ANNONCE
L'École branchée, un organisme à but non lucratif
ANNONCE

L’entreprise de soi au cœur de l’innovation pédagogique

La Semaine mondiale de l’entrepreneuriat est une célébration qui vise à inciter le plus grand nombre de personnes à exploiter leur esprit d’initiative et d’innovation. Dans les milieux scolaires, l’intérêt pour l’entrepreneuriat comme outil d’apprentissage est en plein essor.

Publié le :

Classé dans :

Attention! Ce contenu a été mis à jour il y a plus de 3 ans. Il pourrait contenir des liens qui ne fonctionnent plus. Vous aimeriez que notre équipe le révise? N'hésitez pas à nous écrire!

Array

La Semaine mondiale de l’entrepreneuriat qui se déroule du 18 au 24 novembre 2019 est une célébration qui vise à inciter le plus grand nombre de personnes à exploiter leur esprit d’initiative et d’innovation. Dans les milieux scolaires, l’intérêt pour l’entrepreneuriat comme outil d’apprentissage est en plein essor.

En effet, plusieurs écoles du Québec, du Canada et du monde s’engagent dans la voie de l’éducation entrepreneuriale. Pour un nombre croissant d’acteurs éducatifs, le développement des compétences entrepreneuriales, telles que le leadership, la créativité, le sens des responsabilités et l’esprit d’initiative, est devenu une priorité, et ce dès le plus jeune âge.

Un rassemblement international autour de l’éducation entrepreneuriale

Les 24 et 25 octobre dernier se tenait le Congrès automnal en éducation entrepreneuriale consciente. L’École branchée était partenaire de cet événement qui a mobilisé près de 300 enseignants, directions d’école, jeunes et partenaires communautaires provenant de cinq pays et de six provinces canadiennes.

La conférence d’ouverture livrée par les entrepreneurs dynamiques à l’origine de LOOP Mission, David Côté et Julie Poitras-Saulnier, a été un coup de cœur incontestable pour les congressistes et a donné le ton pour la suite des activités. La programmation du Congrès était orchestrée autour du thème L’entreprise de soi au cœur de l’innovation pédagogique, un thème visant à faire réfléchir sur l’idée d’apprendre à s’entreprendre soi-même, sortir de sa zone de confort, s’engager dans un projet porteur de sens, explorer de nouvelles passions afin de devenir un acteur de changement dans sa communauté.

Les organisateurs de cet événement avaient pour objectif de :

  • Mobiliser jeunes et adultes de tout horizon (il s’agit du seul rassemblement en éducation entrepreneuriale ouvert à tous au Québec);
  • Favoriser le réseautage et le partage des pratiques gagnantes (une quinzaine d’écoles ont pu mettre en valeur leurs projets lors d’une Foire pédagogique entrepreneuriale);
  • Outiller les enseignants (deux conférences et une quarantaine d’ateliers ont permis aux congressistes de découvrir des ressources, des approches et des exemples concrets);
  • Inspirer à passer à l’action (notamment avec les témoignages de la session propulse-toi – formule similaire aux conférences Ignite ou Pecha Kucha – présentée à la fin du Congrès).

Vous voulez découvrir des traces de ce Congrès?

On vous invite à écouter cette entrevue radio avec Fannie et Ève, enseignante et élève de l’École élémentaire catholique Saint-Victor (première École communautaire entrepreneuriale en Ontario), toutes deux présentes au Congrès.

De plus, vous pouvez visionner les témoignages des « propulseurs » qui sont disponibles sur la chaîne YouTube d’Idée éducation entrepreneuriale ainsi que d’autres vidéos qui seront déposées au cours des prochaines semaine.

Finalement, restez à l’affût car l’École branchée diffusera bientôt ses rendez-vous pédagogiques réalisés pendant le Congrès, notamment avec deux élèves du Collège Regina-Assumpta engagées dans le projet du Pacte de l’école québécoise

Vous voulez vous lancer dans la voie de l’entrepreneuriat conscient?

Idée éducation entrepreneuriale qui organise le Congrès automnal en éducation entrepreneuriale consciente offre des services d’accompagnement aux écoles qui souhaitent mobiliser leurs équipes éducatives autour du projet de l’École communautaire entrepreneuriale. Pour en savoir plus, consultez leur site Web.

De plus, les écoles et les individus peuvent adhérer au réseau international OIECEC (Organisation internationale des écoles communautaires entrepreneuriales conscientes). L’adhésion à ce réseau donne accès à une plateforme de ressources et de partage de projets ainsi qu’à un tarif préférentiel pour participer à divers événements. À noter qu’un séjour d’immersion éducative aura lieu au mois de mai 2020 dans les Écoles communautaires entrepreneuriales de la région de Montréal et de l’Est ontarien. Vous pouvez démontrer votre intérêt en complétant le formulaire suivant.

Finalement, vous pouvez participer à la prochaine édition du Congrès automnal (abonnez-vous à l’infolettre Idée Nouvelles pour être tenus informés).

Développer l’esprit d’entreprendre de vos élèves : quelques idées en rafale!

Ce n’est pas les ressources et les initiatives qui manquent pour développer l’esprit d’entreprendre de vos élèves et soutenir la culture entrepreneuriale dans vos écoles.

Pour en connaître davantage, Carrefour éducation vous propose sa fiche sur le site Idée éducation entrepreneuriale.

À propos de l'auteur

Alexane Saint-Amant-Ringuette
Alexane Saint-Amant-Ringuette
Alexane est rédactrice en chef du fil de nouvelles de l'École branchée en ligne. Elle possède un baccalauréat en relations internationales de l'Université de Colombie-Britannique ainsi qu'une maîtrise en médiation interculturelle de l'Université de Sherbrooke. Elle agit aussi comme conseillère en communication pour l'organisme Idée Éducation entrepreneuriale.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Reproduction de textes

Toute demande de reproduction des articles de l'École branchée doit être adressée à l'organisme de gestion des droits Copibec.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

Les #Édubrèves – édition du 17 avril 2022

Dans cette édition : un outil pour former à l'écriture narrative, le balado Le plan numérique, des matériaux durables pour les écoles du Québec, des appels à communications pour des événements à venir, des infographies sur la création de laboratoires créatifs, l'inclusion pédagogique dans les environnements d'apprentissage virtuels, des nouvelles de l'Observatoire des pratiques innovantes en évaluation des apprentissages et bien plus!

Travailler en CAP, ça veut dire quoi?

Travailler en CAP, ça veut dire collaborer pour soutenir l’apprentissage, focaliser sur l’apprentissage de tous les élèves et suivre les résultats pour l’amélioration continue. Découvrez les fondements du travail en CAP dans le cadre du projet CAR : collaborer, apprendre, réussir.

Projet CAR : collaborer, apprendre, réussir!

Le projet CAR vise à soutenir la culture de collaboration en éducation, à renforcer le leadership pédagogique des acteurs dans les organisations scolaires. Il soutient, via des communautés de pratique, les gestionnaires et les membres du personnel scolaire afin qu’ils développent des approches collaboratives pour favoriser la réussite de tous les élèves.