FLIPTUBEUR 2.0 : le concours de talents YouTube franco-canadiens revient

0

Dès le 1er septembre, les franco-canadiens âgés de 12 à 15 ans et vivant en milieu minoritaire pourront participer aux auditions pancanadiennes de FLIPTUBEUR 2.0.

Ce concours numérique, éducatif et francophone, organisé par Groupe Média TFO, revient pour une 2e édition dans le but d’amplifier la présence de la jeunesse franco-canadienne sur les plateformes numériques et propulser la prochaine vedette YouTube francophone sur le devant de la scène. Notez toutefois que cette tournée est uniquement dédiée aux jeunes résidents francophones à l’extérieur du Québec.

Le projet met l’accent sur la personnalité et le charisme des participants. Ainsi, du 1er au 30 septembre 2017, les jeunes francophones passionnés des tendances numériques et des nouvelles technologies sont invités à envoyer leurs candidatures sous forme de capsules (02:30 maximum) pour participer à ce projet de formation en production vidéo.

Les 30 finalistes, sélectionnés par un jury d’experts, seront annoncés le 10 octobre 2017.

Des formations en production vidéo pour les finalistes

Marie-Josée Lalande et Alex Normand (Alex et MJ), collaborateurs à FLIP TFO, ont annoncé la nouvelle lors d’un Facebook Live interactif avec les fans. Les deux animateurs et YouTubeurs franco-ontariens repartiront d’ailleurs en tournée d’octobre à décembre pour offrir des séances de formation technique aux 30 candidats retenus suite aux auditions. Ils apprendront ainsi à concevoir, produire et réaliser des capsules vidéos jusqu’à devenir les YouTubeurs à succès de demain.

Dès janvier 2018, répartis en cinq équipes et guidés par des mentors YouTubeurs professionnels, les jeunes s’affronteront lors d’une compétition amicale composée d’un processus d’élimination en deux volets qui révèlera le prochain ou la prochaine YouTubeur franco-canadien(ne) en mai 2018. Le/la gagnant(e) remportera un contrat avec FLIP TFO pour la création de 5 capsules qui seront diffusées sur les réseaux de la chaîne, ainsi qu’une bourse de 3000 $ pour acheter de l’équipement.

Source : communiqué

 

Laisser un commentaire