ANNONCE
L'École branchée, un organisme à but non lucratif
ANNONCE

John Couch, les TIC et la « pédagogie de la précision »

Différencier, c’est essentiel. Et les TIC aident à y arriver plus facilement. C’est ce que croit John Couch, v.-p. éducation chez Apple.

Publié le :


Attention! Ce contenu a été mis à jour il y a plus de 3 ans. Il pourrait contenir des liens qui ne fonctionnent plus. Vous aimeriez que notre équipe le révise? N'hésitez pas à nous écrire!

Array

Différencier, c’est essentiel. Et les TIC aident à y arriver plus facilement. C’est ce que croit John Couch, v.-p. éducation chez Apple.

Lorsque John Couch, vice-président du département de l’éducation chez Apple, se présente devant nous, pour nous parler de la place des technologies en éducation, il est difficile de ne pas être impressionné. L’homme gravite dans le milieu des technologies depuis les années 1960 et son ami, un certain Steve Jobs, l’a recruté pour développer la vision éducative d’Apple dans les années 1980. Il a également siégé sur des comités relatifs à l’éducation américaine aux côtés du Président Obama.

Cet influent technophile a prononcé la conférence d’ouverture du Sommet international du leadership en éducation (uLead17). Pour lui, au-delà de l’éducation et de la pédagogie, il y a l’apprentissage et c’est ce qui doit être à la base de tout acte éducatif.

Couch a mis l’emphase sur certaines choses importantes dans les pratiques professionnelles qui peuvent parfois être évacuées dans le feu de l’action : différenciation pédagogique, effet amplificateur des technologies au plan de l’apprentissage et de l’enseignement, pédagogie active, importance de la créativité et de la collaboration en classe, etc. Il a été particulièrement sévère en critiquant l’enseignement pour la moyenne et le fait que trop d’enseignants centrent leurs interventions pédagogiques sur « l’élève moyen », et ce, au détriment des élèves plus faibles ou plus forts en classe. Pour lui, la solution provient de ce qu’il appelle la « precision pedagogy » : des interventions pédagogiques ciblées à des moments opportuns pour combler les besoins différents de tous les élèves. Devant cette tâche colossale, les technologies prennent toute leur pertinence et deviennent des outils favorisant une pédagogie de la précision.

Les connaissances sont disponibles gratuitement partout

Il a véhiculé un message important : les connaissances sont disponibles gratuitement partout. L’élève n’a pas à « subir » un enseignant qui les divulgue au compte-gouttes et qui tente d’en contrôler le flot. Pour lui, l’enseignement dépasse largement la simple transmission des connaissances, laquelle serait devenue obsolète avec l’avènement des technologies, des moteurs de recherche de plus en plus performants et des médias sociaux omniprésents. Entre autres, l’enseignant est néanmoins irremplaçable puisqu’il façonne l’apprentissage et en propose les balises pour mieux la contextualiser. Il offre les perspectives de réseautage, ouvre les horizons pour que l’élève use de curiosité et de créativité pour parvenir à ses fins : celles d’apprendre de façon durable.

Couch nous a rappelé que le codage prendra de plus en plus de place dans nos vies. Le plus grand magasin au monde, Ali Baba, ne tient aucun inventaire. Le plus grand théâtre au monde est bel et bien Netflix, lequel n’exploite aucun cinéma. Le plus grand média ne crée pourtant aucun contenu (Facebook). Tous ont un point en commun : le codage et l’utilisation des technologies pour tisser un réseau tapissé d’algorithmes. Voilà d’ailleurs un intéressant plaidoyer pour promouvoir l’apprentissage de la programmation en classe.

À propos de l'auteur

Marc-André Girard
Marc-André Girard
Marc-André Girard est détenteur d’un baccalauréat en enseignement des sciences humaines (1999), d’une maitrise en didactique de l’histoire (2003), d’une maitrise en gestion de l’éducation (2013) et d’un doctorat en éducation (2022). Il s’est spécialisé en gestion du changement en milieu scolaire ainsi qu’en leadership pédagogique. Il s’intéresse également aux compétences du 21e siècle à développer en éducation. Il occupe un poste de direction dans une école publique et donne des conférences sur le leadership en éducation, les approches pédagonumériques, le changement en milieu scolaire ainsi que sur la professionnalisation de l’enseignement. Il a participé à des expéditions pédagogiques en France, en Finlande, en Suède, au Danemark et au Maroc. En septembre 2014, il a publié le livre « Le changement en milieu scolaire québécois » aux Éditions Reynald Goulet et, en 2019, il a publié une trilogie portant sur l'école du 21e siècle chez le même éditeur. Il collabore fréquemment à L’École branchée sur les questions relatives à l’éducation. Il est très impliqué dans tout ce qui entoure le développement professionnel des enseignants et des directions d'école ainsi que l’intégration des TIC à l’éducation. En mars 2016, il a reçu un prix CHAPO de l’AQUOPS pour l’ensemble de son implication. Il est récipiendaire de la bourse Régent-Fortin 2022 octroyée par l’ADERAE pour la contribution importante de ses études doctorales au développement de la pratique et des savoirs en administration de l’éducation.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Reproduction de textes

Toute demande de reproduction des articles de l'École branchée doit être adressée à l'organisme de gestion des droits Copibec.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

La « mentalité agile » en éducation : savoir s’adapter et répondre au changement

Quel est le secret d’un bon leader en milieu scolaire? Selon le conférencier et chercheur australien Simon Breakspear, une partie de la réponse passe par son attitude face au changement.

Adrian Piccoli : Bâtir et maintenir la confiance pour assurer la stabilité politique en éducation

Dans ce dernier épisode de l’année, les Rendez-vous pédagogiques de l’École branchée font une petite incursion dans le monde de la politique. On s’entretient avec Adrian Piccoli, ministre de l’Éducation de New South Wales en Australie.

Jeff Johnson : Faire tomber le fossé entre les directions et les enseignants

Aujourd’hui, les Rendez-vous pédagogiques de l’École branchée font une petite incursion dans le monde des directions d’école, et plus particulièrement dans leur formation continue. Pour ce faire, on s’entretient avec Jeff Johnson, un des organisateurs de la conférence uLead.