ANNONCE
L'École branchée, un organisme à but non lucratif
ANNONCE

Explorer un territoire touristique : Faire apprendre et évaluer autrement avec Minecraft

À la Polyvalente de Charlesbourg, du Centre de services scolaire des Premières-Seigneuries (CSSPS), tous les élèves de 2ᵉ secondaire réalisent un projet dans la plateforme Minecraft afin d’explorer le chapitre de la gestion du territoire touristique en univers social. Nous avons discuté avec les enseignants concernés pour en savoir plus sur le projet.

Publié le :

Classé dans :

L’idée d’utiliser Minecraft pour traiter de la gestion du territoire patrimonial est venue de l’enseignant Renaud Robitaille. Il avait exploré cette possibilité au cours de sa formation initiale, lors de son dernier stage. Puis, il a participé à une communauté de pratique de l’École en réseau et du Service national du RÉCIT, domaine de l’univers social (RÉCITUS), visant à faire découvrir le potentiel pédagogique de Minecraft Éducation. Enfin, il a décidé de mettre en œuvre un projet concret avec ses élèves. 

Convaincu qu’il s’agit d’une avenue intéressante pour engager les jeunes dans leurs apprentissages, il a même proposé à ses collègues d’embarquer dans l’aventure. C’est ainsi que Sylvain Gervais, Véronique Bonneau, Laurie Gauthier-Alain et Timothee Danella-Cloutier ont aussi intégré le projet à leur planification annuelle. Au cours de l’année scolaire 2023-2024, les 15 groupes de 2ᵉ secondaire de la Polyvalente ont exploré le Vieux-Québec à travers Minecraft.

Un projet complet

Concrètement, le projet permet de couvrir l’ensemble du chapitre sur la gestion du territoire touristique à l’étude et d’en faire l’évaluation. Pour ce faire, les enseignants se sont assurés de bien couvrir la progression des apprentissages. L’évaluation se fait à l’aide des grilles d’évaluation développées par le RÉCITUS.

En équipe, les élèves complètent d’abord une fiche informative au sujet d’un attrait du Vieux-Québec, qui est un site touristique reconnu comme faisant partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Ils plongent ensuite dans le monde virtuel Aventure Château Frontenac 1892, développé pour les Rendez-vous d’histoire de Québec en 2021, qui a été adapté par Renaud Robitaille et l’équipe du RÉCITUS pour le projet. Les élèves y construisent l’attrait choisi. Ils doivent finalement réaliser une vidéo explicative d’environ quatre minutes. Cette vidéo doit comprendre une visite guidée de la plateforme, une présentation des enjeux en lien avec le territoire touristique du Vieux-Québec et une réflexion sur ceux-ci. C’est le contenu de la fiche informative et de la vidéo qui font l’objet de l’évaluation.

Un projet prometteur pour évaluer autrement

Avec l’expérience de cette année, les enseignants sont convaincus que ce type de projet gagne à être davantage utilisé. Ils effectueront des ajustements pour l’an prochain, mais celui-ci sera assurément de retour à l’horaire. 

Par exemple, les enseignants réalisent qu’ils devront donner un cadre un peu plus précis aux élèves, expliciter certains aspects, avoir une séquence d’activités à réaliser et des temps d’arrêt pour discuter en grand groupe. Certains élèves ont passé beaucoup de temps dans le monde et réalisé leur vidéo très rapidement à la fin, alors que c’est cette dernière qui fait l’objet de l’évaluation. De même, le côté ludique peut facilement prendre le dessus (surtout chez les élèves qui maîtrisent déjà la plateforme). Il est donc nécessaire de faire en sorte que les élèves sachent qu’ils réalisent des apprentissages à travers le projet. En tout, le projet s’est échelonné sur huit périodes, mais les enseignants considèrent le ramener sur sept périodes. 

Quoi qu’il en soit, ils sont satisfaits d’avoir développé un projet novateur qui permet d’évaluer l’acquisition des compétences de façon différente, en amenant les élèves à réaliser un travail original et créatif et en s’éloignant de l’examen traditionnel.

En complément : 

À propos de l'auteur

Martine Rioux
Martine Rioux
Martine Rioux est rédactrice et gestionnaire de projets d’éditions numériques. Au fil de ses expériences, elle a développé une solide expertise en lien avec la transformation numérique dans divers secteurs d’activités (éducation, culture, administration publique, etc.). Elle maîtrise les subtilités de l’univers numérique, ses enjeux, ses possibilités et sait les vulgariser en deux clics de souris. Elle est notamment rédactrice en chef des médias de l’École branchée. Son rêve : que chacun ait accès à la technologie et puisse l'utiliser comme outil d’apprentissage et d’ouverture sur le monde.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Reproduction de textes

Toute demande de reproduction des articles de l'École branchée doit être adressée à l'organisme de gestion des droits Copibec.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

La robotique au service du développement des compétences transversales

Presque toutes les compétences transversales peuvent être rattachées à la robotique. C’est le constat qu’a fait Frédéric Jean, enseignant d’anglais intensif en 6e année au Centre de services scolaire des Bois-Francs. Depuis, il explore les multiples facettes de la robotique pour créer un environnement de classe à la fois plus dynamique et empathique.

Quand le jeu vidéo devient une aventure pédagogique : Des élèves créent un jeu pour apprendre le français

Découvrez le projet Le retour du hibou maléfique, une aventure immersive et créative qui réinvente l'apprentissage du français, langue seconde pour des élèves de 1ʳᵉ secondaire du La Tuque High School. L'enseignant David Corbin partage la démarche de création d'un jeu vidéo et quelques conseils à considérer avant de se lancer dans un tel projet.

Activités à venir chez Technovation Montréal

Communiqué - L'organisme Technovation Montréal s'apprête à clôturer ses programmes pour la saison 2023-2024. Plusieurs activités sont organisées afin de permettre aux participantes de présenter leur projet devant jury et public. En voici un aperçu.