La veille pédagogique : un comportement gagnant!

Ceux qui sont familiers avec le domaine des médias connaissent ce qu’est une veille médiatique, soit un constant regard sur ce qui se passe dans l’actualité afin de partager les nouvelles et de s’assurer de leur véracité. Le principe peut aussi s’appliquer dans le domaine de l’éducation.  

C’est quoi, une veille pédagogique?

De la même façon qu’un journaliste veille sur les nouvelles qui sortent afin de ne pas en manquer une, un acteur du milieu de l’éducation peut suivre ce qui se fait en éducation afin de le propager dans son milieu et l’intégrer dans sa pratique. De plus en plus de médias s’orientent principalement vers le domaine de la pédagogie et plusieurs enseignants y partagent leurs découvertes, leurs questionnements et leurs projets. Faire une veille en éducation, c’est ouvrir ses horizons sur les autres milieux afin de voir ce qui s’y fait ainsi que sur les dernières « tendances » afin de les comprendre et de les appliquer.  

Pourquoi?

En tant qu’enseignante, je crois beaucoup à l’autoformation, au développement professionnel et à la formation continue. En fait, je suis persuadée que la clé du succès se trouve dans une pratique cohérente et basée sur la passion. De ce fait, comment devenir l’enseignante que je veux devenir si je ne repousse jamais mes limites? Comment alimenter ma passion en lien avec le développement des jeunes en classe si je ne m’informe jamais sur les pratiques actuelles? Parcourir les plateformes sur l’éducation m’aide à comprendre ma pratique et à préciser mon identité professionnelle. Concrètement, en lisant sur ce que les autres font, sur les dernières percées en termes de pédagogie, sur les récentes études en lien avec tous les sujets pouvant me toucher de loin ou de près, je deviens meilleure parce que je prends ce qui me concerne et je laisse de côté le reste. J’y trouve mon compte.

De plus, avec le Plan d’action numérique en éducation présenté par le gouvernement et l’entrée massive des outils technologiques dans nos écoles, je pense qu’exercer une veille pédagogique sur ce qui se fait avec les iPads, les Chromebook ou toute autre machine peut aider un enseignant à intégrer le numérique dans sa classe. C’est en explorant qu’on trouve notre place.  

Où et qui? 

Les médias sociaux sont une mine d’or pour effectuer une veille pédagogique. En effet, ils nous permettent de nous abonner à des contenus et les algorithmes calculent pour nous les pages et les personnes qui sont susceptibles de nous intéresser en lien avec ce qu’on consulte.  

Pour ma part, je suis une grande adepte de Twitter et de ce qu’il m’apporte. En fait, je ne m’en sers que pour des ressources en éducation. Je me suis abonnée à plusieurs membres de la communauté qui sont acteurs dans le milieu comme @EscouadeEDU, @LeCADRE21, @recitqc, @carrefour_edu, @EducationQC et bien sûr, @ecolebranchee

Il y a également Facebook qui permet de consulter des pages destinées aux enseignants et qui est très fort sur les algorithmes, donc dès qu’on commente une publication, le délai n’est pas long avant qu’on nous propose de s’abonner à une autre page du genre. Une des pages les plus en vogue est celle sur Les TIC en éducation qui permet d’échanger sur l’intégration de celle-ci en classe. On y retrouve des questions, des propositions, de nouvelles applications, etc. 

De plus en plus de podcasts (balado) sur l’enseignement et la pédagogie sont aussi disponibles sur plusieurs plateformes. Maxime Laflamme a d’ailleurs écrit un article afin de comprendre comment cela fonctionne et il nous propose quelques incontournables à écouter.  

Pour terminer, l’École branchée est un média fait pour les enseignants afin de les soutenir dans leur développement professionnel surtout en lien avec les technologies, donc il est possible de s’abonner à l’Hebdo afin d’être au premier rang des articles qui sortent sur le fil de nouvelles. De plus, l’École branchée propose un service de conseiller pédagogique virtuel qui sélectionne, selon vos besoins, des ressources à vous envoyer chaque semaine.  

En somme, la veille pédagogique est une façon efficace et actuelle de comprendre comment le monde de l’éducation évolue et elle nous permet également d’évoluer avec lui afin qu’il ne nous dépasse pas. N’oubliez pas que ce qui ne grandit pas se perd, donc l’ouverture d’esprit est la clé afin que notre modèle pédagogique perdure et reste fonctionnel!

Bonne veille pédagogique!


Recevez chaque semaine l’actualité pédagogique que nous préparons pour vous dans notre Hebdo gratuit :



Enseignante de français au secondaire et collaboratrice sur divers blogues, Laurie Couture se passionne pour l’écriture et pour l’aspect novateur en éducation : comment peut-on modifier ses façons de faire pour améliorer sa méthode? Elle adore découvrir, discuter et développer au sujet des pratiques probantes en lien avec les technologies. À l’aide du numérique, elle aspire à mettre sur pieds des projets et des documents répondant aux tendances actuelles et proposant des approches nouvelles.