ANNONCE

École Fernand-Seguin : Une communauté de pratique pour soutenir le virage d’une équipe-école

La CAEC, « Communauté d’apprentissage et d’enseignement collaboratifs », permet aux enseignants et aux élèves de l’école Fernand-Seguin, du Centre de services scolaire de Montréal, de développer leur compétence numérique et ce, qu’il y ait un retour en classe ou non en septembre. L’un des ses protagonistes nous explique la démarche!

Publié le :

Classé dans :
ANNONCE

Attention! Ce contenu a été mis à jour il y a plus de 3 ans. Il pourrait contenir des liens qui ne fonctionnent plus. Vous aimeriez que notre équipe le révise? N'hésitez pas à nous écrire!

Array

La CAEC, « Communauté d’apprentissage et d’enseignement collaboratifs », permet aux enseignants et aux élèves de l’école Fernand-Seguin, du Centre de services scolaire de Montréal, de développer leur compétence numérique et ce, qu’il y ait un retour en classe ou non en septembre. L’un des ses protagonistes nous explique la démarche! 

Depuis la mi-mars, comme plusieurs autres, les enseignants de l’école Fernand-Seguin travaillent avec Teams, une application de communication collaborative de Microsoft. L’utilisation de cette plateforme et d’une multitude de ressources numériques aura permis aux élèves de poursuivre leurs apprentissages malgré la fermeture des établissements scolaires.

La Communauté d’Apprentissage de la Programmation Informatique (la CAPI) de l’école Fernand-Seguin a vu le jour en novembre 2018 afin de promouvoir le développement de la compétence numérique chez les enseignants de l’école et leurs élèves. Elle a permis d’initier plusieurs projets novateurs, dont l’un, COOP-VR, sera présentée au concours Trophées du numérique 2020.

Bien que les activités de programmation soient interrompues depuis le début de la crise sanitaire, l’équipe a continué d’unir ses forces pour l’avancement de l’enseignement en ligne dans son milieu scolaire. 

En effet, depuis la fermeture des écoles en mars dernier, les enseignants ont suivi les formations offertes par le RÉCIT, entre autres, afin de s’habiliter à utiliser le logiciel Teams avec leurs élèves.

De ce fait, la CAPI s’est réinventée, voire transformée, en une communauté d’apprentissage et d’enseignement collaboratifs qui permettra aux enseignants et aux élèves de l’établissement scolaire de poursuivre le développement de leur compétence numérique, qu’il y ait un retour à l’école ou non en septembre.

Vers l’implantation définitive d’une culture de collaboration 

Dans l’optique de mettre de l’avant les nouvelles compétences acquises par les enseignants, l’équipe a récemment fait une demande de subvention au ministère de l’Éducation. En effet, c’est grâce à la mesure 15081 pour des projets d’innovation liés aux technologies numériques que les enseignants espèrent implanter définitivement cette seconde communauté de pratique. Leur objectif premier est d’innover quant aux méthodes utilisées pour favoriser l’apprentissage et l’enseignement collaboratifs par la mise en place d’un environnement numérique approprié. Si le projet est accepté, cette subvention permettra aux enseignants de partager leurs connaissances avec leurs collègues du réseau scolaire québécois.

De leur côté, les enseignants-ressources de l’école resteront à l’affût de nouvelles applications favorisant la création d’activités interactives et dynamiques. Ultimement, ce matériel pédagogique sera partagé à l’ensemble de la communauté scolaire via un mur virtuel collaboratif. Dans l’éventualité où les élèves seraient invités à retourner en classe en septembre, le personnel enseignant continuera à utiliser Teams pour différents projets scolaires et comme canal de communication. Pour ce faire, les principales fonctionnalités de la suite Office seront enseignées aux élèves. Par conséquent, cette communauté de pratique leur permettra d’apprendre à collaborer en ligne par l’entremise d’applications diverses et d’outils informatiques variés et ce, dans le but de les amener à être autonomes quant à l’utilisation de ces technologies lors de leur passage au secondaire.

De plus, une bonne méthode de travail en lien avec la recherche d’information sur le Web sera enseignée aux élèves. Également, des capsules en lien avec la cybersécurité seront élaborées et leur seront présentées. Finalement, les thèmes de la bonne hygiène numérique et de l’éthique en ligne seront également abordés.

Ainsi, plusieurs dimensions de la compétence numérique pourront être développées par ces jeunes apprenants, telles que collaborer, communiquer et produire du contenu à l’aide du numérique, développer sa pensée critique à l’égard du numérique, agir en citoyen éthique à l’ère du numérique, développer et mobiliser ses habiletés technologiques.

Une équipe prête à affronter les défis à venir

Dans l’éventualité où une deuxième vague de Covid-19 toucherait la métropole montréalaise à l’automne, ou dans le cas où tous les élèves ne pourraient accéder à leur école en septembre, cette équipe d’enseignants se dit prête à affronter le défi!

« Je tiens à souligner l’entraide qui existe entre collègues à l’école Fernand-Seguin. Que ce soit pour approfondir nos connaissances à propos de l’application Teams ou en présentiel lors de rencontres virtuelles, tous et toutes ont fait preuve de souplesse et de générosité. »

Véronique Morissette
Enseignante d’éducation physique

« Cette période de confinement m’a permis d’explorer, de prendre des formations, de réfléchir. C’est très rare qu’on se permette de faire cela. Je trouve que l’offre de formations était abondante et diversifiée. Les personnes ressources en place me permettaient d’aller plus loin et de comprendre mes difficultés.

France Leblanc
Enseignante en classe de langage

« Je pense en avoir appris plus du côté technologique et numérique ce dernier mois que pendant les deux dernières années. À chaque jour, je fais une nouvelle découverte! » 

Liliane Karib
Enseignante de troisième année

« En contexte de pandémie, l’enseignement à distance m’a poussée à réinventer l’enseignement de certaines notions par le biais de nouvelles activités. Le fait de devoir développer mes compétences technologiques par l’utilisation de nouvelles plateformes numériques a permis un étroit travail d’équipe avec certains collègues. Nous avons pu décloisonner nos façons de faire et mettre en commun nos savoirs respectifs dans le but de s’améliorer professionnellement. Il va sans dire que le soutien continu apporté par l’enseignant-ressource TI a hautement favorisé l’appropriation de ces nouvelles compétences ».

Marie-Hélène Côté
Enseignante de première année


En lien avec les différents  sujets énoncés dans cet article, Carrefour éducation vous propose des ressources pertinentes et toujours gratuites :

À propos de l'auteur

Guillaume Bilodeau
Guillaume Bilodeau
Guillaume est conseiller pédagogique TIC au Centre de services scolaire de Montréal (CSSDM). Il possède un baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire de l’UQÀM et un baccalauréat en enseignement des mathématiques au secondaire de l’UQÀC. De plus, il termine son DESS en gestion de l’éducation. Dans le cadre de ses études de deuxième cycle, il s’intéresse plus spécifiquement à la mise en place de communautés d’apprentissage dans les milieux scolaires québécois.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Reproduction de textes

Toute demande de reproduction des articles de l'École branchée doit être adressée à l'organisme de gestion des droits Copibec.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

Le Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSSMB) lance une formation sur les enjeux environnementaux destinée à son personnel enseignant

Communiqué - Le Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSSMB), en partenariat avec l'École de technologie supérieure (ÉTS), lance une nouvelle formation sur les grands enjeux environnementaux destinée à son personnel enseignant.

Les #Édubrèves – édition du 23 avril 2024

En complément de nos articles d'actualité complets qui paraissent pendant la semaine, voici les #Édubrèves, de courtes nouvelles qui pourraient vous intéresser. Dans cette édition : Une 4ᵉ BD sur les inégalités numériques, la programmation du 91ᵉ congrès de l'Acfas, pistes de réflexion pour l'aménagement flexible, la santé mentale, ça se cultive, les plus récentes tendances en matière d'apprentissage numérique, deux formations sur la triangulation, l'atelier Développer sa fibre entrepreneuriale, le cours « Generative AI for Educators » de Google, et bien plus!

Recrutement et maintien en poste du personnel des écoles primaires et secondaires : Faits saillants de la recherche

Découvrez les résultats du sondage du Réseau EdCan de 2024 sur le bien-être au travail et comment ils peuvent vous aider à élaborer une stratégie efficace de recrutement et de maintien en poste du personnel.