Une mission réussie au Ludovia16

Source : https://www.ludovia.fr/

C’est sur un discours du ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer que le Ludovia16 a pris son envol. Cette 16e édition s’adressait à tous les acteurs de l’éducation y compris les représentants du ministère de l’Éducation nationale. Tout cela dans le décor enchanteur des Pyrénées dans le département d’Ariège.

Par Danielle Boucher, consultante en éducation

Mais Ludovia, c’est quoi au juste? Il s’agit d’un grand rassemblement réunissant des acteurs terrain, des chercheurs, des associations et des représentants du ministère pour partager et réseauter autour de la question du numérique. Avec 378 propositions de programme sur les quatre jours, 180 intervenants et 40 partenaires et exposants, il y a de quoi voir et faire! La force du Ludovia est qu’il invite à la co-construction du programme dans une approche inclusive intégrant le plus grand nombre d’acteurs possible. C’est fantastique dans une époque où, plus que jamais, la collaboration prend toute son importance. Car comme le disait Éric : « faire ensemble, c’est la voie du succès ». Inspirant, et cela nous sied à la perfection.

D’ailleurs, preuve à l’appui, une innovation au Ludovia 2019 a vu le jour : un séminaire « directions » sur le pilotage des établissements scolaires à l’ère du numérique! Un sujet actuel avec des défis colossaux qui mérite le partage d’expertise et la collaboration.

Quatre pays étaient représentés, soit la France, pays d’accueil, la Suisse, la Belgique, qui accueillera le Ludovia d’automne et le Québec, comme invité contributeur à l’organisation de cette journée.

Vous trouvez le descriptif de la journée en cliquant ici.

Le Québec s’est bien démarqué. On apprécie notre ouverture, notre bienveillance et cette grande facilité de rendre explicite ce qui semble parfois compliqué. Bref, il n’aurait pu en être autrement avec la qualité des présentations réalisées par Carl Ouellet, président de l’Association québécoise du personnel de direction des écoles (AQPDE), Marie-Ève Gagnon, directrice à la commission scolaire des Navigateurs et Yvan Fortier, directeur à la commission scolaire Côte-du-Sud en mandat au Bureau de mise en œuvre du Plan d’action numérique. La table ronde a été également bien appréciée par la démonstration de l’importance d’une posture d’apprenant, de l’exercice d’un leadership conscient et d’une approche bienveillante. Ce sont là des ingrédients de base dans l’exercice de la fonction et qui commande de la personne un très haut niveau de développement de compétences. J’aurai essayé de transmettre cette vision qui est la nôtre avec beaucoup d’humilité.

En terminant, Ludovia16 est une expérience en soi. Les personnes présentes avaient toutes le souci et l’ouverture d’entendre, cette curiosité qui crée des liens, des projets. L’éducation dépasse les frontières. Nous avons à apprendre de chacun et ces expériences sont contributives d’un développement professionnel constructif et rigoureux.

Comme je l’ai souvent dit et redit dans mes passages antérieurs : l’attitude, bien plus que l’aptitude, nous permet de prendre de l’Altitude!

Merci Éric Fourcaud, responsable des partenariats stratégiques et Aurélie Julien, cheffe de projet pour votre accueil extraordinaire. Carl Ouellet, président de l’AQPDE, ne peut que dire : « On se dit à la prochaine? ».