Transformer son évaluation pour développer le désir d’apprendre

Nous avons rencontré Frédéric Coté, enseignant de mathématiques au Séminaire Saint-François, et ses élèves, qui nous partagent les retombées des nouvelles pratiques d’évaluation mises en place dans l’école.

Texte par Alexane St-Amant Ringuette

Lors de sa participation au CréaCamp Valcartier en 2018, Frédéric a été marqué par la façon de voir de Catherine Michaud, facilitatrice de la thématique sur l’évaluation. Frédéric a rapporté de nouvelles idées et a fait émerger une réflexion au sein de son équipe pour évaluer différemment.

Depuis septembre, les notes chiffrées ont été remplacées par des grilles qui permettent aux élèves de comprendre où ils sont rendus par rapport aux compétences mathématiques et aux compétences globales. Les élèves s’autoévaluent en complétant un bilan et, plutôt que de réaliser un examen final, ils participent à des rencontres individuelles de fin d’étape avec leur enseignant.

Motivation, autonomie et mentalité de croissance : le point de vue des élèves

Lorsqu’on les questionne sur les retombées de cette nouvelle façon d’évaluer, les élèves répondent notamment que ça les motive et leur donne envie de s’améliorer, que ça les rend plus autonomes et responsables et que ça les aide à comprendre réellement à quoi servent les mathématiques.

« Ce que je rêve, c’est d’arriver à un moment où on entre en classe et on se demande : qu’est-ce qu’on apprend aujourd’hui? » – Frédéric Côté

On vous invite à écouter l’entrevue afin de découvrir les raisons qui ont motivé Frédéric à transformer ses pratiques d’évaluation et d’entendre ses élèves parler des impacts que ces changements ont eus sur leurs apprentissages.

Réalisé avec le soutien de Carrefour Éducation
Carrefour éducation


Recevez chaque semaine l’actualité pédagogique que nous préparons pour vous dans notre Hebdo gratuit :