Les plantes, épisode 1 : les graines

En éducation, j’appartiens à la branche de didactique des sciences qui se base sur une approche « hands-on ». Je propose ici de combiner les activités de jardinage scolaire aux activités d'étude des plantes.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

En éducation, j’appartiens à la branche« hands-on » de la didactique des sciences. Différents termes sont utilisés pour nommer cette approche pédagogique selon laquelle les élèves sont initiés aux concepts et à la pensée scientifique à partir d’activités d’investigation, d’observation de phénomènes, de manipulation de matériel et de réflexion sur leurs actions.

Je propose donc ici de combiner les activités de jardinage scolaire aux activités d’étude des plantes. Cet article et celui qui suivra sont loin de couvrir l’ensemble du sujet. Il s’agit plutôt d’exemples pour éveiller l’intérêt des élèves.

Attention : les graines commerciales vendues pour le jardinage sont souvent couvertes de fongicide. Il est préférable d’éviter de les faire manipuler par les élèves. Pour ces activités, procurez-vous les graines comestibles disponibles entre autres dans les épiceries et les magasins d’aliments naturels.

 

La découverte des graines

Il s’agit d’une activité automnale lors de laquelle les élèves partent à la chasse aux graines. Il est bien de les faire travailler en paires afin qu’elles ramassent ensemble le plus grand nombre de graines différentes possible. De retour en classe, les élèves sont invités à classer leurs graines en fonction de la couleur, de la dimension, de la forme, etc. Ils peuvent aussi explorer le comportement de ces graines dans l’eau : flottent-elles ou coulent-elles? Les élèves formulent une hypothèse qu’il leur faut justifier, puis vérifier. Ensuite, ils notent ou dessinent leur démarche dans un cahier de science.

L’activité sur les graines se termine par la fabrication d’une murale à laquelle participe tous les élèves et qui est exposée dans le corridor. Ce type d’activité de clôture permet de passer de l’enseignement des sciences STEM (Science, Technology. Engineering, Mathematics) à STEAM où le A représente les Arts.

La tomate est-elle un fruit ou un légume?

Pour répondre à cette question classique, il importe de prendre en considération le contexte d’usage de la tomate. En alimentation, tout végétal qui se mange généralement salé est nommé légume. Cependant, en botanique il en est tout autrement. Ne sont légumes que les plantes du groupe des fabacées, dont les graines se trouvent dans une gousse : les pois, les haricots, les lentilles, les pois chiches et toutes ces fèves rouges, blanches ou autres. Cependant, ce que l’on mange sont les fruits de ces plantes. Le fruit est l’organe qui sert à protéger les graines des plantes avant qu’elles atteignent leur maturité.

Le fruit est un organe d’une plante à fleurs et certains d’entre eux sont comestibles. Avec les élèves pourquoi ne pas faire une chasse aux graines des fruits comestibles : concombre, poivron, avocat, … les fraises ont-elles des graines? Et les bananes?

Dissection des graines

Il faut choisir de grosses graines telles que des graines de haricots ou de fèves de Lima. Il faut ensuite faire tremper les graines dans l’eau pendant au moins 24 heures, afin d’amollir le tégument, soit l’enveloppe qui recouvre la graine. Distribuez quelques graines à chaque élève et invitez-les à ouvrir délicatement la graine. Que découvrent-ils?

Je recommande l’usage de petites loupes pour bien observer la plantule.

Faire germer les graines

Voici une vidéo de quelques minutes qui explique comment s’y prendre pour faire germer les graines dans le but de manger les pousses. Cette activité est très facile à faire.

Vous pouvez même conserver des graines germées en tout temps dans la classe et permettre aux élèves d’en manger au besoin.

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Publicité par Google


À propos de l'auteur

Ninon Louise Lepage
Ninon Louise LePage est pédagogue et muséologue récemment sortie d’une retraite prématurée pour renaître comme désigner pédagogique. Elle a enseigné à l'Université du Québec à Montréal et à l'Université de Sherbrooke en didactique des sciences, en plus de travailler au Réseau canadien d'information sur le patrimoine comme expert-conseil en muséologie. Elle écrit également pour nos amis français chez Ludomag. Elle invite par ailleurs tous les intéressés à la contacter afin qu’elle parle de vous, vos élèves, votre école et vos expériences particulières en éducation au numérique et à l’informatique.

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!

Prochaines formations en direct