Un grand portrait sur les jeunes Canadiens et les médias numériques

0

En 2013, l’organisme Habilomedias menait un vaste sondage auprès de 5436 élèves canadiens de la 4e à la 11e année, afin de mesurer l’importance des technologies en réseau dans leur vie.

Le premier constat du rapport La vie en ligne est que l’accès à Internet est maintenant universel. En effet, 99 % des élèves ont la possibilité de se brancher en dehors de l’école.

En second lieu, on observe une prolifération des appareils mobiles, tels que les tablettes, les téléphones intelligents et les lecteurs MP3, qui procurent aux jeunes un accès constant et souvent non supervisé.

Enfin, on a observé la spectaculaire croissance du réseautage social. Facebook, Twitter, Instagram, Tumblr et Minecraft sont les sites préférés des jeunes. Près du tiers des élèves de la 4e à la 6e année ont un compte Facebook, en dépit des conditions d’utilisation qui interdisent aux enfants de moins de 13 ans d’utiliser ce site.

Au cœur de la vie

La vie sociale des jeunes d’aujourd’hui est tellement liée à la technologie que 39 % de ceux qui possèdent leur propre cellulaire dorment avec celui-ci la nuit au cas où ils recevraient des appels ou des messages! Toutefois, plus du tiers s’inquiète de passer trop de temps en ligne.

Plus que jamais présents dans la vie des élèves, les médias numériques sont une source importante pour le divertissement et la communication entre les amis et la famille. En effet, 59 % des jeunes jouent à des jeux en ligne, 51 % téléchargent ou diffusent de la musique, des émissions de télé ou des films, et 52 % lisent ou publient sur les sites de réseautage social d’autres personnes.

Les médias numériques sont également une source importante, sinon leur principale d’information – 49 % des élèves utilisent Internet pour suivre les nouvelles et les actualités. Cette proportion augmente avec les années, passant de 28 % en 4e année à 65 % en 11e année. Du côté du divertissement, YouTube demeure le site le plus populaire chez l’ensemble des élèves.

Question sécurité

Tout en affirmant se sentir en sécurité dans l’univers virtuel, un élève sur six s’est déjà déconnecté afin d’éviter quelqu’un qui le harcelait. Les filles sont nettement moins susceptibles que les garçons de voir Internet comme un endroit sécuritaire. On a également constaté un lien étroit entre la présence de règles parentales sur l’utilisation d’Internet et l’adoption de comportements préventifs.

Un fossé culturel

Une chose demeure certaine, il existe un écart, sinon un fossé, entre la façon de communiquer, de s’informer et de se divertir de la jeune génération par rapport à celle qui les a précédée. Exit les médias traditionnels – téléphone, télévision, radio, journaux papier, cinéma et musique sur support CD ou DVD : les médias numériques sont omniprésents et en voie d’éliminer toute concurrence.

Nous sommes en présence d’un langage et d’une culture dont il faudra rapidement maîtriser les paramètres si nous souhaitons garder le contact avec notre jeunesse.

Laisser un commentaire