ANNONCE

Histoire d’un bolide, quand la collaboration nous mène plus loin

Dans le paddock du circuit Gilles-Villeneuve à Montréal, le travail collaboratif permet au pilote de F1 Lewis Hamilton de gagner des secondes. Dans une classe à construire un bolide, il permet à un groupe d’élèves d’acquérir un meilleur savoir-faire. La collaboration permet des apprentissages en profondeur, favorise le développement de compétences globales tout en explorant celles reliées à diverses disciplines.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

Marquer comme favori (0)

Dans le paddock du circuit Gilles-Villeneuve à Montréal, le travail collaboratif permet au pilote de F1 Lewis Hamilton de gagner des secondes. Dans une classe à construire un bolide, il permet à un groupe d’élèves d’acquérir un meilleur savoir-faire. La collaboration permet des apprentissages en profondeur, favorise le développement de compétences globales tout en explorant celles reliées à diverses disciplines. 

C’est ce qu’un projet de conception de bolide de l’École en réseau (ÉER) permet de réaliser. Il a été présenté lors du plus récent colloque de l’organisation.

Avant le vroum vroum, le partage de connaissances

Dans ce projet, il ne s’agit pas de construire un bolide pour un bolide, mais d’accéder avant tout à la compréhension des différentes étapes de sa conception à travers les interactions, les conseils ou les idées données par les pairs. Enseignante de sciences en 4e et 5e secondaire à l’école Saint-Anselme sur la rive-sud de Québec, c’est ce que Judith Lemieux a voulu partager lors d’un atelier.

Divisés en équipe, les élèves de Mme Lemieux, avant même de commencer la construction de leur bolide, ont dû utiliser une application, le Knowledge Forum (KF). Il s’agit d’un outil de collaboration numérique servant à partager des connaissances avec d’autres personnes pour résoudre un problème ou un ensemble de problèmes. On peut y ajouter des éléments ou commenter ceux qui sont présents. On peut également permettre aux autres  « d’aimer » ou de noter les éléments publiés.

Concrètement, tout au cours de la construction du bolide, que ce soit pour des questions touchant l’aérodynamisme, la forme du châssis, l’engrenage, les roues, l’adhérence ou encore la masse de l’engin, les élèves avaient différentes cases en fonction des thèmes abordés dans le KF pour mettre leurs commentaires : mon idée / j’enrichis l’idée / j’explore une idée différente / j’ai besoin de comprendre / je prends du recul / mettons notre savoir en commun / ce que nous savons maintenant et ce qu’en disent les experts.

Un outil inspirant

Ce qu’il faut retenir avant tout de l’expérience vécue par les adolescents de l’enseignante québécoise, c’est le parcours suivi par l’ensemble de ses élèves. Aucune équipe n’était laissée à elle-même. Selon Mme Lemieux, « un outil numérique comme le KF aide à la compréhension de la création d’un bolide ». Il s’agit d’une source intéressante pour puiser de l’inspiration afin de trouver des solutions.

Ainsi, l’intention de l’enseignante était claire : elle voulait démontrer à ses élèves qu’ils arriveraient à créer des bolides plus performants en les ayant conçus en collaboration, et qu’ils n’auraient pas pu arriver au même résultat en travaillant seul. De plus, la collaboration a permis aux élèves de mettre leurs forces à contribution de leur équipe. 

Bien que la vidéo réalisée et présentée lors de l’atelier montre un certain aspect compétitif, il est clair que sans l’esprit collaboratif qui a régné tout au cours de l’activité, nombre de questions seraient restées sans réponse et les élèves ne seraient pas allés aussi loin dans leur conception. 

Il est possible de visionner l’atelier Conception d’un bolide en collaboration! Bien plus que de la science et de la technologie sur YouTube.

Vos commentaires

Pour commenter ce sujet et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

André Magny
André Magny
Depuis plus de 30 ans, André Magny fait les allers-retours entre le journalisme et l'enseignement du français tant auprès des ados que des adultes. Pigiste régulier pour divers médias dont Francopresse, il a également été journaliste culturel au Droit d’Ottawa et s'occupait des nouvelles technologies au Soleil de Québec. Il a aussi fait du journalisme sportif en France. Il a un faible pour la francophonie, la culture, les sports, la cuisine et la politique.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :