ANNONCE

10 pratiques pour déployer le numérique dans une école

Le 3e épisode de la saison 2 du balado Intention numérique porte sur le déploiement du numérique dans une école afin de permettre le développement de la compétence numérique des élèves. Dans cet article, nous vous présentons le top 10 des pratiques gagnantes, présenté au terme de la discussion par Sylvain Duclos.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

Marquer comme favori (0)
ANNONCE

Le 3e épisode de la saison 2 du balado Intention numérique porte sur le déploiement du numérique dans une école afin de permettre le développement de la compétence numérique des élèves. Dans cet article, nous vous présentons le top 10 des pratiques gagnantes, présenté au terme de la discussion par Sylvain Duclos.

Au début de l’épisode, les collaborateurs Myra Auvergnat-Ringuette, Mathieu Mercier et Marie-Hélène Demers ont présenté la manière dont les établissements scolaires dans lesquels ils travaillent se sont dotés de guides et d’un plan afin de structurer le développement de la compétence numérique chez leurs élèves.

À la fin de la discussion, Sylvain Duclos présente son top 10 des pratiques pour faciliter le déploiement dans une école. Le voici en bref :

  1. Informer les enseignants au sujet du Cadre de référence de la compétence numérique du ministère de l’Éducation du Québec :
    1. Donner des exemples d’activités (connectées ou non);
    2. Utiliser le balado Le plan numérique, qui présente l’ensemble des dimensions de la compétence numérique dans chacun de ses épisodes.
  2. Inventorier ce qui se fait déjà dans son milieu, s’en inspirer et chercher à le diffuser plus largement (ndlr : pourquoi pas en proposant un témoignage à l’École branchée!).
  3. Proposer des pistes pour bonifier ce qui existe déjà en dehors du numérique (ex. un projet de bande dessinée qui pourrait devenir numérique).
  4. Tabler sur l’expertise des leaders pédagonumériques, en misant sur leurs forces (ex. débat sur l’éthique, création numérique) pour guider les autres.
  5. Déterminer un profil de sorti réaliste pour les élèves de son établissement en se basant sur le Continuum de développement de la compétence numérique du ministère de l’Éducation du Québec
  6. Établir des habiletés pour chaque niveau en visant une progression, idéalement linéaire.
  7. Ne pas se restreindre à des outils précis :
    1. Par exemple, on ne fait pas du Word, on découvre un traitement de texte.
    2. Proposer des activités ludiques pour découvrir des fonctionnalités : découvrir les menus, partager un fichier, collaborer, etc.
  8. Cibler des tâches plus techniques à travailler dans le temps avec les élèves (ex. blitz pour apprendre à envoyer un courriel, à ajouter une pièce jointe).
  9. Ne pas s’attacher au plan. Il est voué à changer puisque le numérique est en constante évolution et que les élèves changent à chaque année. Il faut le voir comme un document de travail qui s’adaptera dans le temps.
  10. Accompagner et donner des moments de partage pour permettre aux enseignants d’approfondir leur réflexion, de valider leurs pratiques, de faire émerger de nouvelles idées (le dernier, mais non le moindre!)

Nous vous invitons à écouter l’épisode complet.

À voir aussi : La progression des apprentissages numérique développée au Centre de services scolaire des Navigateurs

Vos commentaires

Pour commenter ce sujet et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

Martine Rioux
Martine Rioux
Après des études en communication publique, Martine a été journaliste pour différentes publications, avant de poursuivre sa carrière comme conseillère en communications interactives chez La Capitale, groupe financier, puis chez Québec numérique, organisme dont elle a pris la direction générale avant de faire le saut comme conseillère politique au cabinet du ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale. Elle est aujourd'hui rédactrice en chef adjointe et chargée de projets spéciaux à l'École branchée. Son rêve : que chacun ait accès à la technologie et puisse l'utiliser comme outil d’apprentissage et d’ouverture sur le monde.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :