Trucs et bonnes pratiques pour enseigner en ligne

Comment encourager les élèves en difficulté d’adaptation face à l'apprentissage en ligne de participer aux activités proposées? Cette question en tracasse plus d'un en ce moment puisque c'est le défi de cette année. Voici quelques ressources et outils pour y arriver.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

ANNONCE
Ajouter aux favoris (0)

Comment encourager les élèves en difficulté d’adaptation face à l’apprentissage en ligne de participer aux activités proposées? Cette question en tracasse plus d’un en ce moment puisque c’est le défi de cette année. 

Il existe des outils pour être plus spontané et plus décontracté en visioconférence, et ainsi favoriser l’interaction avec les jeunes. Pour pallier la surcharge cognitive de l’apprentissage en ligne et pour réduire le stress, on peut prendre le temps de faire des activités de détente en début de journée : bricolage, respiration, mots-croisés, mini-quiz, etc. 

Voici un exemple d’activité à réaliser avec les élèves, extraite du padlet collaboratif « Projet Spontractré ». Ce padlet contient des idées et activités énergisantes à faire en synchrone. Les enseignants peuvent également le bonifier.

D’autres idées sont également disponibles sur le site sessionlabs.com.

Activité : La question du jour

Il s’agit de poser une question aux jeunes qu’ils répondront en un ou deux mot(s). Avec Mentimeter, une application gratuite en ligne qui permet de créer des présentations interactives, on peut montrer les réponses des élèves à une question instantanément. Il suffit de mettre le lien Mentimeter dans le « chat ». Une fois que les élèves ont terminé, on affiche la « tempête de mots » de Mentimeter. Cette méthode permet notamment de faire un retour sur une activité ou sur le cours précédent, ou de prendre le pouls du groupe en début de journée.

On peut aussi poser des questions précises qui n’ont pas de mauvaise ou de bonne réponse pour encourager les élèves à participer, telles que celles-ci.

  • Si tu rencontrais un génie, quels seraient tes trois souhaits?
  • Si tu avais une machine à remonter dans le temps, tu reculerais à quel moment?
  • Si tu pouvais rencontrer quelqu’un de célèbre, qui serait cette personne?
  • Qu’apporterais-tu sur une île déserte?

Bonnes pratiques en ligne

  • Il ne faut pas négliger l’importance de l’accueil des élèves. Il est recommandé de saluer chacun en mentionnant son prénom lorsque celui-ci arrive dans la session en ligne. 
  • Écrire les consignes dans le clavardage permet aux élèves de s’y référer rapidement et aux enseignant(e)s d’éviter d’avoir à les répéter.
  • Afficher l’ordre du jour ou le plan de travail à l’écran peut aussi aider à suivre le déroulement du cours. 
  • Il est préférable d’utiliser une fenêtre de clavardage privée si on doit s’adresser à une personne à la fois.
  • Utiliser des écouteurs confortables munis d’un microphone. Un bon écouteur de travail facilitera la captation de vos paroles et réduira les nuisances sonores ambiantes.

Pour approfondir vos connaissances et obtenir davantage d’outils pour parfaire vos visioconférences, consultez notre dossier complet réalisé en collaboration avec le Lab-École.

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

Maryline Barrette Dubé
Maryline Barrette Dubé
Diplômée d’un baccalauréat en communication publique, « marketer » depuis plus de 15 ans, Maryline oeuvre au rayonnement des activités de l’École branchée et à faire connaître le mandat de l’organisation depuis 2018. C'est une maman dévouée, épicurienne assumée et amateure de IPA qui, dans ses temps libres, aime bloguer.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :