Statistique Canada abolit son programme de soutien à l’éducation

2

Le programme de soutien à l’éducation mis en place par Statistique Canada il y a une dizaine d’années prendra fin en juin. Néanmoins, le matériel pédagogique développé continuera d’être offert par la Société statistique du Canada (SSC) et la Société mathématique du Canada (SMC).

 

L’abolition du programme n’est pas liée aux réductions de dépenses imposées par le gouvernement fédéral dans son dernier budget. « La décision a été prise il y a plus d’un an. C’est un changement de priorité de la part de notre direction. Beaucoup de travail a été fait pour le soutien à l’éducation et Statistique Canada a décidé d’investir dans un soutien plus axé vers les municipalités et les corporations », explique Reynald Lortie, de Statistique Canada.

Le premier élément qui sera transféré vers les deux organismes est le projet Recensement à l’école auquel participaient 1500 enseignants et 20 000 élèves cette année. Ainsi, Statistique Canada a envoyé la semaine dernière un courriel aux enseignants au sujet du transfert de leurs données d’inscription à la SSC et à la SMC. Ils ont jusqu’au 15 mai pour transmettre leur nom et adresse électronique à l’adresse suivante : Angela.McCanny@statcan.gc.ca. Si ce n’est pas fait, leurs données seront supprimées à la fin de l’année scolaire. Le Recensement à l’école devrait être de retour dès septembre prochain.

Le reste du matériel, principalement des leçons et des vidéos, sera aussi transféré aux deux organisations qui les rendront disponibles au fur et à mesure que leurs ressources le leur permettront. « On ne voulait pas que ce soit simplement archivé et que ça se perde », note M. Lortie. Ce dernier rappelle également que toutes les données de Statistique Canada sont disponibles gratuitement et ne nécessitent pas de licence d’utilisation. « Les gens peuvent prendre les leçons, les copier et les utiliser autant qu’ils le veulent », souligne-t-il.

 

À lire aussi :

Avez-vous rempli votre formulaire de recensement… scolaire?

Meilleurs en mathématiques, moins bons en sciences et en lecture

Didacti : un nouveau réseau d’enseignants et d’élèves en ligne

Comments are closed.