La SMCQ Jeunesse célèbre ses 20 ans et dévoile sa nouvelle plateforme interactive

0

Afin de souligner les 20 ans de son volet jeunesse, la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) a développé une toute nouvelle plateforme interactive. Celle-ci permet aux enseignants et aux familles de faire découvrir encore plus facilement la musique contemporaine aux enfants de tous les âges.

La SMCQ Jeunesse offre depuis maintenant 20 ans des spectacles et des projets éducatifs permettant aux enfants et aux adolescents d’être initiés à la création musicale, ainsi qu’à l’œuvre des compositeurs d’ici et d’aujourd’hui. L’objectif de ce volet jeunesse est de faire connaître la richesse de notre répertoire musical aux nouvelles générations tout en stimulant leur envie de créer avec la musique.

Le dévoilement de la nouvelle plateforme a eu lieu dans le cadre du congrès de la Fédération des associations de musiciens éducateurs du Québec (FAMEQ). Cet événement se déroulait à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) du 25 au 27 octobre et réunissait toute la communauté œuvrant autour de l’enseignement de la musique.

Une plateforme simple et accessible

Afin de faciliter l’accès à l’offre pédagogique de la SMCQ en réunissant l’ensemble de ses outils sous un même site Web, la SMCQ Jeunesse a imaginé une plateforme éducative dynamique. Pour le directeur artistique de la SMCQ, Walter Boudreau, il s’agit là d’outiller les personnes qui désirent partager la musique de création avec les jeunes pour rejoindre le plus grand nombre.

La plateforme comprend des trousses d’activités de création, d’interprétation et d’appréciation ainsi que des extraits audio, des capsules vidéo, des bandes dessinées et des partitions jeunesse. L’espace interactif inclut également une série de portraits de musiciens contemporains et un espace de partage pour les abonnés de la plateforme.

Les nouvelles technologies, un plus pour la musique

La réalisation de la plateforme se base sur une étude commandée par la SMCQ sur l’utilisation actuelle et potentielle des nouvelles technologies dans l’enseignement de la musique en français et en anglais au Canada.

L’étude a été réalisée par les chercheurs Lise Galuga, technopédagogue, et Serge Demers, PhD de l’Université de Sudbury. Elle conclut que les classes de musique au Québec et dans le reste du pays sont bien positionnées pour accéder à des ressources numériques avec un personnel enseignant bien branché et ouvert à l’utilisation d’outils technologiques (s’agirait-il des retombées des efforts de l’École branchée ?!).

Visitez la plateforme ici.

Laisser un commentaire