La FEEP partenaire de la première Journée québécoise des Maths!

0

MONTRÉAL, le 10 févr. 2014 /CNW Telbec/ – La Fédération des établissements d’enseignement privés est fière d’être partenaire de la première Journée québécoise des Maths, le 14 mars prochain. La Fédération fait la promotion de cet évènement auprès de ses membres et travaille avec les organisateurs afin de saisir cette occasion de propager la passion des maths auprès des jeunes. Inspirée du World Math Day, la première Journée québécoise des Maths est une belle occasion de célébrer la réussite des jeunes Québécois en mathématiques qui se classent parmi les meilleurs au monde dans les tests internationaux (PISA).

Cette gigantesque joute mathématique, sous la présidence d’honneur de Jean-Marie De Koninck, regroupera des élèves de partout au Québec de la 5e année primaire à la 4e année secondaire inclusivement. Les élèves joueront en ligne sur la plateforme web Netmaths (www.netmaths.net). Un élève et une classe par niveau se verront remettre un prix symbolique et une école au Québec remportera la bannière de la Journée des Maths 2014 qu’elle pourra afficher fièrement à l’intérieur de ses murs!

« Les maths jouent un rôle clé dans notre vie de tous les jours. Que ce soit pour gérer ses finances personnelles, négocier un bail ou une hypothèque, effectuer des rénovations, s’y retrouver en informatique, lancer son entreprise ou poursuivre des études supérieures, une solide base en maths est primordiale », explique Jean-Marc St-Jacques, président de la Fédération.

« Il s’agit d’une matière exigeante, mais avec l’arrivée des nouvelles technologies en classe, il y a de plus en plus d’outils à la disposition des enseignants et des élèves pour la rendre attrayante et amusante. Profitons de ces outils pour améliorer la performance des jeunes Québécois en mathématiques et faire en sorte qu’ils soient de plus en plus nombreux à réussir » ajoute M. St-Jacques.

Au cours des dernières années, plusieurs écoles privées ont mis de l’avant une série d’innovations pour dynamiser l’enseignement des mathématiques, notamment en utilisant les TIC. Dans le cadre d’ateliers, de formations ou de forums sur Internet, des enseignants échangent sur les meilleures pratiques en classe. Inspirés par les expériences et les succès des uns et des autres, les enseignants sont ensuite en mesure d’adapter ces innovations au projet éducatif de leur école.

« Grâce à l’initiative d’enseignants et de conseillers pédagogiques qui innovent et qui partagent leurs innovations avec les enseignants d’autres écoles, on remarque de grands progrès dans les façons d’enseigner les mathématiques et d’intéresser les jeunes » explique M. St-Jacques. « Surtout, nous réalisons des progrès intéressants dans l’aide aux élèves qui ont des défis particuliers et qui ont besoin d’un soutien pédagogique accru pour réussir en mathématiques. » La Fédération souhaite bon succès et surtout beaucoup de plaisir à tous les élèves du Québec qui participeront à cet évènement.

Pour plus d’information sur la Journée des Maths, consultez www.journeedesmaths.com.

La Fédération des établissements d’enseignement privés

La Fédération regroupe 190 établissements répartis sur l’ensemble du territoire québécois. Ces établissements dispensent des services à plus de 110 000 élèves de l’éducation préscolaire et de l’enseignement primaire et secondaire et de l’adaptation scolaire, soit environ 12 % des effectifs scolaires québécois.

Les établissements membres de la Fédération sont autonomes. Ils relèvent directement du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport et enseignent le Programme de formation de l’école québécoise, commun à toutes les écoles du Québec. La très grande majorité des établissements privés sont des organismes à but non lucratif qui appartiennent à la communauté civile. Certains sont des coopératives de parents ou de travailleurs. Ils disposent d’une marge de manœuvre leur permettant de répondre efficacement aux besoins de leurs élèves et de s’adapter aux exigences d’une société en changement.

SOURCE Fédération des établissements d’enseignement privés

Laisser un commentaire