Apprendre l’histoire autrement : des élèves reconstruisent Pompéi à l’aide de Minecraft Education

Dans le cadre d’un projet-pilote, réalisé en collaboration avec le service national du RÉCIT, domaine de l’univers social, des élèves de 1re secondaire du Centre de services scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup ont reconstruit la ville de Pompéi en Italie. Pour cela, ils ont utilisé le jeu sérieux Minecraft Éducation.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Des élèves de 1re secondaire de l’École polyvalente La Pocatière, du Centre de services scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup (CSSKamLoup pour les intimes!), ont récemment eu l’occasion de s’initier au jeu sérieux Minecraft: Education Edition. Dans le cadre d’un projet-pilote réalisé en collaboration avec le service national du RÉCIT, domaine de l’univers social, ils ont reconstruit la ville de Pompéi en Italie.

Il s’agissait de la première expérience de l’enseignante Anne-Marie Labbé avec Minecraft. Lorsque Mathieu Mercier, un autre enseignant d’univers social au CSSKamLoup, l’a approchée pour réaliser le projet, elle n’a pas hésité à proposer cette activité différente et stimulante à ses élèves.

« J’ai vraiment été impressionnée par le travail réalisé par certaines équipes. Les élèves étaient complètement absorbés par la tâche. Comme enseignante, j’ai dû accepter de perdre un peu le contrôle de ma classe et de laisser aller mes élèves dans leur élan de créativité », raconte Anne-Marie. 

Si la configuration des appareils utilisés en classe a demandé un peu de temps et qu’il lui a fallu se familiariser avec la plateforme, elle voit beaucoup de positif dans l’expérience vécue. Pour elle comme pour ses élèves, les apprentissages ont été nombreux. « Il ne faut pas minimiser l’importance de l’organisation du travail et de la communication avec les coéquipiers. Cela a représenté un défi pour certains », dit-elle.

Photo : Mathieu Mercier, CSS KamLoup

De son côté, Mathieu Mercier, qui a pu être en classe avec Anne-Marie pour la réalisation du projet, croit au potentiel de ce genre d’activité.

« Il s’agit d’une activité intégratrice permettant aux élèves de conjuguer l’archéologie, la démarche historique et la ludification. Les jeunes apprennent dans l’action, en collaborant. Cela permet aussi de sortir de la production écrite en histoire pour évaluer les apprentissages autrement ».

Comme il s’agissait d’un projet-pilote, l’enseignante n’a eu que quatre périodes pour tout cela. Sur le site Web du RÉCIT, l’activité est maintenant annoncée comme nécessitant 5 à 6 périodes de 75 minutes, ce qui semble plus réaliste. Chaque équipe se voit assigner un lieu à construire dans un monde Minecraft et doit se documenter sur ses fonctions et ses matériaux pour le reconstituer.

Photo : Mathieu Mercier, CSS KamLoup

« Pour le RÉCIT, c’est important de mettre en place des projets stimulants pour les élèves. Nous en avons expérimenté plusieurs avec Minecraft et nous sommes satisfaits de l’intérêt qu’ils suscitent. Un nouveau projet sur le territoire énergétique sera publié sous peu », indique Steve Quirion, conseiller pédagogique au Service national du RÉCIT, domaine de l’univers social.

D’autres projets réalisés avec Minecraft…

Au primaire

Au secondaire

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

À propos de l'auteur

Martine Rioux
Martine Rioux
Après des études en communication publique, Martine a été journaliste pour différentes publications, avant de poursuivre sa carrière comme conseillère en communications interactives chez La Capitale, groupe financier, puis chez Québec numérique, organisme dont elle a pris la direction générale avant de faire le saut comme conseillère politique au cabinet du ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale. Elle est aujourd'hui rédactrice en chef adjointe et chargée de projets spéciaux à l'École branchée. Son rêve : que chacun ait accès à la technologie et puisse l'utiliser comme outil d’apprentissage et d’ouverture sur le monde.

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l'École branchée!

Recevez l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!