Le Fonds InnovExport soutient la croissance de Studyo à l’international

0
Renaud Boisjoly et Pascal Bourque, créateurs de Studyo
Renaud Boisjoly et Pascal Bourque, créateurs de Studyo

Parce qu’on aime notre industrie des technologies éducatives, ou « edtech » comme diraient nos cousins Français, on vous partage une bonne nouvelle! Saviez-vous que Studyo a obtenu un financement du Fonds InnovExport pour soutenir sa croissance à l’international?

Studyo, une application de planification du temps et des tâches scolaires pour les élèves et les enseignants, a été créée par le technopédagogue d’expérience Renaud Boisjoly et l’architecte de logiciels Pascal Bourque.

Dans la fiche technique envoyée aux médias par le Fonds InnovExport, on décrit ainsi l’application Studyo : « Plutôt que de se centrer sur l’enseignant, Studyo suit le mouvement visant à responsabiliser l’élève et à l’équiper pour le monde actuel. L’accent est mis sur le développement des compétences organisationnelles, l’autonomie et l’autogestion, tous des éléments clés des nouveaux emplois du 21e siècle. »

Prochaine destination : le monde!

Studyo est né au moment où naissait la vague des projets donnant à chaque élève accès à un appareil numérique. Aujourd’hui, de nombreuses écoles d’ici l’utilisent avec leurs élèves et l’entreprise se tourne maintenant vers les marchés internationaux.

Pour ce faire, Intuitic a récemment obtenu un financement du Fonds InnovExport. Basé à Québec et mis en place à l’automne 2016, le Fonds InnovExport investit dans des entreprises québécoises au stade de l’amorçage ou du démarrage qui sont déjà accompagnées par un incubateur, un accélérateur ou une structure équivalente, et qui conçoivent des produits ou services innovants destinés à l’exportation. Par ailleurs, il agit en collaboration avec l’accélérateur-incubateur Le Camp afin d’assurer la promotion de ses activités auprès des incubateurs et des accélérateurs de l’ensemble du Québec.

« Studyo a une portée internationale et nous souhaitons qu’il devienne un outil central pour tout ce qui concerne l’élève tout en le gardant engagé », précisent les créateurs, M. Boisjoly et M. Bourque.

Le Fonds InnovExport procède par appel de projets sur une base trimestrielle pour assurer un traitement efficace des demandes de financement des entreprises québécoises innovantes en phase d’amorçage ou de démarrage. Le prochain appel à projets se termine le 1er juillet!

Pour obtenir plus d’information concernant le Fonds InnovExport ou pour soumettre un projet, consultez le www.fondsinnovexport.com.

Laisser un commentaire