Nos coups de coeur du e-colloque 2018 de la CSMB

Le e-colloque 2018 a eu lieu à l'école secondaire Saint-Laurent et au CFP Léonard De Vinci.

L’École branchée a pris part à la 4e édition du e-colloque de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys qui s’est tenu le 7 décembre dernier. Ce sont quelques 800 participants ainsi que 200 animateurs et bénévoles qui ont permis à cet événement de faire rayonner l’enseignement à l’ère du numérique. L’ambiance était à la découverte, au partage, à la valorisation et au réseautage. Compte-rendu d’une journée où le développement professionnel était à l’honneur.

En 5 temps

Les participants ont pu profiter d’une journée comptant 5 volets : les ateliers, la technozone, le fab Lab CSMB, le CENST et les exposants. Voici donc quelques moments marquants dont a pu être témoin l’École branchée lors de cet événement.

Les coups de cœur de Valérie

Valérie Cadieux est enseignante de 3e année à la CSMB. Elle est aussi administratrice de deux groupes pédagogiques sur Facebook (Seesaw francophone et Aménagement flexible) suivis par près de 18 000 personnes et compte plus de 2000 abonnés sur Twitter. Valérie inspire partout où elle passe et cette 4e édition du e-colloque n’a pas fait exception. C’est donc dans une salle bondée qu’elle a partagé ses coups de cœur et ses pratiques gagnantes dans l’utilisation du numérique en classe. Que ce soit pour créer, pour se simplifier la vie ou pour réseauter avec d’autres groupes, cette enseignante passionnée a su partager une panoplie d’applications plus utiles les unes que les autres et qui, chacune à leur façon, permettent de transformer  les apprentissages des élèves. Vous trouverez ici la présentation de Valérie contenant tous les outils nécessaires pour vous inspirez dans vos futurs projets tirant profit du numérique.

Pour avoir accès à plusieurs contenus d’autres ateliers pertinents, c’est par ici.

École Paul-Jarry : coder du préscolaire à la 6e année

Une des présentations dans la technozone qui a su se démarquer est le déploiement du savoir-faire de l’école Paul-Jarry en programmation. Équipe dynamique et déterminée, ces enseignants ont fait du numérique un élément central dans la vie scolaire de leurs élèves. Ils ont plus particulièrement misé sur la programmation pour développer la pensée informatique des jeunes qui seront appelés à évoluer dans un avenir technologique où le code sera un langage incontournable. Paul-Jarry s’est donc dotée d’un cursus du préscolaire à la 6e année mettant de l’avant une progression dans l’apprentissage du code. Les compétences que doivent développer les enfants au 21e siècle font partie intégrante de ce cursus et c’est en misant sur la résolution de problèmes, les méthodes de travail efficaces, la motivation scolaire, la créativité, la collaboration, etc. que ces enseignants dévoués préparent leurs élèves aux emplois de demain.

Dans le même ordre d’idée, je vous invite à vous informer sur eSTIMe, initiative de l’équipe-école de Paul-Jarry, qui s’est engagée à développer un modèle d’apprentissage du code et le faire vivre à d’autres écoles primaires.

Le Centre de simulation en sciences et technologies (CENST)

Le CENST est un laboratoire scientifique conçu pour faire vivre aux élèves des activités signifiantes et complexes en lien avec la science et la technologie. Unique dans le Grand Montréal, il compte sur un simulateur de navette spatiale utilisé dans un contexte pédagogique. Les participants du e-colloque ont pu donc en apprendre davantage sur les missions qui sont proposées aux élèves ainsi que les différents rôles joués par ces derniers. C’est l’ensemble de la démarche scientifique qui est vécue dans le CENST et l’apprentissage actif est au cœur du cheminement en science et technologie des élèves de l’école secondaire Saint-Laurent.

Le Fab lab CSMB

Plusieurs écoles de la CSMB peuvent compter sur un projet novateur et unique au Canada : le Fab Lab. Dans le but de stimuler l’intérêt des élèves envers les technologies et de leur faire vivre des activités concrètes, plusieurs appareils à la fine pointe (imprimantes 3D, découpe laser, etc.) sont à leur disposition dans un contexte de création, de valorisation et de différenciation. Que ce soit pour imprimer une figurine en trois dimensions, découper un engrenage dans du métal ou imprimer sur une sphère, les participants du e-colloque 2018 ont pu être témoins de belles innovations technologiques où la création n’a que pour limite l’imagination.

Je vous invite à visionner le rendez-vous pédagogique de l’École branchée avec Mathieu Dubreuil, conseiller pédagogique en science et technologie et précurseur du Fab lab à la CSMB, pour en apprendre davantage sur ce projet présent dans 8 écoles et faisant participer 10 000 élèves.

À l’année prochaine

L’École branchée a pu échanger avec de nombreux enseignants passionnés, motivés et qui ont à cœur leur développement professionnel. Chapeau à toute l’équipe qui a su organiser un événement de cette ampleur et qui a tout mis en oeuvre pour que chacun en ressorte grandi et la tête pleine d’idées. On se dit à l’an prochain!


Recevez chaque semaine l’actualité pédagogique que nous préparons pour vous dans notre Hebdo gratuit :



Maxime Laflamme est conseiller pédagogique et chargé de projets à l’École branchée. Il est également rédacteur en chef des guides pédagogiques SCOOP!. Il possède un baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement au primaire de l’Université de Sherbrooke et poursuit un diplôme de 2e cycle en gestion scolaire à l’Université Laval. Il transmet sa passion pour le numérique éducatif et les pratiques innovantes dans le cadre de CréaCamps, de conférences et d'ateliers dans toute la francophonie.