André Magny

Depuis plus de 30 ans, André Magny fait les allers-retours entre le journalisme et l'enseignement du français tant auprès des ados que des adultes. Pigiste régulier pour divers médias dont Francopresse, il a également été journaliste culturel au Droit d’Ottawa et s'occupait des nouvelles technologies au Soleil de Québec. Il a aussi fait du journalisme sportif en France. Il a un faible pour la francophonie, la culture, les sports, la cuisine et la politique.
8 ARTICLES

Le fleuve aux grandes eaux : développer le sentiment d’appartenance au St-Laurent

Quand des enseignantes du Saguenay travaillent ensemble pour développer le sentiment d’appartenance au majestueux fleuve Saint-Laurent, cela donne un projet pédagogique hors du commun soutenu par l’École en réseau (ÉER).

Entente TÉLUQ-MEES : Kit de survie pour l’enseignement à distance

Le cours en ligne « J'enseigne à distance », préparé par la TÉLUQ dans le cadre d'une entente avec le MEES, a commencé la semaine dernière à aider les enseignants qui font leurs premiers pas dans le domaine. Notre collaborateur a rencontré (virtuellement!) deux professeurs impliqués dans son développement, Cathia Papi et Steve Bissonnette.

Cinq enseignantes et l’enseignement à distance

Elles viennent d’un peu partout au Québec, de Maria en Gaspésie jusqu’à Montréal, en passant par Saint-Georges de Beauce. Leurs élèves profitent du fait qu’elles sont accros à l’École en réseau (ÉER). Et heureusement, car en temps de confinement, c’est une vraie planche de salut.

Vous avez dit confinement? Pas pour l’École en réseau!

Certains de nos voisins comme l’Ontario ou certains pays comme la France et Israël avaient déjà des plans B en matière de cours en ligne. Au Québec, on s’est questionné quand les écoles ont fermé. Pourtant l’École en réseau (EER) démontre qu’en pleine crise de la COVID-19, nous avons aussi des outils qui peuvent fonctionner et qui ont fait leurs preuves. Encore, faut-il les connaître.

« J’ai une idée! » Les élèves invités chaque semaine à contribuer à plus de bien-être autour d’eux

IDÉE Éducation entrepreneuriale dévoilait hier le projet « J’ai une idée! ». Il vise à permettre aux jeunes du primaire et du secondaire, actuellement privés d’école, de s’engager positivement chaque semaine pour contribuer à plus de bien-être autour d’eux.

Suivez-moi!