À la base, il ne devrait même pas y avoir de dissociation entre pédagogie et évaluation : l’évaluation devrait faire partie intégrante de l’approche pédagogique. L'évaluation peut être réalisée en continu, en cours d’apprentissage et dans le but de le soutenir. Elle doit tenir compte de la progression de l’élève, et non lui imposer des moments où il devrait être « normalement » rendu à un point précis. Bref, l’évaluation ne devrait pas être la principale source de motivation pour apprendre.

Cet article est réservé aux abonnés de la version numérique du magazine.