Une enseignante crinquée en quête d’équilibre

Nous avons rencontré Julie Fortin, enseignante à la maternelle à l’École au Millénaire, qui nous parle d’équilibre vie-travail, de bienveillance et d’identité professionnelle.

Texte par Alexane St-Amant Ringuette

Lorsqu’on est passionnée d’éducation, on veut participer à tous les événements et instaurer toutes les nouvelles pédagogies dans sa classe mais parfois, on oublie le temps considérable qu’on investit. Julie a commencé à se poser des questions essentielles : pourquoi je fais tout ça? Est-ce que je dois en faire autant tout le temps? Si je fais un projet de moins, est-ce que mes élèves vont être malheureux pour autant?

C’est en prenant le temps de réfléchir que Julie a pris conscience de ce qu’elle voulait vraiment et de la place que l’enseignement devait prendre dans sa vie. Au cours de la dernière année, elle a cherché un meilleur équilibre afin de se respecter davantage en tant qu’enseignante, mais aussi en tant que femme, maman et amie.

On vous invite à écouter cette entrevue pour découvrir le témoignage d’une enseignante qui apprend à faire preuve de bienveillance envers elle-même et à développer cette qualité chez ses élèves.


Recevez chaque semaine l’actualité pédagogique que nous préparons pour vous dans notre Hebdo gratuit :



Stéphanie est directrice du développement à l'École branchée. Elle est aussi coach professionnelle certifiée en PNL chez La Famille De Ma Vie - Coaching, en plus d'animer des ateliers auprès des jeunes pour favoriser un sain développement émotionnel et comportemental. Elle s'implique également auprès de différentes organisations, dont la YWCA qui vient en aide aux femmes qui vivent de l'itinérance.