« Des gestes qui changent leur vie! »

0

Plus de 1000 congressistes des écoles privées de la région de Québec réunis pour favoriser la réussite scolaire des élèves à besoins particuliers

MONTRÉAL, le 2 avril 2013 /CNW Telbec/ – Plus de 1000 personnes œuvrant dans les écoles privées de la région de Québec sont réunies aujourd’hui au Centre des congrès de Québec dans le cadre du colloque « Des gestes qui changent leur vie! » Ce colloque a pour but d’échanger sur les réussites et les meilleures pratiques et visent à identifier certaines caractéristiques d’un modèle propre à assurer une inclusion réussie des élèves à besoins particuliers. On peut consulter le programme en cliquant ici.

« Les écoles privées accueillent déjà des élèves qui ont des besoins particuliers et elles sont ouvertes à en accueillir davantage », précise M. Édouard Malenfant, directeur de l’école secondaire privée Saint-Jean-Eudes et membre du comité organisateur. « Évidemment, il n’est pas question de baisser les standards. Il faut outiller ces élèves et les accompagner pour qu’ils réussissent leur cheminement scolaire et développent leur plein potentiel, en surmontant les obstacles qui se dressent sur leur route. »

Plusieurs écoles privées ont mis en place une série de mesures spéciales pour venir en aide aux élèves qui ont des besoins particuliers : suivi individualisé, accès à des services professionnels spécialisés, aide aux devoirs, petits groupes avec appui pédagogique, classes d’appoint, programmes et cheminement particuliers, résidence scolaire, etc.

« La plupart des écoles privées ne sélectionnent pas les élèves, explique M. Richard Morin, directeur général de l’Externat Saint-Cœur-de-Marie et porte-parole de l’évènement. Au fil des ans, elles ont développé une expertise intéressante et des pratiques novatrices pour assurer la réussite de tous leurs élèves, y compris ceux qui ont des difficultés. Nous voulons partager nos expériences et apprendre les uns des autres pour contribuer davantage à la réussite scolaire des élèves qui ont des besoins particuliers. »

« Lorsque nous accueillons un élève, nous voulons l’accompagner jusqu’à la fin de son cheminement scolaire. Les écoles privées de la région de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches se donnent les moyens nécessaires pour contribuer davantage à accroître le taux de persévérance scolaire, et nos résultats en cette matière en témoignent, » conclut Édouard Malenfant. Le colloque « Des gestes qui changent des vies! » réunit les écoles primaires et les écoles secondaires, cherchant également ainsi à développer une expertise commune et à renforcer les mesures pour faciliter la transition des élèves du primaire au secondaire.

Les participants sont des enseignants, des spécialistes et des équipes de direction des établissements d’enseignement privés des régions de la Capitale-Nationale, de Chaudière-Appalaches, et de l’est du Québec, œuvrant au préscolaire, au primaire comme au secondaire. Des parents ont été invités l’après-midi pour participer à un atelier qui leur est destiné et pour entendre la conférence de clôture.

SOURCE : Fédération des établissements d’enseignement privés

Laisser un commentaire