Classé dans :

La communication, une compétence à travailler

Aleksi Klimis, élève de secondaire 5, propose dans cet article la création d'un nouveau cours visant à améliorer les compétences de communication des élèves du secondaire. Voici le texte qu'il nous a partagé.
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

par Aleksi Klimis, élève de secondaire 5 au Collège de l’Ouest de l’Île.

Aleksi nous a fait parvenir sa proposition de créer un nouveau cours pour les élèves du secondaire visant à améliorer leurs compétences de communication. Voici le texte qu’il nous a partagé.

Durant les cinq années de fréquentation de l’école secondaire, on acquiert une multitude de connaissances. Les cours de français, d’anglais, de mathématiques, d’histoire, de physique, de chimie, et d’éthique nous enseignent tous des compétences différentes. À mon avis, il est primordial qu’on ajoute un cours où les élèves apprennent à améliorer leurs habiletés de communication.

Une habileté qui servira toute une vie

Il est nécessaire que les élèves apprennent à communiquer dans un milieu professionnel, pour savoir comment discuter avec des collègues, se présenter à un rendez-vous d’embauche, partager ses idées à un conseil d’administration, etc. Cette compétence est parfois abordée dans certains cours ou activités parascolaires, mon idée vise toutefois à familiariser les élèves avec la communication à l’extérieur des cours de langue. Un cours dédié uniquement à cela comprendrait par exemple des discussions et des débats réguliers. En raisonnant avec leurs camarades, les élèves apprendront à être plus à l’aise à parler en groupe et à partager leurs points de vue, en plus de développer leur raisonnement et leur logique. Cette classe pourrait aussi servir à faire des présentations en groupe sur un sujet assigné par l’enseignant. Ceci pourra les aider à développer leurs capacités de « leadership » et d’apprendre aux jeunes à  faire des travaux d’équipe, puisque ce sera une réalité pour plusieurs sur le marché du travail.

L’anxiété sociale, un problème courant

Des peurs excessives, persistantes et envahissantes, des palpitations du cœur et l’accélération du rythme cardiaque sont tous des symptômes de l’anxiété sociale. Selon le site Québec.ca, « Des études démontrent qu’environ un jeune sur 20 est aux prises avec ce problème ». Conséquemment, apprendre à mieux gérer un stress en employant des techniques de communication sera bénéfique pour lui. Je suis d’avis que ce peut être une alternative aux exercices de respiration ou aux autres méthodes populaires. Apprendre des techniques de communication pour faire face à nos peurs est un atout qui peut aussi aider les élèves à gérer leurs anxiétés sociales. 

En conclusion, il est impératif que le gouvernement établisse un nouveau cours qui aidera les élèves à développer leurs compétences de communicationnelles. Le système d’éducation n’a pas subi de changements majeurs depuis plus longtemps, et notre monde a changé. Donnons aux étudiants un cours qui leur servira à se préparer pour le futur.

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Quelques annonces

Publiez un texte vous aussi!

Nos lecteurs adorent lire sur ce qui se passe dans la vie des enseignant(e)s (et nous aussi!)! Prenez le clavier et faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées, trucs et astuces via nos sections Opinion et Témoignages! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!



À propos de l'auteur

Collaboration spéciale
Collaboration spéciale
L'École branchée diffuse des textes provenant d'acteurs de la communauté éducative. Vous pouvez contribuer vous aussi! Profitez-en pour transmettre vos idées, parler d'un projet pédagogique vécu en classe, etc. Trouvez les détails dans le menu À propos / Soumettre un article.