Frédéric Yvon : La pratique réflexive, un facteur de santé en éducation

0

Dans cet épisode des Rendez-vous pédagogiques de l’École branchée, on discute de l’importance de la pratique réflexive en éducation avec Frédéric Yvon, professeur à l’Université de Genève.

Les « Rendez-vous pédagogiques de l’École branchée » sont des entretiens en baladodiffusion avec des acteurs du milieu scolaire d’ici et d’ailleurs. Dans cet épisode, notre collaborateur (et idéateur du concept) Marc-André Girard s’entretient avec M. Frédéric Yvon, professeur à la faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’Université de Genève.

M. Yvon a débuté sa carrière en lien avec l’éducation en étant professeur à l’Université de Montréal. Il s’intéresse particulièrement à l’organisation du travail et au leadership dans l’administration scolaire. Dans cet entretien, il nous offre son point de vue à propos de l’importance de la pratique réflexive, c’est-à-dire la réflexion sur l’action. À son avis, elle est importante, voire essentielle, pour le développement professionnel, et ce autant des enseignants que des directions. Aussi, il explique que c’est dans les modalités opératoires (les petites actions du quotidien) qu’on a le plus à gagner de faire cet arrêt.

Mais comment réussir à s’arrêter pour réfléchir sur ses actions quand on est toujours dans le feu de l’action? C’est un problème pour les enseignants de partout. Selon M. Yvon, ceci devrait faire partie du travail puisque c’est une façon de prendre soin de soi, de ses collègues, de son travail et de l’institution. « Le système éducatif ne prend pas assez soin du travail et de la relation au travail », estime-t-il. Il rappelle d’ailleurs que la charge de travail en éducation ne cesse d’augmenter, même si le temps alloué demeure le même.

En résumé, il considère que la pratique réflexive est présentement considérée comme un luxe en éducation, alors que c’est plutôt un facteur de santé!

 

La pratique réflexive : un facteur de santé en éducation

f-yvonMarc-André Girard s’entretient avec Frédéric Yvon
Professeur à la faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’Université de Genève
Télécharger (format .mp3)

 

 

Psst!

La baladodiffusion peut être téléchargée comme on télécharge un morceau de musique, puis écoutée dans la voiture, par exemple, en se rendant au travail le matin ou au retour à la maison!

Commentaires

Vous avez aimé lire cet article?

Recevez gratuitement la revue de la semaine de l'École branchée en ligne!

Article précédentRetour sur des moments clés du congrès #franconumérique2016
Article suivant5 octobre : Bonne journée mondiale des enseignants!
Marc-André Girard est détenteur d’un baccalauréat en enseignement des sciences humaines (1999), d’une maitrise en didactique de l’histoire (2003) et d’une maitrise en gestion de l’éducation (2013). Il est actuellement doctorant en administration scolaire. Il s’est spécialisé en gestion du changement en milieu scolaire ainsi qu’en leadership Il s’intéresse également aux compétences du 21e siècle à développer en éducation. Il occupe un poste de direction au Collège Beaubois et donne des conférences sur le leadership en éducation, les approches pédago-numériques, le changement en milieu scolaire ainsi que sur la professionnalisation de l’enseignement. En septembre 2014, il a publié le livre « Le changement en milieu scolaire québécois » aux Éditions Reynald Goulet et a traduit quatre ouvrages en technologie de l'éducation chez le même éditeur. Il collabore également à L’École branchée et blogue (magirard.com) sur les questions relatives à l’éducation. Il est très impliqué dans tout ce qui entoure le développement professionnel des enseignants et l’intégration des TIC à l’éducation. En mars 2016, il a reçu un prix CHAPO de l’AQUOPS pour l’ensemble de son implication.