ANNONCE

Pédagogie, lieux et technologies : les affordances d’une école intelligente

Le consultant en éducation François Guité a présenté, à l'occasion du récent colloque virtuel du Lab-École, une conférence intitulée Pédagogie, lieux et technologies : les affordances d’une école intelligente. Voici ce que nous en avons retenu.

Publié le :

Classé dans :
ANNONCE

Attention! Ce contenu a été mis à jour il y a plus de 3 ans. Il pourrait contenir des liens qui ne fonctionnent plus. Vous aimeriez que notre équipe le révise? N'hésitez pas à nous écrire!

Le consultant en éducation François Guité a présenté, à l’occasion du récent colloque virtuel du Lab-École, une conférence intitulée Pédagogie, lieux et technologies : les affordances d’une école intelligente. Voici ce que nous en avons retenu.

Selon François Guité, le milieu de l’éducation doit s’intéresser à l’intelligence artificielle (IA), technologie émergente qui pourrait bouleverser le monde de l’enseignement. Selon lui, les usages potentiels de l’IA en éducation sont variés, notamment pour le soutien à l’apprentissage, la rétroaction automatique, la détection des risques d’échec, l’analyse des difficultés d’apprentissage, la gestion de classe, l’organisation des cours et des horaires, la gestion du transport scolaire, la veille éthique et citoyenne, etc. 

L’IA pourrait aussi être utilisée pour aménager les espaces scolaires et pour contrôler différents paramètres ambiants, comme l’éclairage, la température et la qualité de l’air, qui peuvent faire une différence sur la prédisposition à l’apprentissage chez les élèves. 

« Imaginez si on utilisait le numérique et l’IA pour faire du tutorat assisté et personnalisé avec chaque élève pour favoriser la réussite scolaire, le potentiel est énorme », dit M. Guité. 

Enseignant à valeur ajoutée

Loin de lui l’idée de prédire la fin de la profession enseignante, au contraire. « L’intelligence artificielle ne pourra pas remplacer l’intelligence humaine. Alors que l’éducation devient de plus en plus complexe, pouvons-nous l’utiliser comme outil pour augmenter les possibilités? Des données seront traitées par la machine, mais il y a un apport de l’être humain qui est nécessaire pour faire du sens. »

Par exemple, l’enseignant pourrait automatiser certaines de ses tâches, dont la correction d’épreuves, et ainsi libérer du temps pour se consacrer à d’autres activités à plus grande valeur ajoutée, comme du mentorat personnalisé.

48h à penser l’école de demain

La conférence de François Guité faisait partie de la programmation du  premier colloque « 48h à penser l’école de demain ». Une cinquantaine de représentants des six centres de services scolaires (CSS) où seront construites les écoles du projet au Québec étaient d’ailleurs présents. Rappelons qu’en août dernier, les concepts architecturaux des écoles primaires qui verront le jour à Gatineau, Maskinongé, Québec, Saguenay, Shefford et Rimouski pour la rentrée 2022 ont été dévoilés.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à relire notre dossier sur l’intelligence artificielle en éducation.

À propos de l'auteur

Martine Rioux
Martine Rioux
Martine Rioux est rédactrice et gestionnaire de projets d’éditions numériques. Au fil de ses expériences, elle a développé une solide expertise en lien avec la transformation numérique dans divers secteurs d’activités (éducation, culture, administration publique, etc.). Elle maîtrise les subtilités de l’univers numérique, ses enjeux, ses possibilités et sait les vulgariser en deux clics de souris. Elle est notamment rédactrice en chef des médias de l’École branchée. Son rêve : que chacun ait accès à la technologie et puisse l'utiliser comme outil d’apprentissage et d’ouverture sur le monde.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Reproduction de textes

Toute demande de reproduction des articles de l'École branchée doit être adressée à l'organisme de gestion des droits Copibec.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

Balado Rencontres numériques – L’intelligence artificielle

Dans ce balado, Alexandra Coutlée discute avec Olivier Blais de Moov AI. Celui-ci est convaincu que « les humains et l'intelligence artificielle doivent apprendre à cohabiter. Des fois, ça va être l'humain qui va aider l’IA. D’autres fois, c’est l’IA qui va augmenter l’humain ».

Des idées d’usages de l’intelligence artificielle pour le personnel enseignant et pour les élèves

À l’occasion des 40 ans du Centre pour l’éducation aux médias et à l’information (CLEMI), la Mission laïque française (MLF) a lancé du 20 au 24 mars la 1re édition de son cycle de web-conférences sur l’éducation aux médias et à l’information. Évidemment, la semaine aurait été incomplète sans un atelier consacré au déjà célèbre ChatGPT.

L’art du « Prompt » : Guide 101 pour les personnes enseignantes

L'une des clés du succès dans l'utilisation de l'intelligence artificielle (IA) générative, telle que ChatGPT, repose dans la capacité à lui formuler des instructions claires pour optimiser les réponses. Ce texte présente 5 étapes pour converser efficacement avec l'IA.