Entreprendre en ligne : un projet emballant pour petits et grands

La grande journée des petits entrepreneurs offre une formule technologiquement bonifiée pour l’édition 2021, alors que les jeunes entrepreneurs peuvent expérimenter le commerce en ligne.

Publié le :

LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Se réinventer et se tourner vers le commerce numérique, c’est ce que nos entrepreneurs d’ici ont fait dans la dernière année avec courage et résilience. La résilience entrepreneuriale étant ce qu’elle est, plusieurs ont réussi à transformer cette situation difficile en opportunité d’affaires, leur permettant de mieux répondre aux besoins de leurs clients.

La grande journée des petits entrepreneurs (LGJPE) a décidé, elle aussi, d’emboiter le pas en offrant une formule technologiquement bonifiée pour l’édition 2021!

La grande journée en est à sa 8e année d’opération. Depuis 2014, des jeunes à partir de 5 ans créent leur petite entreprise de toutes pièces, de l’idéation à la journée officielle de ventes en juin, sous forme de kiosque.

Forcés d’annuler l’an dernier à cause de la COVID-19, les organisateurs ont retroussé leurs manches et mis les bouchées doubles cette année pour offrir une expérience renouvelée à saveur numérique, accessible et pratique pour petits et grands. Grâce au soutien de son partenaire d’ici, WebSelf , LGJPE offre aux jeunes la chance de créer leur propre plateforme de vente en ligne incluant paiement par carte de crédit sécurisé, le tout en quelques clics.

« Le jour de La grande journée, le 5 juin, si les kiosques ne peuvent pas se tenir, les clients qui auront acheté en ligne pourront passer chercher leur commande à un point de cueillette sans contact. On s’inspire ainsi du modus opérandi des centres commerciaux et des boutiques qui ont pignon sur rue. Et si les kiosques peuvent se faire, ces clients pourront quand même aller chercher leur commande directement auprès du petit entrepreneur et compléter leurs achats par la même occasion », fait valoir Catherine Morissette, directrice générale et cofondatrice de LGJPE.

Les jeunes auront ainsi le bonheur d’entreprendre leur projet et d’en vivre chaque étape, malgré le confinement et les mesures sanitaires. Les apprentissages en lien avec un tel projet sont extrêmement nombreux et positifs. Le jeune met en pratique ses aptitudes en écriture, en calcul. Il développe aussi la confiance en soi, la créativité, la débrouillardise et la persévérance.

Également, la plateforme québécoise Pitchonair, un autre partenaire de l’événement, permettra aux jeunes participants de mettre en place leur livre d’or virtuel afin que leurs clients puissent laisser un message d’encouragement ou de félicitations suite à leur achat.

Les nouveaux moyens technologiques déployés par LGJPE permettront aussi de faciliter la promotion des petites entreprises sur les réseaux sociaux. Parents et amis pourront ainsi partager fièrement la page d’entreprise créée par leur enfant afin d’en faire la promotion.

« En plus de travailler tous les éléments qui vont de pair avec la création d’une petite entreprise (production, finances, promotion, ventes), on donne aux enfants une corde de plus à leur arc : des connaissances en commerce en ligne! Le tout dans un environnement numérique sécurisé. On les outille pour leur futur. »

Partout au Québec, les jeunes peuvent s’inscrire et bénéficier des outils mis à leur disposition pour aller de l’avant avec leurs idées et en faire des entreprises. Des bénévoles, des organisations et des carrefours jeunesse emploi (CJE), pour n’en nommer que quelques-uns, aident aussi à mobiliser et organiser des points de cueillette par secteur.

« On sent vraiment que les jeunes veulent avoir des projets positifs et porteurs, ils veulent passer à l’action, entreprendre… nous, on veut leur donner l’espace et les moyens de le faire. » – Catherine Morissette.

Déjà plusieurs jeunes sont inscrits à La grande journée qui aura lieu le 5 juin 2021, dans toutes les régions du Québec. Restez à l’affût des petites entreprises qui verront le jour dans votre secteur afin de les encourager. Pour ce faire, visitez la carte interactive, disponible à l’onglet « Encourager » du site.

Pour s’inscrire à La grande journée, avoir accès à tous les outils et ressources (coût d’inscription : 7,50 $) : https://www.petitsentrepreneurs.ca/fr/participer/

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

À propos de l'auteur

Annik De Celles
Annik De Celles
Annik De Celles est enseignante de formation. Après plus de 15 ans dans le domaine de l’éducation au niveau secondaire, elle a la piqure entrepreneuriale et fonde sa propre compagnie dans le domaine agroalimentaire qu’elle opère, tout en enseignant à temps partiel, jusqu’en 2016. En 2017, Annik quitte l’enseignement pour devenir directrice générale de Septembre éditeur. Elle y met à profit sa passion pour les enjeux pédagogiques, le monde du livre et l’entrepreneuriat, en plus de s’impliquer au sein de diverses organisations. Annik est l’auteure de 3 livres de recettes santé et de 2 guides pratiques en entrepreneuriat.

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l'École branchée!

Recevez l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!