel enseignant afin de développer et soutenir le leadership « pédagonumérique » dans les centres pour :

⎯ la mise en place de communautés de pratique ou d’apprentissage professionnelles;

⎯ l’accompagnement de l’équipe-centre par un enseignant expert.

D’autres mesures financières à connaître

Il ne faudra pas négliger de s’attarder à d’autres mesures qui peuvent aussi permettre la réalisation de projets en lien avec le numérique. C’est le cas notamment de :

Mesure 15015 — Renforcement des ressources et pratiques consacrées à la réussite en lecture, en écriture et en mathématique des élèves des milieux les plus défavorisés

Elle vise à bonifier les ressources consacrées à l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et de la mathématique dans les écoles préscolaires et primaires les plus défavorisées.

Mesure 15021 – Programme de tutorat

Ellee vise la mise en œuvre du Programme de tutorat à l’ensemble des élèves du primaire, du secondaire, de la formation professionnelle et de la formation générale des adultes du réseau public.

Le volet 2 concerne l’Entraide éducative et accompagnement pédagogique en formation générale des adultes. Il a été bonifié afin d’assurer la mise en place d’un tutorat spécifique, par l’ajout de personnel scolaire, dans le but d’offrir un soutien et un accompagnement aux élèves éprouvant des difficultés dans l’utilisation des technologies et des ressources numériques.

Par contre le 5e volet de cette mesure concernant le développement de la compétence numérique à la formation générale des jeunes, à la formation générale des adultes et à la formation professionnelle a été retiré pour l’année 2023-2024.

Mesure 15028 – Activités parascolaires au secondaire

Elle vise à soutenir les établissements d’enseignement secondaire pour qu’ils offrent gratuitement une programmation diversifiée d’activités parascolaires à l’ensemble de leurs élèves. Elle comprend toutes les activités en lien avec la robotique et l’informatique, incluant le transport pour participer à des activités.

Mesure 15520 — École en réseau

Elle vise d’abord à soutenir les organismes scolaires qui souhaitent participer pour une première fois au projet École en réseau. Ensuite, elle vise à soutenir financièrement les petites écoles participantes. Les écoles admissibles à l’allocation sont celles de 150 élèves ou moins au primaire et de 250 élèves ou moins au secondaire.

Mesures 15110 — Mesures de sensibilisation à l’entrepreneuriat et aux changements climatiques

Les mesures regroupées sous les chiffres 15110 concernent spécifiquement le développement de l’entrepreneuriat dans les écoles. Des projets de nature technologique peuvent être considérés dans celles-ci.

Mesure 15111 — L’esprit d’entreprendre

Cette mesure fait partie du Défi OSEntreprendre. Le Volet 1 permet de soutenir des projets d’expérimentation entrepreneuriale (contribution maximale de 500 $ par projet). Le Volet 2 permet de soutenir le développement d’activités liées aux quatre leviers d’intervention de l’éducation à l’esprit d’entreprendre (sensibilisation, expérimentation, rayonnement et affirmation). Le montant maximal alloué par école primaire est de 3 000 $ et de 5 000 $ est alloué par école secondaire.

Mesure 15115 — Projets jeunesse en changements climatiques

Elle permet aux jeunes de 15 ans et plus du secondaire, accompagnés par un(e) enseignant(e) responsable, de réaliser des projets en lien avec la lutte aux changements climatiques dans leur milieu scolaire ou dans leur communauté, par appel à projets (contribution maximale de 5 000 $).

Mesure 15220 — Soutien au déploiement des contenus obligatoires

Elle permet aux organismes scolaires de dégager des ressources pour la mise en œuvre de contenus en éducation à la sexualité (volet 1) et en orientation scolaire et professionnelle (volet 2). Ces personnes peuvent notamment bonifier du matériel pédagogique existant, participer à des formations ou accompagner le personnel des écoles.

Pour les fins de cet article, nous nous sommes concentrées sur les règles budgétaires concernant les niveaux primaire et secondaire. Certaines mesures concernent également le préscolaire, la formation générale aux adultes et la formation professionnelle. Par exemple, la Mesure 11020 pour la maternelle 4 ans à temps plein permet spécialement l’achat de matériel éducatif technologique.

Mesure 15232 — Soutien financier aux programmes et projets particuliers au secondaire

Le volet 1 de cette mesure vise à améliorer l’accessibilité aux programmes et projets particuliers en diminuant les frais d’accès à ces projets, notamment ceux qui visent l’enrichissement en informatique.

La liste complète des publications du MEQ au sujet des règles budgétaires est disponible sur ce site.

NDLR. Plusieurs ressources et activités de formation de l’École branchée sont accessibles à ces mesures. 😊

À propos de l'auteur

Martine Rioux
Martine Rioux
Martine Rioux est rédactrice et gestionnaire de projets d’éditions numériques. Au fil de ses expériences, elle a développé une solide expertise en lien avec la transformation numérique dans divers secteurs d’activités (éducation, culture, administration publique, etc.). Elle maîtrise les subtilités de l’univers numérique, ses enjeux, ses possibilités et sait les vulgariser en deux clics de souris. Elle est notamment rédactrice en chef des médias de l’École branchée. Son rêve : que chacun ait accès à la technologie et puisse l'utiliser comme outil d’apprentissage et d’ouverture sur le monde.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

Les données de recherche en éducation, comment s’y retrouver?

On entend de plus en plus souvent l’expression « données probantes » en éducation. Qu’est-ce que cela signifie? Quels autres types de recherche peuvent être complémentaires? Nos collaborateurs répondent à ces questions dans cet article. Ils présentent aussi l’exemple d’une recherche exploratoire.

L’intelligence artificielle accompagnera les élèves français

La France deviendra le premier pays à généraliser l’usage d’une intelligence artificielle à tous les élèves d’un même niveau pour les accompagner dans leur progression scolaire. L’outil sera offert à tous les élèves de seconde (environ 15 ans) à partir de la rentrée 2024. Le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Gabriel Attal, en a fait l’annonce en décembre 2023.

Un « choc des savoirs » pour l’éducation française

En décembre 2023, le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse de la France, Gabriel Attal, a rendu public un plan d’action nommé Choc des savoirs : Élever le niveau de notre école. La publication de ce plan fait suite à une importante consultation à laquelle près d’une centaine d’acteurs éducatifs, scientifiques et syndicaux ont participé, de même qu’à une consultation en ligne à laquelle plus de 230 000 professeurs ont répondu.