ANNONCE

De victime à superhéros contre l’intimidation

En avril dernier, le jeune Maxime Collard, 12 ans, et sa mère, Isabelle Marchand, ont organisé une grande marche à Sorel-Tracy dans le but de dénoncer l’intimidation à l’école. Aujourd’hui, ils recevront tous les deux le prix de la tolérance Paul Gérin-Lajoie, remis par la Fondation de la tolérance.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

Marquer comme favori (0)
ANNONCE

En avril dernier, le jeune Maxime Collard, 12 ans, et sa mère, Isabelle Marchand, ont organisé une grande marche à Sorel-Tracy dans le but de dénoncer l’intimidation à l’école. Aujourd’hui, ils recevront tous les deux le prix de la tolérance Paul Gérin-Lajoie, remis par la Fondation de la tolérance.

Dans différents médias, notamment la populaire émission Tout le monde en parle, le jeune Maxime a dénoncé la violence à l’école. Lui-même a commencé à être victime d’intimidation à la maternelle. Cela ne s’est jamais arrêté depuis. Durant l’entrevue, il avoue même avoir envisagé de mettre fin à ses jours.

Après avoir lancé un appel sur Facebook, Maxime a organisé une grande marche avec sa mère. La ministre de l’Éducation, Line Beauchamp, et le comédien Jasmin Roy, dont la fondation lutte contre l’intimidation en milieu scolaire, y ont notamment participé. Ils ont aussi lancé une pétition.

« Maxime Collard et Isabelle Marchand nous ont démontré au printemps dernier ce qui peut être fait afin de lutter contre l’exclusion et l’intimidation », a mentionné la directrice de la Fondation de la tolérance, Anne Lagacé Dowson, dans un communiqué. Les récipiendaires précédents de ce prix sont le Père Emmett « Pops » Johns et le Dr Gilles Julien.

La Fondation de la tolérance offre des ateliers dans les écoles afin d’éveiller la conscience des jeunes au respect des différences. Depuis 1995, elle a visité 550 écoles et offert 6800 ateliers.

Un livre pour contrer l’intimidation

Par ailleurs, la coach de vie et éducatrice spécialisée Nancy Doyon vient de lancer un livre intitulé Non à l’intimidation. Il vise à donner aux jeunes de 7 à 12 ans des outils pour se défendre efficacement contre l’intimidation. « Les intimidateurs s’en prennent rarement aux jeunes qui font preuve d’affirmation de soi et qui ont une attitude qui reflète la confiance en soi. Voilà donc les attitudes à développer pour contrer l’intimidation », mentionne-t-on dans le communiqué.



À lire aussi :

S’outiller pour combattre la cyberintimidation

Prévenir l’intimidation dès le préscolaire

La cyberintimidation : véritable fléau sur le Web

Vos commentaires

Pour commenter ce sujet et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

Nathalie Côté
Nathalie Côté
Nathalie est journaliste. Ses thèmes de prédilection sont la famille, l’éducation, la santé, la consommation, l’environnement et les phénomènes sociaux. Elle collabore notamment au journal La Presse.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :