Partenariat historique entre la CSE et Cargill – Trente tableaux interactifs seront installés dans treize écoles

0

Baie-Comeau, le 13 septembre 2010 – La Commission scolaire de l’Estuaire et la compagnie Cargill sont heureuses d’officialiser un projet de partenariat historique qui permettra de doter les écoles du territoire de la Péninsule de Manicouagan et de Baie-Comeau de 30 tableaux blancs interactifs, une technologie récente qui représente un atout majeur pour la réussite et la persévérance des élèves.

C’est dans le cadre du cinquantième anniversaire d’association entre Cargill et la communauté baie-comoise, qui sera d’ailleurs souligné en grand ce vendredi 10 septembre 2010, que Cargill ltée et la Fondation Cargill ont décidé de réaliser un projet de grande envergure qui profiterait aux jeunes de la région, cette relève de demain.

Un investissement conjoint
Évalué à environ 225 000 $ répartis à parts égales entre Cagrill et la Commission scolaire de l’Estuaire, ce projet de partenariat novateur se divise en trois phases, soit l’acquisition des tableaux blancs interactifs et d’ordinateurs portatifs pour en faciliter le bon fonctionnement, leur installation et un volet qui consistera en la formation des enseignants pour maximiser l’utilisation des tableaux et leur impact sur la réussite des élèves. Le projet permettra donc de doter l’ensemble des écoles primaires et secondaires situées sur le territoire de Ragueneau à l’extrémité est de Baie-Comeau de tableaux interactifs selon une répartition évaluée approximativement à un tableau par groupe de 112 élèves. Selon la volonté des directions d’établissement et des équipes-écoles, certains établissements recevront des tableaux fixes et d’autres des tableaux mobiles.

Un plus pour la réussite des élèves
Décrit comme un appareil conçu pour faire des présentations et des démonstrations pédagogiques, le tableau blanc interactif, qui succède au traditionnel tableau noir, permet, selon plusieurs intervenants impliqués dans la réussite et la persévérance scolaires, d’accroître la motivation et la soif d’apprendre des élèves tout en permettant de satisfaire rapidement leur curiosité. Il représente également un plus pour la réussite des garçons.

« À l’heure où l’informatique fait partie intégrante de la vie des enfants, le tableau interactif est une méthode d’enseignement adaptée à cette réalité qui rend tangible et tactile ce qui ne l’était pas auparavant. La possibilité pour l’élève de toucher un objet rend l’apprentissage plus réel et plus concret. L’accès à un réseau d’échange et de partage de stratégies sur le tableau interactif à partir de différents sites éducatifs permet par ailleurs de donner une plus value à l’enseignement », explique la présidente de la Commission scolaire de l’Estuaire, Mme Ginette Côté, qui tient à remercier chaleureusement les dirigeants de la compagnie Cargill et de la Fondation de l’entreprise pour leur participation à ce projet extraordinaire.

Le tableau facilite également la consultation de sites Internet, d’images liées à une thématique abordée en classe ou la présentation de consignes pour un travail. Il facilite aussi la mise en commun de travaux et permet l’insertion de photographies, d’acétates numériques ou la présentation d’un document PowerPoint, il permet d’annoter, de surligner, d’encercler et d’enregistrer le travail des élèves et il ne s’agit là que de quelques exemples des infinies possibilités de cet outil pédagogique à la fine pointe de la technologie.

Une première phase d’implantation du projet est déjà en cours de réalisation alors que onze tableaux seront prochainement distribués à raison d’un par établissement à l’exception de quelques écoles qui recevront leurs tableaux lors de la seconde phase qui permettra de finaliser la répartition des 30 tableaux d’ici la fin du mois d’octobre. L’équipe des services informatiques se fixe par la suite l’objectif que tous les tableaux soient installés et fonctionnels d’ici la fin de l’année 2010.

Actuellement, les écoles de la Commission scolaire de l’Estuaire comptent une trentaine de tableaux interactifs dont 26 dans le secteur de la Haute-Côte-Nord où les enveloppes du CLD et du Pacte de la ruralité ainsi que d’autres partenaires du milieu ont contribué à équiper les écoles de cette technologie d’avant-garde.

Laisser un commentaire