ANNONCE
L'École branchée, un organisme à but non lucratif
ANNONCE

La recette des algorithmes

Nous avons rencontré Marjorie Paradis, conseillère pédagogique au service national du RÉCIT dans le domaine du développement de la personne (DP), qui nous parle de réflexion éthique et d’autonomisation en lien avec le numérique.

Publié le :

Classé dans :

Attention! Ce contenu a été mis à jour il y a plus de 3 ans. Il pourrait contenir des liens qui ne fonctionnent plus. Vous aimeriez que notre équipe le révise? N'hésitez pas à nous écrire!

Array

Nous avons rencontré Marjorie Paradis, conseillère pédagogique au service national du RÉCIT dans le domaine du développement de la personne (DP), qui nous parle de réflexion éthique et d’autonomisation en lien avec le numérique.

Texte par Alexane St-Amant Ringuette

Algorithmes, mégadonnées, big data… ces phénomènes sont souvent mal compris. À l’occasion du CréaCamp Lévis lors duquel Marjorie était facilitatrice autour du thème La recette des algorithmes, les participants ont vécu le même processus de réflexion éthique que l’on cherche à faire vivre aux élèves : ils ont compris que pour saisir l’impact des algorithmes dans notre vie, il faut d’abord comprendre le phénomène.

Dans cette entrevue, Marjorie souligne que le réel défi pour les intervenants du milieu scolaire est d’adopter une posture qui va amener l’apprenant à s’engager dans une réflexion éthique afin de comprendre les phénomènes liés au numérique, puis à le rendre autonome par rapport aux décisions et aux solutions à envisager.

Le processus d’autonomisation éthique

En plus de la compétence numérique, la littératie, la créativité et la pensée critique, la réflexion éthique est l’une des capacités cognitives du modèle théorique Processus d’autonomisation éthique développé par l’équipe du RÉCIT. Pouvant être mise à profit dans différents contextes, la réflexion éthique est une démarche simple qui nécessite de :

  • Prendre conscience d’une situation et en dresser un portrait global avec le regard le plus neutre possible;
  • dégager différents points de vue face à cette situation;
  • identifier les valeurs, les principes et les normes qui sous-tendent ces points de vue;
  • dégager des options envisageables;
  • faire des choix ou poser des actions qui favorisent le vivre-ensemble.

« On ne veut pas des individus compétents avec le numérique qui posent des actions au détriment des autres; on veut des individus qui sont capables de tenir compte de l’aspect citoyenneté et d’agir avec empathie, ouverture et solidarité » – Marjorie Paradis

On vous invite à écouter l’entrevue pour entendre Marjorie au sujet d’un processus qui permet aux apprenants de faire des choix, de prendre des décisions éclairées et d’envisager des solutions qui contribuent au vivre-ensemble.

À propos de l'auteur

Stéphanie Dionne
Stéphanie Dionnehttps://ecolebranchee.com/famille
Stéphanie est directrice du développement et animatrice des Rendez-vous pédagogiques à l'École branchée. Avec son dynamisme, sa créativité et son expertise, Stéphanie Dionne incarne un modèle de leadership inspirant et est déterminée à offrir aux acteurs du milieu scolaire les outils nécessaires pour mieux préparer les jeunes à réussir dans un monde en perpétuelle transformation. En tant que coach professionnelle certifiée en PNL, son approche est résolument axée sur le développement de relations de qualité. Sa contribution remarquable à la célébration de pratiques pédagogiques innovantes a été reconnue en 2023 par l'AQUOPS, qui lui a décerné le prix Chapo dans la catégorie Impact remarquable.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Reproduction de textes

Toute demande de reproduction des articles de l'École branchée doit être adressée à l'organisme de gestion des droits Copibec.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

Le cours d’éducation à la citoyenneté doit enseigner l’essentiel : la démocratie et l’État de droit

Dans un contexte où plusieurs observateurs constatent un recul de la démocratie à travers le monde, un cours d’éducation à la citoyenneté est une initiative qui doit être saluée. Frédérick Guillaume Dufour, professeur au Département de sociologie à l'Université du Québec à Montréal, explique pourquoi dans ce texte.

12 conseils concrets pour démarrer dans l’éducation à l’esprit critique

« L’éducation à l’esprit critique n’est pas une éducation au doute, mais à une confiance bien calibrée, ajustée par rapport à la qualité des informations disponibles et aux connaissances. » Voici 12 conseils concrets pour faire de l’éducation à l’esprit critique en classe.

Éducation et citoyenneté au coeur du nouveau Plan d’action jeunesse du Québec

Le gouvernement du Québec a récemment lancé son Plan d’action jeunesse 2021-2024. Celui-ci est le reflet des priorités exprimées par les jeunes de 15 à 29 ans, recueillies dans les derniers mois au cours d’une consultation. L’éducation et la citoyenneté y trouvent des places de choix.