L’iPad à l’école Le Sommet : un bilan très positif

Depuis septembre 2014, les élèves de 1ère secondaire de l’école publique Le Sommet, à Québec, utilisent tous une tablette comme outil de travail. Des chercheurs dressent un bilan très positif de la première année de l’expérimentation, dont un taux de satisfaction des élèves de 97 %.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Depuis septembre 2014, les élèves de 1ère secondaire de l’école publique Le Sommet, à Québec, utilisent tous une tablette comme outil de travail. Des chercheurs dressent un bilan très positif de la première année de l’expérimentation, dont un taux de satisfaction des élèves de 97 %.

En septembre 2014, l’École secondaire Le Sommet, à Québec (Commission scolaire des Premières-Seigneuries) a débuté une expérience pédagogique visant à doter chaque élève de première secondaire d’une tablette pour apprendre à l’école.

Ce type de virage est encore peu commun dans le secteur public, mais l’école offre aux parents la possibilité d’acheter ou de louer l’appareil. La location, établie à 100 $ par année, équivaut selon la direction, en ajoutant les autres frais assumés par les parents, au cout moyen qu’ils défrayaient déjà pour le matériel scolaire avant l’arrivée des iPad.

L’équipe de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies en éducation a vérifié les impacts de l’introduction de la tablette après la première année de l’opération. L’enquête a été réalisée auprès de 157 élèves, 13 enseignants, et 41 parents. Les premiers résultats sont très positifs.

Les chercheurs font ressortir une liste de douze impacts qui sont avérés très positifs, dont :

  1. Amélioration de la motivation scolaire (95 % des répondants) ;
  2. Amélioration des habiletés de recherche d’information sur Internet 
(99 % des répondants) ;
  3. Amélioration des méthodes de travail 
des élèves (92 % des répondants) ;
  4. Amélioration de la qualité des travaux 
réalisés (95 % des répondants) ;
  5. Amélioration générale de la qualité de l’enseignement (89 % des répondants) ;
  6. Amélioration générale de l’expérience comme élève à l’école (89 % des répondants) ;
  7. Amélioration de la rapidité à réaliser des tâches scolaires (94 % des répondants) ;
  8. Amélioration de la collaboration avec d’autres élèves (97 % des répondants) ;
  9. Amélioration des compétences technologiques (100 % des répondants).

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Publicité par Google


À propos de l'auteur

Audrey Millerhttps://ecolebranchee.com
Éditrice du magazine École branchée, Audrey détient une formation universitaire de 2e cycle en technologies éducatives et un baccalauréat en communication publique. Membre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), elle s'intéresse particulièrement l'actualité liée au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias. Elle s'active à créer des ponts dans l'écosystème éducatif depuis 1999. Elle s'implique ces temps-ci notamment dans l'Association Edteq et en tant que membre du comité des communications de l'ACELF. En 2021, elle est reçue à l'Ordre de l'Excellence en éducation du Québec. Quand elle a du temps libre, elle est passionnée par ses enfants, ses lapins, les chevaux, le bon vin et... la programmation Web!

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!

Prochaines formations en direct