Le Collège St-Jean-Vianney succombe aux iPad

1

Le Collège Saint-Jean-Vianney, de Montréal, a décidé d’acquérir cette année 70 iPad qui seront mis à la disposition des enseignants et des élèves. Dès la rentrée 2012, tous les élèves de première secondaire en auront un. D’ici cinq ans, l’ensemble des 1200 jeunes qui fréquentent l’établissement privé aura le sien.

L’école a ainsi choisi d’entrer de pied ferme dans l’ère technologique. Mais avant de se lancer dans l’aventure, plusieurs appareils ont été évalués. « Notre choix s’est finalement porté sur le iPad parce qu’il dispose d’une batterie de longue durée, qu’il est compact et qu’il bénéficie d’une assurance de deux ans », note Myriam Bonin, du Collège St-Jean-Vianney. Les nombreuses applications éducatives ont aussi séduit les responsables. « Il y a beaucoup de possibilités. On peut notamment l’utiliser, en biologie, pour faire des “dissections”. Une autre application, en astronomie, permet d’identifier les constellations en pointant l’appareil vers le ciel », indique Mme Bonin. Les enseignants, qui seront pour leur part équipés de MacBook, sont présentement en train d’être formés.

L’objectif, à long terme, est d’avoir une classe sans papier. Malheureusement, cela est impossible à l’heure actuelle, car plusieurs livres ne sont toujours pas disponibles en version numérique.

La facture aux parents

Par ailleurs, l’école se charge d’acquérir l’équipement, mais il est loué aux élèves avec option d’achat. Les parents auront le choix de payer 740 $ dès la première année ou le louer l’appareil pendant trois ans, ce qui représente une somme totale de 795 $ (incluant l’achat pour 1$ après trois ans).

L’utilisation du iPad à l’école sera réservée à des fins pédagogiques. « C’est un outil de travail qui sera utilisé dans les cours et pas pour toute la période. Si un élève s’en sert pour discuter sur Facebook pendant un cours, par exemple, il peut se le faire confisquer », précise Mme Bonin. D’ailleurs, le collège prévoit rencontrer les parents pour les aider à mieux encadrer l’utilisation qu’en feront leurs jeunes à la maison aussi.

À lire aussi :

Des iPad pour motiver les élèves

Un collège se dote d’une application iPhone

Expérience éducative Apple

1 COMMENTAIRE

  1. Malheureusement le collège vient de succomber à une mode dont la facture sera refilée aux parents.

    L’iPad est un joli jouet, mais qui a en fait bien peu d’utilité à long terme. Pour suivre la vague des autres collèges privés, Saint-Jean-Vianney aurait dû opter pour un portable à la place. Au moins l’investissement aurait été plus rentable. Les enfants pourraient faire leurs travaux, consulter les constellations et bien plus.

    Pour ce qui est de la dissection des grenouilles, et bien la meilleure façon d’apprendre est de la disséquer.

    En ce qui concerne d’identifier les constellations en pointant l’appareil vers le ciel, pendant les journées d’école ce n’est pas très utile je pense. De plus l’enfant (le parent) ne devra t-il pas adhérer à un plan 3G?

    Un mauvais choix de collège, dont la facture sera refilée aux parents.

Laisser un commentaire