Stimuler les idées, faire des étincelles : le iPad au service de la créativité

0
photo : Julie R.-Bordeleau
photo : Julie R.-Bordeleau

Lors du 35e colloque de l’AQUOPS, nous avons assisté à l’atelier Bootcamp CréACtivité, visant à créer, collaborer, résoudre des problèmes et relever différents défis avec l’iPad. Partage.

Lors du 35e colloque de l’AQUOPS, qui s’est tenu du 11 au 13 avril 2017, la première journée était dédiée à des ateliers mains sur les touches permettant aux participants de prendre le temps d’expérimenter concrètement l’approche pédagogique ou l’outil technologique choisi. J’ai assisté à l’atelier « Bootcamp CréACtivité », animé par Corinne Gilbert, directrice des services pédagogiques, et ses collègues du Juvénat Notre-Dame du Saint-Laurent.

Le but de l’atelier? « Créer, collaborer, résoudre des problèmes et relever différents défis (15) avec l’iPad, inspirés des travaux de Craig Badura @mrbadura – App Task Challenges. »

 

La créativité

La créativité était à l’honneur tout au long de l’atelier. En première partie, Mme Gilbert a parlé du développement de la créativité et du processus créatif. Elle a mentionné que pour être créatif, il est impératif d’être curieux.

Mme Gilbert nous a fait faire l’exercice présenté dans la vidéo ci-dessous. Il s’agit d’un exercice très intéressant à réaliser pour amorcer une réflexion, autant auprès des intervenants qu’auprès des jeunes apprenants.

Cette amorce permet alors de comprendre davantage l’importance des conditions favorisant la créativité.

 

Les conditions gagnantes pour créer des idées innovantes

photo : Julie R.-Bordeleau
photo : Julie R.-Bordeleau

À noter que la créativité est présente au curriculum du Programme de formation de l’école québécoise (MEES, 2001) sous la compétence transversale Mettre en oeuvre sa pensée créatrice qui présente les composantes et les critères d’évaluation de la compétence. Le défi revient donc à l’intégration de l’utilisation de la pensée créatrice à son enseignement.

 

Le processus créatif

En ce qui concerne le processus de création, ses 5 étapes, selon Gillian Ferrabee (paramètres et objectifs, jaillissement des idées, prototypes, production et lancement), nous ont été présentés. Mme Corinne Gilbert a illustré ce processus en images en scindant différemment les étapes.

photo : Julie R.-Bordeleau
photo : Julie R.-Bordeleau

Elle a mis l’emphase sur le partage de la production issue d’un processus créatif. Grâce au partage, les créateurs mettent davantage d’efforts à la tâche. Elle a rappelé que les apprenants ont besoin de réaliser des choses concrètes et signifiantes pour eux. Ils sont très motivés lorsqu’ils ont à partager leurs réalisations sur la toile afin de pouvoir recevoir des commentaires ou une certaine appréciation.

 

La tablette : une boite à outil tout-en-un

Avant de présenter les défis à réaliser, les animateurs ont introduit les outils essentiels de l’iPad, pour les non-initiés. Ces outils sont très intéressants à connaître car ils cachent des fonctionnalités pratiques.

photo : Julie R.-Bordeleau
photo : Julie R.-Bordeleau

Dans un contexte de partage des productions, il est possible d’utiliser différentes plateformes : Google suite For Education, portail, Edmodo, Google Classroom, Moodle, etc. Il incombe à l’enseignant de choisir une plateforme qui lui convienne tout en validant ses conditions d’utilisation. Ainsi, il sera intéressant d’aborder les concepts de citoyenneté numérique avec les apprenants.

 

Des applications iPad pour développer la créativité

photo : Julie R.-Bordeleau
photo : Julie R.-Bordeleau

Voici les applications favorisant la création qu’il nous a été proposé d’explorer dans le cadre de l’atelier. À noter que bien qu’elles aient été utilisées sur iPad, la majorité de ces apps sont aussi disponibles sur iOS, Android ou en ligne. De plus, la plupart ont des versions gratuites, ce qui est très intéressant lorsqu’on souhaite découvrir l’application et valider sa pertinence avant son achat.

iMovie : Permettant la création de vidéos, iMovie requiert une bonne planification avant de s’y lancer afin que le travail en vaille la peine.

Explain everything : pour créer des vidéos et commenter avec écran blanc ou vidéo. Il est possible de travailler en collaboration sur sa version gratuite.

Green Screen Do Ink : Application permettant l’utilisation d’un écran vert pour ensuite ajouter un arrière-plan vidéo ou personnalisé. Application payante qui vient élever d’un cran le potentiel créatif d’un projet.

Book Creator : Application servant à créer un livre, Book Creator est très populaire auprès des utilisateurs de l’iPad. Disponible sur Android et Google Play, il serait même disponible sur le Web cet été.

Thinglink : Thinglink permet de faire des liens interactifs à partir d’images. En y ajoutant des ancres, il est possible d’y faire des liens vers des images, vidéos ou ressources externes telles que des sites Web.

Paper 53 : Outil de croquisnote (sketchnote), Paper 53 permet de créer des illustrations, des notes et des réseaux de concepts en utilisant un stylet pour tablette. Il est aussi possible de cocréer grâce à un compte premium, qui ajoute aussi l’utilisation de calques.

Puppet Pals : Semblable à Tellagami, Puppet Pals permet de créer des marionnettes. On peut s’en servir pour créer des scénarios afin de travailler une langue seconde ou de vaincre la gêne de faire face à une caméra tout en travaillant sa compétence orale.

Koma Koma : Application permettant de créer une vidéo de style, l’utilisation de Koma Koma est très simple avec ses 4 boutons. Il est possible d’y voir la pelure d’oignon (chaque image composant la vidéo) et la dernière photo prise est toujours en transparence. On suggère d’ailleurs d’avoir un support pour tenir l’iPad droit pour faciliter la prise des photos. La vitesse de déroulement des images idéale est de 15 images/seconde.

Garage Band : Outil de base de création musicale, Garage Band permet aux non-musiciens de créer des trames sonores. Ces dernières peuvent créer une ambiance dans une vidéo ou pour accompagner un texte à l’oral.

Keynote ou Google Slides : Outil de création de présentation, Google Slides fait partie de la Suite Google. En utilisant Slides, les documents créés sont disponibles dans le nuage et il est possible de collaborer sur un même document en le partageant avec ses coéquipiers.

Canva : Application de graphisme simplifié, Canva est parfaite pour créer ses propres infographies, images à la une, poster, image adaptée à chaque réseau social, etc. Il est même possible d’y créer des productions sur mesure.

Tellagami : À l’aide d’avatars à animer, Tellagami permet de créer de courtes vidéos de 30 secondes. En utilisant un écran vert comme fond d’écran, on peut réutiliser une vidéo créée dans une autre application comme Green Screen Do Ink et y ajouter l’arrière-plan vidéo de son choix.

À ces applications, nous pourrions ajouter Moldiv, pour créer des collages de photos, et Patterns qui permet de créer des images de style papier d’emballage. De plus, Plans ou Google Maps permettent de consulter, modifier et/ou travailler des cartes satellites.

 

À prendre en considération lors de création à l’aide d’applications

  • Si l’application utilisée est nouvelle pour les apprenants, voire même pour l’enseignant, il est bien de prévoir un 5 minutes pour la parcourir et découvrir les différentes fonctions qu’elle offre. Un retour en groupe permettra de partager les découvertes de chacun et peut-être d’identifier des experts qui pourront être consultés si le besoin se fait sentir.
  • Lors de la création d’images, de photos ou de vidéos dans une app, il faut enregistrer le fichier créé dans la pellicule avant de l’utiliser dans une nouvelle application. Le appsmashing (passage par plusieurs apps pour parvenir à un but final) sera donc facilité et le potentiel créatif des applications s’en trouvera dupliqué.

 

Des défis ouverts, engageants et motivants

Les défis proposés et réalisés au cours de cette journée ont permis aux participants de prendre le temps d’explorer les applications et d’évaluer leur potentiel pédagogique. Il est intéressant de voir qu’avec une douzaine d’applications, il est possible de créer presque tout ce qu’on désire. Il n’en tient alors qu’à notre ouverture et à notre créativité pédagogique!

Laisser un commentaire