Plus d’un enseignant sur 2 utilise son argent personnel pour des projets de classe

Que ce soit à cause de coupures budgétaires, de lourdeur administrative ou de réorganisation du financement, 53 % des 814 enseignants sondés ont affirmé avoir utilisé leur propre argent pour acheter des fournitures scolaires ou mener à bien des projets de classe. Est-ce aussi votre cas?

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

Que ce soit à cause de coupures budgétaires, de lourdeur administrative ou de réorganisation du financement, 53 % des 814 enseignants sondés ont affirmé avoir utilisé leur propre argent pour acheter des fournitures scolaires ou mener à bien des projets de classe. Est-ce aussi votre cas?

Ce sondage nous provient des Etats-Unis. Il a été réalisé pour le compte de Horace Mann, une compagnie d’assurance dédiée aux éducateurs. Selon les répondants, les types de matériel dont le financement a fait défaut au cours de la dernière année scolaire sont principalement :

–       les fournitures de base (crayon, papier, etc.) (selon 51 % des répondants)

–       des outils pour les maths et les sciences (selon 40 % des répondants)

–       le matériel de lecture (selon 39 % des répondants)

Quatre enseignants sur cinq ont d’ailleurs affirmé avoir dû laisser tomber un projet qui était prévu, faute de financement.

Parmi ceux qui ont décidé d’utiliser leur propre argent, les trois quarts ont dépensé au moins 100 $US. De plus, 30 % ont dépensé entre 200 et 400 $US, et 13 % on dépensé plus de 600 $US! En 2011, l’entreprise Horace Mann avait obtenu des données semblables lors d’un autre sondage.

Aux Etats-Unis, l’entreprise Horace Mann est partenaire du site DonorsChoose.org, un service qui met en relation des enseignants ayant besoin de financer des projets et des donateurs de la communauté, sous le modèle du financement participatif (« crowdfunding »).

Ici, pourquoi ne pas aussi utiliser le financement participatif pour vos projets de classe?

Voici quelques sites qui le permettent :

Indiegogo (les créateurs de l’application iPad « J’accorde » l’ont utilisé)

Kickstarter

LaRuche (ville de Québec)

 

Utilisez le formulaire de commentaire ci-dessous pour nous parler de la façon dont vous arrivez à financer vos projets!

 

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Publicité par Google


À propos de l'auteur

Audrey Millerhttps://ecolebranchee.com
Éditrice du magazine École branchée, Audrey détient une formation universitaire de 2e cycle en technologies éducatives et un baccalauréat en communication publique. Membre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), elle s'intéresse particulièrement l'actualité liée au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias. Elle s'active à créer des ponts dans l'écosystème éducatif depuis 1999. Elle s'implique ces temps-ci notamment dans l'Association Edteq et en tant que membre du comité des communications de l'ACELF. En 2021, elle est reçue à l'Ordre de l'Excellence en éducation du Québec. Quand elle a du temps libre, elle est passionnée par ses enfants, ses lapins, les chevaux, le bon vin et... la programmation Web!

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l'École branchée

L'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!