ANNONCE

Journée du numérique en éducation – « Soyons l’humain du moment! Trouvons nos traces et entraînons les jeunes avec nous »

La troisième édition de la Journée du numérique en éducation (JNÉ), qui s’est tenue le 5 novembre 2021, a débuté par un message très inspirant du professeur de littérature Jean-Yves Fréchette, bien connu pour sa capacité à jouer avec les mots et le langage. « Ne renoncez pas à vos fantasmes pédagogiques. Entourez-vous et allez au bout de vos idées. »

Publié le :

Classé dans :

La troisième édition de la Journée du numérique en éducation (JNÉ), qui s’est tenue le 5 novembre 2021, a débuté par un message très inspirant du professeur de littérature Jean-Yves Fréchette, bien connu pour sa capacité à jouer avec les mots et le langage. 

« Je ne suis pas ici pour vous parler du futur ni d’intelligence artificielle. Je ne m’intéresse pas au futur. C’est flou et vague le futur. Parlons du présent. » C’est ainsi que Jean-Yves Fréchette a commencé son allocution, à la fois colorée et poétique. Il a profité du moment pour entraîner les participants dans une véritable envolée lyrique.

Professeur de littérature pendant 35 ans, Jean-Yves Fréchette s’y connaît avec les mots. Au fil des années, il a mené plusieurs projets pédagogiques visant à jouer avec les mots et les formes littéraires. L’un de ses projets lui a même valu une entrée dans le livre des records Guinness! 

Selon lui, le mot PROF est extraordinaire parce qu’il se décline ainsi : 

Professionnel 

Réseauté

Ouvert

Fûté ou Flyé

À l’époque où il a débuté l’enseignement, M. Fréchette n’avait pas tous les outils dont disposent les enseignants aujourd’hui. « On pouvait avoir l’air primitif avec le peu de ressources qu’on avait. On n’avait rien! Aujourd’hui, nous sommes chanceux de pouvoir compter sur le numérique qui permet d’éclater les formes et les idées. » 

Créer avant tout

Par contre, au-delà des outils, l’important pour l’enseignant, à son avis, est de générer la passion d’apprendre chez les jeunes. « Ne soyons pas soumis aux différentes technologies. C’est le processus de création qui est important. Développons la gymnastique mentale, la perspicacité et la capacité à faire des liens chez nos élèves. Créer, ce n’est pas toujours inventer quelque chose de nouveau. Créer, c’est rapprocher des éléments existants ensemble et leur donner un nouveau sens. ». 

Il a fait remarquer qu’il est possible de développer une « pensée numérique » sans avoir d’ordinateur ou d’appareil électronique entre les mains. Le travail collaboratif, les tempêtes d’idées, les nuages de mots, les cartes mentales, ce sont des éléments qui font partie de l’univers numérique aujourd’hui, mais qui existaient déjà. « On peut couper, copier, coller, des mots et des idées dans sa tête ou sur une feuille. »

Prendre des risques

En guise de conclusion, il a invité les enseignants à faire preuve d’audace, à prendre des risques et à essayer de nouvelles façons de faire. « La créativité ne tue pas, ni la parole ni l’audace. Mais le silence enferme. »

« Ne renoncez pas à vos fantasmes pédagogiques. Entourez-vous et allez au bout de vos idées. J’aime mieux passer pour fou que de passer tout droit. Et l’école ne doit surtout pas passer tout droit. Amusez-vous en classe! Soyez les humains du moment! »

La meilleure rétroaction sera la réaction immédiate de vos élèves en classe, a-t-il conclu. 

Mot d’ouverture

En ouverture de la JNÉ, Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation du Québec, s’était aussi adressé aux participants. Il a rappelé les opportunités offertes par le numérique, notamment pour faire de la différenciation pédagogique. Il a aussi annoncé le lancement de la plateforme Ma Classe, qui permettra aux enseignants de créer, sauvegarder et partager des ressources pédagogiques. Nous vous en reparlerons.

Par la suite, le ministre délégué à la transformation numérique gouvernementale, Éric Caire, a aussi pris la parole pour inviter les participants à se mettre dans un état d’esprit « numérique », en position d’apprentissage et d’accueil du changement. 

La Journée du numérique en éducation est organisée annuellement par le ministère de l’Éducation du Québec. Elle a pour objectif de bonifier l’offre de ressources de formation au personnel des établissements scolaires, tant dans le réseau des écoles publiques et privées que dans celui des organisations autochtones en éducation. Cette journée de formation est l’occasion de se former à l’utilisation pédagogique du numérique et de partager des pratiques professionnelles innovantes. Elle s’inscrit dans la mise en œuvre du Plan d’action numérique en éducation.

Vous n’avez pas pu participer à tous les ateliers qui vous intéressaient? Sachez que l’ensemble des ateliers de type « conférence » devrait être disponible sur la chaîne YouTube du Ministère à compter du 10 novembre.


Dimension(s) de la compétence numérique en lien avec cet article
2- Développer et mobiliser ses habiletés technologiques

Voir le Cadre de référence.

À propos de l'auteur

Martine Rioux
Martine Rioux
Martine Rioux est rédactrice et gestionnaire de projets d’éditions numériques. Au fil de ses expériences, elle a développé une solide expertise en lien avec la transformation numérique dans divers secteurs d’activités (éducation, culture, administration publique, etc.). Elle maîtrise les subtilités de l’univers numérique, ses enjeux, ses possibilités et sait les vulgariser en deux clics de souris. Elle est notamment rédactrice en chef des médias de l’École branchée. Son rêve : que chacun ait accès à la technologie et puisse l'utiliser comme outil d’apprentissage et d’ouverture sur le monde.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

5e Journée du numérique en éducation : Une journée de développement professionnel pour tous

Pour la 5e année consécutive, le ministère de l’Éducation du Québec (MEQ) avait convié tout le personnel enseignant, les conseillères et conseillers pédagogiques, les gestionnaires scolaires et même les étudiants en enseignement à une journée complète de conférences d’appropriation du numérique en éducation. Retour sur la journée.

Valorisation du français à l’école – Le gouvernement pose des gestes concrets pour améliorer la maîtrise du français chez les élèves

Communiqué - Le ministre de l'Éducation du Québec, Bernard Drainville, annonce plusieurs mesures qui touchent l'enseignement de notre langue.

Éducation et réussite de nos jeunes : le gouvernement présente ses priorités

Communiqué - Le ministre de l'Éducation, M. Bernard Drainville, a annoncé aujourd'hui les priorités auxquelles il souhaite s'attaquer rapidement pour améliorer le réseau de l'éducation, accroître la réussite éducative des élèves et mieux valoriser les enseignants.