TBI : La routine avec le tableau

0

Sherbrooke – « Je suis très loin d’avoir fait le tour des possibilités que peut offrir ce tableau interactif. On devient vite accro! À partir de la première minute d’utilisation il a fait partie de mon quotidien. Je découvre des options chaque jour », dit Sylvie Daigle.

Mme Daigle, enseignante en adaptation scolaire, à l’école Brébeuf de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, est titulaire d’une classe de sept élèves en trouble de la communication. Elle utilise un Activboard depuis janvier 2009.

Branché directement à un ordinateur et à un projecteur, le tableau blanc interactif est un écran d’ordinateur géant sur lequel l’enseignant agit à l’aide d’un stylet qui reproduit les actions d’une souris et permet d’écrire comme sur un tableau de classe régulier, mais avec toutes les fonctionnalités de l’ordinateur en prime, accès à Internet inclus.

Elle a suivi quelques formations pour apprendre à connaître son tableau. « La formation a été très utile. Afin de pouvoir monter des activités pédagogiques, j’aimerais bien en avoir une autre. On doit aussi le manipuler pour apprendre son fonctionnement plus technique. »

Elle intègre maintenant le tableau à sa routine du matin avec les élèves. « Nous commençons notre journée par une chanson animée sur le tableau. Ensuite, nous faisons le calendrier ou le mot du jour. Les élèves sont très heureux et très motivés de venir au tableau. »

Elle indique qu’elle a numérisé plusieurs livres et d’autres matériels imprimés afin de les projeter au tableau et de pouvoir les annoter avec ses élèves. « En mathématiques, nous jouons aux dominos avec les dés et nous faisons des additions. Ils adorent. »

« C’est un outil très motivant pour les élèves et l’enseignante », conclut-elle.

Par Martine Rioux

*Note aux lecteurs : De Marque, éditeur de l’Infobourg, est revendeur du tableau blanc interactif Activboard.

Laisser un commentaire