Blockchain? Tu as dis block…. chain?

0

Le Rendez-vous Francophone des Écoles en Réseau est un événement annuel où le partage de pratiques et d’activités réalisées en classe est à l’honneur. C’est sous le thème L’école en jeu(x) que l’édition 2019 du REFER a permis aux participants de s’inspirer pour faire évoluer leurs pratiques.

Un atelier auquel j’ai participé est celui sur la blockchain présenté par Mathieu Charbonneau de l’Académie Prodigi. Une réalité en émergence habituellement connue par les plus grands geeks et technophiles de ce monde. C’est dans le but de réinventer un système de cryptomonnaie dans une philosophie de complète transparence que la blockchain a été créée. Mais comment fonctionne la blockchain? Laissez-moi tenter une vulgarisation de ce concept qui peut donner du fil à retordre à tous les néophytes en la matière.

Block chain 101

Qu’est-ce que la blockchain? Pour l’expliquer, M. Charbonneau a débuté sa présentation en faisant un bref retour sur l’histoire de la monnaie et les limites ou problèmes qui découlent de notre système actuel : centralisation, identité, dévaluation.

Il a ensuite partagé les fonctionnalités recherchées dans le scénario où nous avions à reconstruire un tout nouveau système. On peut alors rêver de décentralisation, d’anonymat, d’absence de dévaluation, de frais minimes et de sécurité. Des gens ont tenté de créer ce type de système et plusieurs tentatives ont échoué avant qu’une solution viable voie le jour.  

À ce jour, la monnaie la plus connue est le bitcoin. Créé par un japonais, le bitcoin sert de monnaie d’échange, et peut prendre de la valeur d’année en année.

Comment ce système fonctionne-t-il?

Imaginons que nous jouons au poker en utilisant des bitcoins au lieu de l’argent tel qu’on le connaît.

Lors du jeu, on s’imagine qu’une personne demande à voir toutes les traces de ce qui se fait lors de la partie. Dans le modèle actuel, les banques joueraient ce rôle. Or, dans un système de rêve, chacun pourrait tenir son propre registre de gains et de pertes ou une personne à l’extérieur du jeu pourrait se proposer pour le faire. Afin de s’assurer que chacune des transactions est valide, des principes de cryptographie sont utilisés.

Une fois les transactions validées, elles se retrouvent alors dans un groupe et devront être sélectionnées par un “mineur” qui est responsable de bâtir un bloc de transactions.

Qu’advient-il des blocs par la suite?

Pour publier son bloc dans la blockchain, le mineur doit résoudre une énigme cryptographique. S’il est le premier à le faire parmi les autres mineurs en compétition avec lui, son bloc sera accepté dans la chaîne. À ce moment, il recevra un certain nombre de bitcoins pour son service de minage en plus de toucher des frais des personnes dont les transactions se retrouvent maintenant dans la blockchain.

Qui peut être mineur? Tout le monde! Voilà pourquoi ce système est décentralisé puisque ce ne sera pas seulement les gros joueurs qui pourront tirer des revenus.

C’est bien beau cette technologie, mais en quoi ça peut être utilisé en éducation?

Potentiel pédagogique du concept de blockchain et de cette nouvelle réalité

Il existe plusieurs situations d’apprentissage en lien avec le concept de blockchain qui pourraient être vécues par les élèves. Voici quelques exemples :

Créer sa propre monnaie virtuelle à l’échelle de l’école

Il est possible d’utiliser le principe de cryptomonnaie à l’échelle de l’école pour permettre aux jeunes d’acheter des items au magasin général, ou pour consolider un système d’émulation ou de renforcement positif.

Créer son portfolio électronique

Tout au long de son expérience éducative, l’élève peut recevoir des badges et les publier dans la blockchain. Cela officialise les compétences acquises au cours de l’année et offre une tribune pour valoriser les apprentissages.

Explorer les problématiques de contrôle de la propriété intellectuelle et de plagiat

Avec la quantité phénoménale de contenu publié sur internet, la propriété intellectuelle est un aspect essentiel à aborder en classe. Il pourrait être intéressant de dresser une liste des avantages de publier son contenu dans la blockchain puisque toutes les informations liées au moment de publication seraient rendues publiques et non modifiables (il faut se rappeler que sur les plupart des sites internet, il est possible de changer la date de publication d’une page Web, d’un article ou d’une chronique).

Explorer la notion de vie privée avec les élèves

Une des finalités des systèmes de cryptomonnaie est de s’assurer de l’anonymat des personnes impliquées dans les transactions. La vie privée est donc respectée. En comparant notre système actuel avec celui de la cryptomonnaie, il est possible de relever les limites et les avantages de chacun des systèmes pour éventuellement imaginer le futur de l’économie mondiale.

Approfondissement du concept de minage sous un aspect statistique ou financier

Le processus de minage implique la résolution de problèmes cryptographiques dont il serait très intéressant d’aborder avec nos jeunes du secondaire. Combien de mineurs essaient de publier sur la chaîne? Combien de temps cela prend-il approximativement pour résoudre le problème et publier? Quels sont les éléments qui augmentent nos chances de trouver la réponse avant tous les autres? Est-ce que ça vaut la peine de se lancer dans le minage? Est-ce que ça vaut la peine d’investir dans la cryptomonnaie? Ce sont là des exemples de questions qui pourraient être réfléchies dans un contexte statistique ou même financier.  

Relever les faiblesses et les limites du Bitcoin

Il est évident que lorsqu’on crée quelque chose de nouveau, ce n’est pas parfait. Le bitcoin étant la première cryptomonnaie viable, il est certain qu’elle a ses limites et ses faiblesses.  Quelles sont-elles? Comment pourrions-nous les adoucir ou les enrayer? Les élèves pourraient même essayer d’ajouter un message secret ou de décoder les messages secrets existants dans la blockchain du Bitcoin.

Réfléchir à des questions d’ordre éthique en lien avec notre utilisation des TIC

Utilisée très fréquemment en communication, notamment dans les milieux militaire, gouvernemental et privé, la notion de cryptographie a un rôle essentiel sur la cryptomonnaie, d’où son nom. En se questionnant sur le fonctionnement actuel des systèmes bancaires en ligne, plusieurs questions éthiques se posent quant à notre identité numérique et aux traces que nous laissons sur le Web.

Soumettre sa démarche dans l’atteinte d’une compétence

Il est connu que pour créer ou modifier une habitude de vie, le fait d’être redevable est un aspect non négligeable. En publiant son plan de développement personnel et/ou professionnel, nous nous engageons à entamer cette démarche officiellement.  Qu’on soit élève, étudiant ou professionnel, ce processus peut être très bénéfique et favoriser la motivation.

Enfin, il serait intéressant de présenter les concepts de blockchain, de cryptage et de cryptographie afin de discuter avec vos élèves des utilisations possibles qu’ils en feraient.  Ce qui en sortirait pourrait être très surprenant.

Qu’est-ce que vous croyez qui pourrait s’appliquer à votre contexte? Le futur est si proche que l’inventer avec les élèves ne peut que les stimuler puisqu’ils y seront acteurs!

Recevez chaque semaine l’actualité pédagogique que nous préparons pour vous dans notre Hebdo gratuit :



Julie R-Bordeleau est enseignante de formation et maintenant maman à la maison. Elle est aussi auteure, blogueuse, conférencière et pigiste en éducation. Elle collabore notamment avec l’École branchée, Carrefour éducation et Alloprof Parents. Elle adore découvrir de nouvelles ressources et approches éducatives. Apprenante à vie, elle est une passionnée d’éducation hors de la boîte, d'apprentissage libre et d'utilisation du numérique pour apprendre. Par ses multiples activités professionnelles et le blogzine Apprendre , elle inspire et aide les acteurs de changement en éducation qu'ils soient parents, éducateurs, enseignants ou professionnels dans le milieu à oser être le changement qu'ils désirent voir dans le monde. Son mantra: Apprendre de tout, partout, de toutes les façons!