ANNONCE
L'École branchée, un organisme à but non lucratif
ANNONCE

Une classe hyper branchée fait des petits!

Après une première expérience concluante l’année dernière à l’école secondaire Dalbé-Viau, quatre autres établissements de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys auront leur classe dotée d’un ordinateur portable par élève ainsi que six tableaux blancs interactifs.

Publié le :

Classé dans :

Attention! Ce contenu a été mis à jour il y a plus de 3 ans. Il pourrait contenir des liens qui ne fonctionnent plus. Vous aimeriez que notre équipe le révise? N'hésitez pas à nous écrire!

Array

Après une première expérience concluante l’année dernière à l’école secondaire Dalbé-Viau, quatre autres établissements de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys auront leur classe dotée d’un ordinateur portable par élève ainsi que six tableaux blancs interactifs.

Le programme d’enrichissement des apprentissages informatisés (PEAI) sera donc implanté dans une classe de première secondaire des écoles Pierre-Laporte (Mont-Royal), St-George (Senneville), Cavelier-De LaSalle (LaSalle) et Paul-Gérin-Lajoie (Outremont). En plus d’avoir du matériel dernier cri, les adolescents auront également deux périodes de classe supplémentaires où ils apprendront à utiliser les différents outils et logiciels dont ils se serviront dans leurs autres cours.

Au terme du projet-pilote à l’école secondaire Dalbé-Viau, on a notamment constaté des taux d’absentéisme très bas parmi les élèves. Ceux-ci semblent apprécier la formule puisque la totalité des jeunes inscrits au programme l’an dernier est de retour cette année. D’ailleurs, une autre classe a été aménagée pour eux, maintenant en deuxième secondaire, laissant place à une nouvelle cohorte en première secondaire.

L’objectif principal du PEAI est de favoriser la persévérance scolaire. Dans les milieux plus aisés, on espère que ce type d’initiative permettra également conserver davantage d’élèves dans le réseau public.

La mise en place de la toute première classe du PEAI à l’école secondaire Dalbé-Viau a coûté 80 000 $. Elle a été financée à 40 % par l’école, à 40 % par la commission scolaire Marguerite-Bourgeoys et à 20 % par l’entreprise SMART Technologies, un fabricant de tableaux blancs interactifs. Le même partenariat a permis la réalisation de la seconde classe.  Par contre, les autres écoles ne bénéficient pas d’un partenariat semblable avec l’entreprise.  La facture est donc partagée entre la commission scolaire et les écoles concernées.

À propos de l'auteur

Nathalie Côté
Nathalie Côté
Nathalie est journaliste. Ses thèmes de prédilection sont la famille, l’éducation, la santé, la consommation, l’environnement et les phénomènes sociaux. Elle collabore notamment au journal La Presse.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Reproduction de textes

Toute demande de reproduction des articles de l'École branchée doit être adressée à l'organisme de gestion des droits Copibec.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

Nos coups de coeur du e-colloque 2018 de la CSMB

L'École branchée a pris part à la 4e édition du e-colloque de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys qui s'est tenu le 7 décembre dernier. Compte-rendu d'une journée où le développement professionnel était à l'honneur.

Fab Labs à la C.S. Marguerite-Bourgeoys : étude de cas

Une récente publication du CEFRIO diffuse des observations de la CSMB visant à favoriser de nouvelles formes d'apprentissage actif par le numérique.

La CSMB inaugure son réseau de Fab Labs

Mardi le 2 juin, la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys inaugurait officiellement le Fab Lab CSMB, une première au Canada dans le milieu de l’éducation primaire et secondaire.