Être prêt aujourd’hui pour les innovations de demain

0

Voilà le thème du deuxième Sommet sur le iPad en éducation qui se tiendra les 1er et 2 mai 2014 au Hilton Bonaventure, à Montréal. Il veut prolonger la réflexion amorcée l’an dernier sur cet outil technologique de plus en plus présent dans les salles de classe.

« Comment intégrer ce nouvel outil dans les établissements scolaires? Comment concevoir des séquences de cours efficientes? Quels sont les usages dans les classes? Quels sont les défis rencontrés? Quelles modifications apporte-t-il au niveau de l’enseignement et de l’apprentissage? » Voilà le genre de questions auxquelles les participants pourront trouver des réponses.

Pourquoi axer l’événement uniquement sur le iPad, et non sur les autres marques de tablettes? L’un des organisateurs principaux, le professeur Thierry Karsenti, explique que « bien que le programme de notre Sommet puisse s’adapter à de nombreux outils en éducation, y compris toutes les autres tablettes tactiles, nous avons souhaité nommer ainsi notre événement parce que l’iPad est, de loin, l’outil le plus populaire dans les écoles de tous les continents et occuperait actuellement plus de 90 % du marché scolaire nord-américain. Il faut aussi rappeler qu’il s’agit aussi de l’outil dont le développement est le plus exponentiel en éducation. Enfin, il semble nécessaire de souligner qu’Apple s’est depuis toujours impliqué en éducation, notamment par l’intermédiaire du programme Apple Classrooms of Tomorrow (ACOT), aujourd’hui connu sous l’acronyme ACOT2, un projet de recherche collaborative entre les écoles publiques et les universités, mis en place de 1985 à 1995. Le projet ACOT2 est certes plus modeste, mais il n’en demeure pas moins que cela montre le souci éducatif de la firme de Cupertino, ce qui n’est pas toujours le cas des autres producteurs de tablettes tactiles. »

Le Sommet rassemblera des chercheurs, des enseignants et des praticiens québécois et internationaux. Il se tiendra en marge du 2e Colloque international sur les technologies en éducation. On y attend des figures inspirantes du milieu pour les conférences principales, comme Renaud Boisjoly (CS Eastern Townships), Nancy Brousseau (Fédération des établissements d’enseignement privés), Marie-Claude Gauthier (Collège Jean-Eudes), François Guité (CTREQ et MELS), Jacques Cool (Ministère de l’É́ducation et du Développement de la petite enfance  du NB), Thierry Karsenti (Université de Montréal), Pierre Poulin (CS de la Pointe-de-l’Île), Benoît Petit (Service national du RÉCIT, domaine du développement personnel) et Christine Sornin (Edumobile, Belgique).

Les conférences s’articuleront autour de 5 axes :
AXE 1 : Utilisation de l’iPad comme moyen d’enseignement et d’apprentissage
AXE 2 : Intégration de l’iPad dans les établissements scolaires et dans les salles de classe
AXE 3 : Effets et défis de l’utilisation de l’iPad en salle de classe
AXE 4 : Conception de leçons adaptées à l’utilisation de l’iPad en salle de classe
AXE 5 : Tendances et recherches dans l’apprentissage mobile

Il est toujours temps de s’inscrire. Tous les détails ainsi que le programme complet se trouvent sur le site www.sommetipad.ca.

Laisser un commentaire