ANNONCE

L’histoire du siège de Québec et des batailles des plaines d’Abraham en visioconférence

La Commission des champs de bataille nationaux tire profit de la technologie pour rejoindre les élèves. En effet, elle a commencé à offrir, le 25 février dernier, une activité d’animation historique par visioconférence.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

Marquer comme favori (0)

La Commission des champs de bataille nationaux tire profit de la technologie pour rejoindre les élèves. En effet, elle a commencé à offrir, le 25 février dernier, une activité d’animation historique par visioconférence.

La nouvelle animation Montcalm, conçue par la Commission des champs de bataille nationaux, permet aux jeunes de découvrir, de façon interactive, l’histoire du siège de Québec et des batailles des plaines d’Abraham. L’animation en visioconférence, offerte en français ou en anglais et disponible dans les écoles de niveau secondaire au Canada, a été officiellement lancée le 25 février dernier au Quebec High School, à Québec, avec la participation de 23 élèves du cours d’histoire en 3e secondaire.

Sous les ordres du marquis de Montcalm, général des troupes françaises, en direct des plaines d’Abraham, les élèves ont pu faire un saut au temps des célèbres batailles, depuis leur salle de cours. Les jeunes recrues ont découvert les stratégies et manœuvres militaires de l’époque, manipulé des objets historiques, suivi le drill et survécu à la chirurgie de campagne…

Les plaines d’Abraham permettent déjà annuellement à plus de 2 000 groupes (soit environ 75 000 personnes) de découvrir leur patrimoine. Plus de 50 animations pédagogiques et activités divertissantes sont offertes aux jeunes du primaire et du secondaire, des terrains de jeux, des services de garde ainsi qu’aux groupes d’adultes.

Grâce à la visioconférence, d’une durée d’environ 45 minutes, l’accessibilité n’est maintenant plus un frein et la Commission peut offrir un atelier aux jeunes de partout au Canada à peu de frais. En effet, il en coûte 125 $ pour la 1ère classe d’une école, et 110 $ pour les suivantes. D’ailleurs, c’est une activité culturelle admissible à une aide financière gouvernementale dans le cadre du programme La culture à l’école du MELS.

Les informations pour réserver se trouvent au bas de cette page.

 

Vos commentaires

Pour commenter ce sujet et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

Audrey Miller
Audrey Millerhttps://ecolebranchee.com
Directrice générale de l'École branchée, Audrey détient une formation universitaire de 2e cycle en technologies éducatives et un baccalauréat en communication publique. Membre de l'Ordre de l'Excellence en éducation du Québec, elle s'intéresse particulièrement au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias, tout en s'activant à créer des ponts entre les acteurs de l'écosystème éducatif depuis 1999. Elle s'implique ces temps-ci notamment dans l'Association Edteq et en tant que membre du comité des communications de l'ACELF. Quand elle a du temps libre, elle est passionnée par ses enfants, ses lapins, les chevaux, le bon vin et... la programmation Web!

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :