ANNONCE

Un agenda scolaire numérique québécois à l’essai au préscolaire et au primaire

Planitou, une application numérique d’abord conçue pour permettre aux éducatrices des centres de la petite enfance de communiquer plus efficacement avec les parents, est en voie d’être adaptée pour répondre aux besoins du préscolaire et du primaire. Une soixantaine d’enseignantes du réseau scolaire québécois testent actuellement l’outil.

Publié le :

Classé dans :

Planitou, une application numérique d’abord conçue pour permettre aux éducatrices des centres de la petite enfance de communiquer plus efficacement avec les parents, est en voie d’être adaptée pour répondre aux besoins du préscolaire et du primaire. Une soixantaine d’enseignantes du réseau scolaire québécois testent actuellement l’outil.

« L’an passé, nous avons débuté l’adaptation de Planitou avec l’agenda scolaire numérique, un album photo et vidéo, un module d’observation des compétences ainsi qu’un outil de vidéoconférence adapté aux enfants d’âge préscolaire », explique Jonathan Thivierge, président et directeur général de Planitou.

« Le but est de regrouper dans un seul outil des fonctionnalités qui sont normalement dispersées entre plusieurs applications. Nous avons également un grand souci que l’interface soit simple à utiliser pour les petits », ajoute-t-il.

Pour l’année scolaire 2021-2022, le projet se poursuit avec des enseignantes de maternelle 4 et 5 ans ainsi que de 2e année. Le projet-pilote est réalisé en partenariat avec le Service national du RÉCIT de l’éducation préscolaire. Des modifications ont été apportées à l’outil afin de s’adapter au nouveau programme d’éducation préscolaire et la première version d’un portfolio numérique est actuellement à l’essai.

Bye bye agenda papier

Suzanne Larocque est enseignante de maternelle au Centre de services scolaire de Montréal, dans un milieu pluriethnique et défavorisé. Lorsqu’elle s’est portée volontaire en septembre 2020 pour participer au projet-pilote, ce fut un véritable saut dans le vide pour elle. « Je n’étais pas techno du tout. »

Aujourd’hui, elle affirme qu’elle ne reviendrait plus en arrière. Elle est prête à délaisser l’agenda papier pour un outil de communication numérique. Elle peut maintenant envoyer un même message à l’ensemble des parents en un seul clic (au lieu d’écrire le même message dans tous les agendas papier ou de l’imprimer en multiples copies). Elle peut envoyer des messages personnalisés, préparer ses courriels à l’avance et les envoyer à l’heure de son choix.

Avantage de taille, elle voit maintenant quand les parents consultent ses messages et ceux-ci peuvent lui répondre par voie électronique instantanément. Également, dans le cas d’enfants en garde partagée, les deux parents reçoivent les communications en tout temps, ce qui peut faciliter les suivis.

« J’ai appris à maîtriser les fonctionnalités très rapidement. Je prends également le temps, en début d’année scolaire, d’expliquer aux parents comment l’outil fonctionne. Il ne faut pas prendre pour acquis que tous maîtrisent le numérique », dit-elle.

Vidéoconférence adaptée

Si elle apprécie les communications plus fluides avec les parents, elle a eu un véritable coup de cœur pour la vidéoconférence intégrée à Planitou. « C’est simple et épuré visuellement, il n’y pas de surcharge cognitive comme dans les autres outils. C’est parfait pour mes petits élèves », fait remarquer Mme Larocque.

Elle indique aussi que la vidéoconférence développée par Planitou est beaucoup moins énergivore côté bande passante que d’autres outils semblables, en plus de fonctionner sur des appareils électroniques plus vieux. « L’an dernier, 50 % de mes élèves faisaient l’école à distance à partir d’un cellulaire », précise-t-elle.

Le lancement de la version officielle de Planitou est prévu pour la rentrée 2022, alors que l’application devrait être rendue disponible à l’ensemble des centres de services scolaires du Québec. Des ponts de connexion devraient être possibles pour les utilisateurs du portail scolaire Mozaïk.

À l’heure où certains centres de services scolaires du Québec interdissent l’usage d’applications qui sont uniquement disponibles en anglais, comme nous vous le rapportions il y a quelques semaines, Jonathan Thivierge croit que Planitou pourrait devenir une option intéressante pour répondre à certains besoins.

À propos de l'auteur

Martine Rioux
Martine Rioux
Martine Rioux est rédactrice et gestionnaire de projets d’éditions numériques. Au fil de ses expériences, elle a développé une solide expertise en lien avec la transformation numérique dans divers secteurs d’activités (éducation, culture, administration publique, etc.). Elle maîtrise les subtilités de l’univers numérique, ses enjeux, ses possibilités et sait les vulgariser en deux clics de souris. Elle est notamment rédactrice en chef des médias de l’École branchée. Son rêve : que chacun ait accès à la technologie et puisse l'utiliser comme outil d’apprentissage et d’ouverture sur le monde.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

Les outils numériques expérimentés durant la pandémie sont là pour rester

Le passage à l’enseignement à distance aura été l’occasion pour les enseignants, chargés de cours et professeurs de tous les ordres primaire, secondaire, collégial et universitaire) d’expérimenter de nouveaux outils numériques. À l’heure où les élèves et les étudiants sont de retour en classe, des acteurs du milieu de l’éducation posent un regard sur les usages pour que certains acquis demeurent.

Une ressource pour aider les élèves du secondaire dans leurs productions numériques écrites

Les enseignants qui constatent que leurs élèves ont de la difficulté à utiliser le numérique pour rédiger un travail disposent maintenant d’une ressource de plus pour mieux les accompagner. La plateforme SAMI-PRO, qui vise à aider les jeunes à l'école, dans leur vie professionnelle et dans leur vie personnelle, propose un nouveau module à leur intention : production numérique écrite. 

Le top 10 d’outils techno de 2021 d’Alexandra Coutlée

Dans cet article, notre collaboratrice Alexandra Coutlée nous partage son top 10 d'outils technos de 2021. De quoi faire de belles découvertes!