Bonne journée mondiale des enseignantes et des enseignants!

0

C’est aujourd’hui la journée mondiale des enseignantes et des enseignants! L’École branchée célèbre cette journée en votre honneur et vous partage les communiqués à ce sujet reçus de nombreux organismes!

Déclaration du premier ministre à l’occasion de la Journée mondiale des enseignants

OTTAWA, le 5 oct. 2017 /CNW/ – Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion de la Journée mondiale des enseignants :

« Aujourd’hui, nous nous joignons à la communauté internationale pour célébrer les enseignants. À l’occasion de la Journée mondiale des enseignants, nous rendons hommage au travail que font les enseignants et les éducateurs pour façonner nos communautés et notre monde pour le mieux.

« Les enseignants sont des gens remplis de compassion, de curiosité, qui cherchent constamment de nouvelles façons de relever les défis et d’expliquer des enjeux complexes. Ils comprennent qu’il est plus important d’être à l’écoute de leurs élèves que d’avoir toutes les réponses, et ils travaillent sans relâche pour faire en sorte que les élèves aient les outils nécessaires pour trouver les réponses et pour prendre en main leur propre avenir. Par-dessus tout, les enseignants aident les élèves à sortir de classe en faisant preuve de respect envers les autres et eux-mêmes. Ils savent que leurs élèves contribueront à façonner le monde, et ils ont un impact remarquable sur ce monde, tous les jours, en classe.

« Le thème de cette année, Enseigner en liberté, autonomiser les enseignants, met en lumière le rôle important que jouent les enseignants à concrétiser les Objectifs de développement durable des Nations Unies. Lorsque les enseignants ont la liberté et le soutien nécessaires pour aider les élèves à réaliser leur plein potentiel, des sociétés entières bénéficient d’une plus grande prospérité et d’une démocratie plus solide.

« Le Canada travaille à faire avancer l’Objectif de développement durable 4, qui vise à assurer une éducation de qualité et inclusive pour tous, et à promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. Dans le budget de 2017, nous avons accru l’accès au financement pour aider les adultes à retourner plus facilement aux études. Nous avons également fait des investissements dans les services de garde, notamment dans la formation et le soutien des éducateurs de la petite enfance. L’an dernier, nous avons aussi créé un crédit d’impôt pour les enseignants et les éducateurs de la petite enfance, ce qui représente un appui important pour aider leurs élèves à réussir. Grâce à notre politique féministe d’aide internationale, nous aidons les femmes et les filles à travers le monde à obtenir des opportunités égales d’éducation. Nous investissons aussi dans les écoles canadiennes ainsi que dans l’éducation des autochtones partout au pays.

« Je suis très fier d’avoir été enseignant, et j’ai un immense respect pour le travail que font les enseignants chaque jour. C’est pourquoi je suis très heureux d’ouvrir la période de mise en candidature aux Prix du premier ministre pour l’excellence dans l’enseignement et pour l’excellence en éducation de la petite enfance de cette année. Ces prix permettent de souligner le travail d’enseignants exemplaires, qui préparent la prochaine génération à réussir dans notre économie en évolution. Cette année, nous ajoutons 17 prix visant à honorer des enseignants inspirants en science, en technologie, en ingénierie et en mathématiques. Ces enseignants encouragent l’innovation qui permet au Canada d’aller de l’avant, demain comme aujourd’hui. J’invite tous les Canadiens à rendre hommage aux enseignants qui font une vraie différence et à proposer leur candidature aux prix.

« Au nom du gouvernement du Canada, je tiens à remercier tous les enseignants et les éducateurs au Canada ainsi qu’à travers le monde qui nous aident à réussir en tant qu’individus et qui aident nos sociétés à prospérer. Vous donnez le meilleur de vous-mêmes et, chaque jour, vous changez des vies pour le mieux. »

Le présent document se trouve également à l’adresse suivante : http://pm.gc.ca

 

SOURCE Cabinet du Premier ministre du Canada


Journée mondiale des enseignantes et enseignants : la Fondation Monique-Fitz-Back souligne l’engagement de 12 enseignant(e)s de la grande région de Montréal

Québec, le 5 octobre 2017 – Pour souligner la Journée mondiale des enseignantes et enseignants, la Fondation Monique-Fitz-Back a souligné l’engagement de 12 professeurs de la grande région de Montréal à l’occasion de son coquetel bénéfice annuel qui s’est tenu hier au Marché Bonsecours.
Le coquetel bénéfice de la Fondation, qui avait pour thématique Pousses de solidarité, s’est tenu sous la présidence d’honneur de monsieur Denis Leclerc, Premier vice-président au
développement du marché de l’épargne au Fonds de solidarité FTQ. Grâce à la vente des billets, aux dons et commandites et aux profits de l’encan silencieux, le coquetel bénéfice de la Fondation Monique-Fitz-Back aura généré un profit de près de 20 000 $. Cette somme sera investie dans le nouveau volet solidarité du programme d’aide financière de la Fondation et visera à soutenir les initiatives préscolaires et scolaires en lien avec la solidarité (ex : projets d’accueil pour nouveaux arrivants, de partage intergénérationnel, de soutien aux familles de milieux défavorisés, etc.).


ENSEIGNER, UNE EXPERTISE À RECONNAÎTRE

Québec, le 4 octobre 2017. – À l’occasion de la Journée mondiale des enseignants, qui se tient le 5 octobre, la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE) veut rendre hommage une fois de plus aux enseignantes et enseignants du Québec qui font un travail extraordinaire tous les jours, forts d’une riche expertise qu’ils veulent mieux faire connaître et reconnaître.

Le thème de la Journée, mis de l’avant par l’Internationale de l’Éducation (IE), va dans le sens des revendications du personnel enseignant québécois : Enseigner en liberté, donner le pouvoir aux enseignants. Il trouve un écho très positif au Québec, de même que dans les rangs de la FSE, qui travaille activement à la valorisation de la profession enseignante, au respect du jugement professionnel et à la reconnaissance de l’autonomie des enseignantes et enseignants.

« Prenons le temps de remercier les enseignantes et enseignants que nous représentons pour leur engagement dans cette profession à la fois exigeante et gratifiante. Ils travaillent fort pour faire de nos écoles et de nos centres des endroits où les élèves peuvent apprendre et s’épanouir, et ce, malgré des conditions qui ne sont pas toujours faciles. Le gouvernement doit réellement nous écouter et nous respecter comme acteurs et artisans de l’éducation au Québec. Cela doit se traduire dans les décisions prises tous les jours pour les élèves », a déclaré la présidente de la FSE, M me  Josée Scalabrini.

Pour valoriser la profession enseignante, la FSE mène cette année encore la campagne Prof, ma fierté!, dont le porte-parole pour une deuxième année n’est nul autre que le comédien et humoriste Pierre Hébert. Plusieurs activités seront au rendez-vous. Le coup d’envoi de la campagne sera d’ailleurs donné demain, en présence de M. Hébert, aux environs de 7 h 30, à l’émission Salut Bonjour (TVA)

Profil de la FSE
La Fédération des syndicats de l’enseignement regroupe 35 syndicats représentant plus de
65 000 enseignantes et enseignants de commissions scolaires de partout au Québec. Elle
compte parmi ses membres du personnel enseignant de tous les secteurs : préscolaire, primaire, secondaire, formation professionnelle et formation générale des adultes. Elle est affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

Laisser un commentaire